Real Time Search: Moteur de recherche en temps réel

Friendfeed

Pendant que nous autres internautes vivons tranquillement notre vie en ligne, les grands du Web se livrent une bataille pour savoir qui va maîtriser le temps réel. Ça sonne un peu comme un épisode de la Guerre des Étoiles, mais c’est une réalité pour Google, Twitter, Facebook et compagnie. En tout cas, le sujet est encore assez chaud pour que la conférence Le Web 09 en fasse sa thématique principale.

Comme beaucoup de mes collègues, j’ai longtemps (2 ans) cherché quel pourrait être le modèle d’affaires de Twitter. En clair, comment vont-ils enfin faire de l’argent ? Le Saint Gral viendrait de leur moteur de recherche qui présente toutes les informations en temps réel. Twitter a réussi la ou Google échoué. Hourra!

Quel est l’intérêt, me direz-vous ? C’est justement ce que nous venons de voir dans les deux épisodes précédents. Les internautes recherchent la dernière actualité. Ils ont soif de savoir ce qui se dit au moment précis où ils se posent la question. Twitter peut leur apporter la réponse, alors qu’il faut encore quelques minutes à Google pour indexer les dernières nouvelles. Quel drame pour le géant de Mountain View.

Pire encore ! Facebook a à son tour lancé son moteur de recherche en temps réel. Sur la page d’accueil de votre compte Facebook, vous pouvez voir que votre fil d’information est mis à jour automatiquement.

Je vous rassure, Google ne va pas en rester là. Tout d’abord, il y a Google Wave, qui promet des vagues d’information collaborative en temps réel. Ensuite, si Google ne réussit pas à acheter Twitter, il se rabattra sur la pléiade de moteurs de recherche en temps réel qui ont fait leur apparition ces derniers mois. Venture Beat a répertorié 10 prétendants à Twitter : Topsy, Scoopler, OneRiot, TweetMeme, Almost.at, DailyRT, Twazzup, Friendfeed, Collecta, et CrowdEye. Ces deux derniers sont en ligne depuis moins d’une semaine.

Guide en 4 étapes pour survivre au Web en temps réel

1. Histoire du temps réel

2. Real Time Life: Vie sociale en temps réel

3. Real Time Search: Moteur de recherche en temps réel

4. Real Time Company: Entreprise en temps réel



Google Wave Developer Preview at Google I/O 2009

Youtube 1er moteur de recherche devant Google

Incrédule ? C’est comme ça que je vous imagine en train de lire ce titre qui vous semble totalement improbable. Pourtant, qu’auriez-vous répondu il y a seulement 2 ans, si je vous avais prédis que Youtube serait un moteur de recherche plus populaire que Yahoo ? Selon les chiffres de Comscore, Yahoo n’est plus le moteur de recherche N°2. Il a été remplacé dans le classement par Youtube, juste derrière son grand frère Google. Qui parle de marché de niche pour la vidéo en ligne ?

Youtube GoogleLes chiffres parlent d’eux-mêmes

C’est en novembre 2008 que Youtube a dépassé Yahoo, avec respectivement 2,7 et 2,6 millions de recherches. En décembre, l’écart se creuse avec 200 000 recherches de plus pour Youtube. Je n’ai aucun doute que la tendance va se confirmer en 2009.

Youtube devient enfin la plateforme vidéo de Google

Depuis 2 semaines, il n’est plus possible d’envoyer ses vidéos sur Google Video. Celui-ci ne fera qu’indexer les vidéos, toutes plateformes confondues, comme Google le fait pour les autres documents (texte, image, etc.) sur son moteur de recherche principal. Ne vous inquiétez pas, les anciennes vidéos seront toujours accessibles. Conséquence, Youtube devient l’unique plateforme de partage vidéo de Google.

La recherche au coeur de Youtube

Juste avant que Google annonce la fermeture de Google Video, Youtube ajoutait un formulaire de recherche à l’intérieur même de ses vidéos (overlay en haut). Cette fonction s’ajoute à celle des vidéos en rapport qui défilent parfois en bas de l’écran. L’objectif est évidemment de développer la consommation de vidéos  de Youtube. Plus de vidéos, ça fait plus d’occasions de placer de la publicité, et donc de gagner de l’argent.

Pourquoi la vidéo domine la recherche ?

Pourquoi préfère-t-on passer plus de temps à regarder la TV qu’à lire la presse ? Nous sommes tout simplement fainéants. C’est plus facile et surtout plus accessible de s’informer avec des images animées, qu’avec du texte statique.

Je ne dévalorise évidemment pas l’écrit. C’est un simple constat. Certains journalistes et intellectuels peuvent s’en désoler, mais nous sommes éminemment dans une ère de l’image. Renier ce fait serait s’excommunier de notre propre société. Autant maîtriser cette image et se l’accaparer pour faire rayonner ses opinions, ses créations, voire même sa compagnie.

Sur le même thème :
Quand YouTube remplacera Google (L’Atelier)
Les Vidéos sur YouTube representent 25% de toutes les recherches sur Google (Techcrunch)
YouTube surpasses Yahoo as world’s #2 search engine (TG Daily)

Revue Web Video: IAB, Washington Post, popcorn buzz, Nielsen Online, Youtube Channel et iPhone live avec Qik et Flixwagon

News Web Video

L'IAB définit ENFIN des mesures pour la publicité de la Web vidéoL’IAB définit ENFIN des standards pour la publicité de la Web vidéo : Le bureau interactif de la publicité (IAB) vient de publier des standards pour la publicité dans les vidéos en ligne. Franchement, je n’ai pas eu le temps d’analyser en détail les propositions de l’IAB. Tout ce que je peux dire, c’est que cette démarche va dans le bon sens. C’est un support non négligeable à la valorisation de la Web vidéo et de la WebTV. Vous pouvez télécharger le document “IAB Digital Video In-Stream Ad Metrics Definitions“.

185 reporters vidéo pour le Web du Washington Post : Toujours sur la brèche, Beet.TV nous apprend que le Washington Post entraîne 185 personnes pour réaliser des reportages vidéo pour l’édition numérique de son journal. Selon Chet Rhodes, Assistant Managing Editor pour les nouvelles en vidéo de washingtonpost.com, des caméras grand public comme la Canon HF 100 feront partie de leur matériel de tournage.

Popcorn et mobile : Pour qui ce buzz ? : Depuis une semaine, il est possible de voir sur Youtube “Pop corn et téléphone, ça marche en France !”. Cette vidéo montre 4 téléphones mobiles autour de quelques grains de maïs. Les personnes présentes font sonner les cellulaires en même temps, et… ô miracle! le popcorn s’envole dans les airs. La même expérimentation est diffusée en 2 versions anglaises sur Youtube et en japonais sur Youtube et Dailymotion (lire le commentaire de ce dernier ;). La 1re impression est : “Ah, mon cerveau va exploser”, la seconde réaction est “trop beau pour être vrai”. Il s’agit sans nul doute d’un buzz organisé par une marque. Pour que la première vidéo soit dans la langue de Molière, une société française doit se cacher derrière tout ça. Il va falloir attendre quelques jours/semaines pour savoir laquelle. En attendant, il est intéressant de lire les réactions des internautes dans les commentaires des vidéos, qui fluctuent entre incrédulité et scepticisme.
M.A.J 13/06/2008 : C’est finalement la société américaine Cardo Systems qui est à l’origine de ce teasing publicitaire. Ils vendent des écouteurs bluetooth qui, selon le constructeur, permettent de réduire de 99% l’émission d’onde des téléphones cellulaires.

Nielsen Online préapare la mesure d’audience pour iTunes et Co. : Beet.TV a réalisé une entrevue avec Jon Gibs, VP Media Analytics pour Nielsen Online, où l’on apprend que sa société développe actuellement une solution pour mesurer l’audience des médias (audio & vidéo) diffusés par iTunes et des plateformes tierces. Le secret du système résiderait dans un mystérieux codec. Nous avons peu de précisions sur les informations qui seront récupérées, si ce n’est le pays et le temps de visionnement (plutôt classique). C’est un véritable défi d’avoir des statistiques détaillées et intégrées sur les vidéos diffusées sur les différentes plateformes, qui sont tellement hétérogènes. Ces informations sont pourtant la clé d’entrée du modèle d’affaires de la Web vidéo qui permettront de valoriser les productions et ainsi d’attirer la publicité.

News WebTV

The Royal Channel YoutubeTutoriel pour créer sa chaîne de marque Youtube et son concours Youtube : Si vous faites la promotion de votre WebTV sur Youtube, et que vous souhaitez développer votre marque, je vous conseille de lire les documents retrouvés par Nalts : YouTube Channel Specifications Help (PDF). En 38 pages, vous saurez exactement comment configurer et habiller votre chaîne Youtube. Dans le même genre, vous pouvez consulter : Youtube contests instructions (PDF), pour créer son concours sur Youtube.

News Web Video Mobile

Qik et Flixwagon finalement en live vidéo sur iPhone : il y a deux semaines, j’annonçais mon impatience de voir Qik et Flixwagon sur iPhone. À peine la version 3G de l’iPhone officialisée par Steve Jobs, les deux compagnies de live vidéo mobile annonçaient coup sur coup leur compatibilité avec le bijou d’Apple. En plus du buzz entourant la sortie de l’iPhone, Qik et Flixwagon s’assurent surtout une base de quelques millions d’utilisateurs accros au Web.

Plus d'un millirard de personnes devant la vidéo en ligne d'ici 2013Plus de vidéo et de TV pour moins de sommeil grâce au mobile : Le cabinet Solutions Research Group a réalisé en février une étude sur la consommation de la vidéo/TV aux États-Unis. En 1996, les Américains passaient en moyenne 4,6 heures par jour devant le petit écran. Ce chiffre atteint aujourd’hui 6,1 heures et devrait grimper jusqu’à 8h en 2013. Les responsables sont principalement la vidéo sur Internet et les plateformes mobiles comme le iPhone. La “petite lucarne” sera le grand perdant de cette orgie de vidéo, car ses parts de marché devraient passer de 63,9% aujourd’hui à 47,1% en 2013.

INCROYABLE : les dangers d’une banane!

Flickr Video: Partager ses vidéos aussi simplement que ses photos

L’annonce de la plateforme de partage de vidéo de Flickr traîné depuis un mois, précisément depuis la soirée anniversaire organisée par Yahoo à San-Francisco. Aujourd’hui, le service ouvre officiellement ses portes avec l’ambition d’attirer ceux qui ne vont par encore sur Youtube.

Flickr Video Beta arrive en avrilPrimeur mondiale pour mon amie Michelle Blanc qui annonce le nouveau service vidéo de Flickr en même temps que TechnCrunch. Il faut dire que Michelle et moi avons la même charmante source, qui m’avait soufflé la chose lundi, lors du salon des technologies de HEC Montréal. Comme mon agenda est bien rempli en ce moment, je n’ai pu courir après le scoop 😉

Quelle place pour Flickr Video ?

Flickr Video: Partager ses vidéos aussi simplement que ses photosPour revenir à Flickr Video, le service m’avait paru obscur quand j’en avais parlé sur VideoPresse 15 jours auparavant. Face à Youtube et Dailymotion, les deux leaders sur le marché occidental, il me paraissait difficile de trouver une place sur Flickr sur ce marché. D’autant plus que Yahoo possède déjà sa plateforme de partage vidéo.

Une fois les détails du service de Flickr Video entre les mains, j’ai compris l’énorme potentiel auquel il s’attaquait. Imaginez toutes ces vidéos qui restent dormantes sur les ordinateurs personnels et les téléphones mobiles. C’est précisément à ce marché que Yahoo s’adresse. Pour ce faire, il a mis en place un outil aussi simple que pour le partage de photo.

Tout dire en 90 secondes

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Flickr Video est limité à 90 secondes par séquence. Le poids maximum de 150 Mo fait un peu rire, car il faudrait de la Super HD pour faire 1,30 min de vidéo pour atteindre cette limite. L’intégration de vidéos sur Flickr repose sur l’idée de “longue photo”. Comme une respiration, ces 90 secondes permettent de partager des instants volés que l’on a pris avec son appareil photo numérique ou son téléphone cellulaire.

Voici un bon exemple de ce qu’il est possible de faire en 90 secondes avec cette vue du Mont Fuji à partir du Shinkansen, le train le plus rapide au monde. Pour avoir eu la chance de vivre la même expérience au Japon, ces quelques images sont pour moi très fortes de sens.

Bravo Flickr !

Je reçois régulièrement des communiqués de presse ou des informations concernant le lancement de nouveaux produits techno/Web. Mis à part pour ma veille personnelle, je ne prends pas vraiment le temps d’en parler sur ce blogue, à moins qu’il soit vraiment hors-norme. Même si je connais bien l’équipe de Yahoo/Flickr à Montréal, c’est en toute honnêteté que je trouve ce service vidéo bien pensé. Pour en avoir discuté avec lui tout à l’heure, ce n’est pas mon très enthousiaste associé Christian qui dira le contraire.

Alors que je me demande encore à quoi va bien pouvoir servir Seesmic, la dernière start-up de Loic Lemeur, je perçois concrètement quelle sera mon utilisation de Flickr Video au jour le jour.

Flickr Video: Partager ses vidéos aussi simplement que ses photosEn tant qu’utilisateur professionnel de plateforme de partage de vidéos sur le Web, je dois avouer que l’option de Flickr pour choisir directement la taille de la vidéo est vraiment bien trouvée. Même si j’aime parfois taper dans le code, ça fait du bien de gagner du temps en éliminant des manipulations fastidieuses. Le blogueur que je suis vous remercie !

P.S : Je vous conseille d’aller faire un tour sur la FAQ de Flickr Video. Vous y trouverez toutes les réponses aux questions que vous pourriez vous poser.

Pas de Yahoo! Live, ni de Seesmic… je commente en vidéo avec blipBack

logo Yahoo LiveYahoo Live débarque sur la toile avec fracas. Encore un service de vidéo commentaire à la Seesmic qui ne devrait pas faire long feu. À ces deux solutions, je préfère le service de commentaire vidéo de blipBack qui vient d’être installé sur VideoPresse.

À peine quelques heures après son lancement officiel, Yahoo Live s’est lamentablement crashé. Marchant sur les traces de Seesmic et compagnie, la société de Sunnyvale est apparemment partie en guerre avec des serveurs ne tenant pas la charge. Voilà encore une bonne raison de ne pas acheter Yahoo!

Yahoo Live en maintenance le premier jour !

Comme je l’indiquais dans mon article Commentaires audio et vidéo avec Riffly : les blogues reprennent la conversation, je ne crois pas aux plateformes centralisées pour capter les conversations vidéo des internautes.

Au bout de deux mois de test, je me rends d’ailleurs compte que le plugin Riffly pour WordPress n’est pas non plus la solution idéale. Son plus grand défaut est certainement de ne pas être reconnu par l’excellent (beurk!) navigateur Internet Explorer.

Pourquoi est-ce que je m’entête à vouloir filmer mes commentateurs ? Tout d’abord, la Web vidéo est mon métier. Ensuite, je pense que le meilleur lieu d’expression reste le blogue, média personnel par excellence. La relation existe déjà sur les carnets Web. Pourquoi aller la recréer sur une plateforme fermée sur laquelle se côtoie tout et n’importe quelle conversation.

En surfant sur le Net, je suis tombé par hasard sur l’article de Guillaume sur blipBack, qui permet également de commenter en vidéo. Quelques recherches plus tard, voici l’excellent plugin installé sur VideoPresse.

Quand je vois Pierre lancer des réflexions/discussions en vidéo sur son blogue, j’ai envie de lui répondre par le même média. Cependant, même pour un habitué de la vidéo, il faut beaucoup de motivation pour aller sur Youtube, enregistrer un clip, attendre que celui-ci soit prêt puis, enfin, déposer le lien dans le boite des commentaires du blogue. Ouf ! Un plugin/widget intégré au blogue est nettement plus pratique, non ?

Je dois quand même modérer mes ardeurs pour blipBack. Quelques points me font encore hésiter à le conseiller :

  • Perte de propriété de ses commentaires. Aussi bien le texte que la vidéo sont hébergés chez OjingoLabs ;
  • Problème au niveau SEO (référencement) et recherche interne : la perte de commentaire texte sur le blogue est handicapante ;
  • Pas de suivis automatiques (alerte) des commentaires : c’est embêtant pour poursuivre la conversation

Amis blogueurs, seriez vous intéresser à mettre de la vidéo dans vos commentaires ? Allez, une petite réponse en vidéo, viiite ! 😉

MicroHoo: 10 choses qui vont changer la Web vidéo après le rachat de Yahoo par Microsoft

Personne ne peut passer à côté de la nouvelle de la proposition de rachat de Yahoo! par Microsoft pour un montant de 44,6 Mds $. L’affaire n’est pas encore signée, mais il serait intéressant de voir quel serait l’impact de cette fusion sur le marché de la vidéo sur Internet.

MicroHoo: 10 choses qui vont changer la Web vidéo après le rachat de Yahoo! par MicrossoftJe n’ai pas besoin de rappeler que Steve Ballmer vient de faire une proposition de quelques milliards de dollars pour acheter au mythique moteur de recherche Yahoo!. Hier, NewTeeVee s’est penché sur l’effet d’une telle annonce sur la vidéo en ligne. Voici une version un peu plus personnelle des conclusions de Chris Albrecht.

1. Audience de la vidéo Internet en légère hausse

En additionnant les parts de marché de Microsoft et Yahoo! sur la consultation de vidéos en ligne, nous arrivons à un maigre 5,4%, face au 31,3% de Google (Youtube compris). MicroHoo pourrait tout juste se placer en seconde position, devant Fox Interactive Media.

2. Maven pour l’hébergement ou la publicité vidéo

La rumeur d’achat (encore une) de Maven par Yahoo donnerait un poids supplémentaire à l’offre vidéo de ce dernier. Pour TechCrunch, au-delà de l’offre d’hébergement vidéo, ce serait surtout sa plateforme de publicité pour télévision Internet que Yahoo! voudrait croquer Maven.
M.A.J : La rumeur était vraie, car Yahoo vient de confirmer l’achat de Maven Networks pour 160M$

3. IPTV pour téléphone mobile

Yahoo possède un accord pour des services vidéo avec AT&T, qui trouveraient une plus value intéressante avec les solutions IPTV de Microsoft. Le tout donnerait une offre alléchante pour les compagnies de téléphonie mobile, qui veulent développer le marché de la vidéo sur cellulaire.

4. Superposition de chaînes

Autant Yahoo que Microsoft possèdent des plateformes de diffusion professionnelles et UGC. Économie d’échelle oblige, Yahoo! Vidéo devra certainement se fondre dans la SaopBox de MSN.

5. Une opportunité pour Silverlight

L’intégration de Silverlight dans Yahoo permettra d’imposer un peu plus sa technologie face à l’indétronable Flah d’Adobe.

6. Un beau remix avec JumpCut

Dans la dote de Yahoo, le géant de Redmond pourrait récupérer les outils d’édition et de remix en ligne de vidéo de JumpCut.

7. Facebook killer video widget

L’audience de Yahoo + le partenariat de Microsoft avec Facebook + JumpCut = Facebook killer video widget.

8. Place de marché Xbox Live

MicroHoo bénéficierait de la distribution de vidéo et de téléchargement payant avec Xbox Live, pour éventuellement contrer l’iTunes Store d’Apple. Personnellement, j’ai du mal à croire que deux canards boiteux font un cheval de course.

9. À la rescousse de Zune

Comme pour Xbox Live, je cherche encore comment le rachat de Yahoo et de ces millions d’utilisateurs pourrait relancer le Zune (toujours pas en vente au Canada). Le Web fait beaucoup de choses, mais malheureusement il ne fait pas encore de miracle.

10. Encore Silverlight

Je reviens sur Silverlight, car c’est définitivement l’un des plus gros coups que Microsoft ferait en imposant sa technologie aux 475 millions d’utilisateurs de Yahoo. Le challenge est important pour Microsoft qui ne peut se permettre un nouvel échec. Avec Silverlight, c’est de toute la chaine de distribution de la vidéo qu’il est question, avec les milliards de la publicité qui suivent.

Finalement, le rachat de Yahoo par Microsoft est-il vraiment le grand événement que l’on décrit. Apparemment, je ne suis pas le seul à me poser la question.