Auvergne : Un volcan s’éteint, une communauté Web s’éveille

Selon les points de vue, l’Auvergne est une région de France au milieu de nulle part ou au coeur du pays. Un séjour de quelques semaines auprès de ma famille me permet de (re)découvrir la communauté Web auvergnate. Derrière les volcans éteints se cachent des êtres dynamiques qui m’ont acceuilli chaleureusement pour un apéro revigorant aussi bien le corps que l’esprit.

Par ces quelques lignes, je tiens tout d’abord à remercier Alexandra et Bertrand qui m’ont gentiment invité à donner une conférence sur le marketing de la vidéo Internet lors du dernier apéro Web à Clermont-Fd. Ça m’a fait particulièrement plaisir de rencontrer la quarantaine de professionnel et amateur du Web local.

Juste avant mon intervention, Jean-David Olekhnovitch a présenté un projet pour fédérer les acteurs du Web indépendant en Auvergne (WAI). En 30 min, JD a présenté les meilleures pratiques du secteur  : espace de coworking, organisation de BarCamp… qui n’auraient pas déplu à Patrick Tanguay (StationC) et Sylvain Carle (aka guru du Camp/communauté techno).

Je suis heureux de voir se fédérer cette communauté qui n’a pas à rougir de ses compétences. Je pourrais vous parler de ses étoiles montantes ou filantes du Web qui font biller la région : Mik Bry, le guru du mobile qui a vécu l’aventure Seesmi; Yoan De Macedo et sa gang qui ont développé une solution de commerce électronique entièrement en logiciel libre; Julien, Guillaume et Laurent à la tête d’exoTIC Systems, qui permettent aux machines de parler au Web; Kartoo, le moteur de recherche cartographique; et Prizee, le site de jeux Flash en ligne que je rêve voir passer enfin au Web social.

Si vous avez l’occasion de passer en Auvergne. Vous découvrirez que l’Auvergne ne fait pas que des présidents (Giscard/Pompidou) et du fromage, quoiqu’il soit le meilleur au monde. Saviez-vous par exemple que le président de Mozilla Europe est Auvergnat? Le pays regorge également de belles plumes du Web, qui sévissent autant en France qu’à l’étranger.

Vous l’aurez compris, j’aime l’Auvergne et ses habitants. J’y retrouve la même chaleur que j’ai ressentie en arrivant au Québec.

Que vous soyez à Clermont-Fd, Aurillac, au Puy-en-Velay, à Montréal ou ailleurs, j’en profite pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année. Prenez du bon temps aux côtés de vos proches. Je vais en faire de même, ce qui explique que ce blogue prendra un repos bien mérité pour les deux prochaines semaines.

Mes Voeux les plus sincères à mes chers lecteurs.