Développement durable et trucs 2.0

Pacific Tunas in Guam

Depuis quelque temps, le développement durable est sur toute les lèvres. Dans le cadre d’un dossier gouvernemental pour le soutien d’Île sans fil, j’ai dû ajouter une page entière sur la conscience environnementale de l’organisme. Pour certaines activités – énergie et industrie -, le virage vert est un incontournable. Malheureusement, la manière de l’appliquer est souvent d’un autre siècle.

À partir de ce constat, j’aurai le plaisir de présenter une conférence dans le cadre de la rencontre Deloitte Point vert sur le thème “Le développement durable à l’ère du Web 2.0”. Ce déjeuner information/échange se tiendra le 8 septembre de 8h/10h à l’eXcentris.

La rencontre est ouverte. Vous pouvez donc vous inscrire gratuitement au déjeuner ou participer en direct par l’intermédiaire de la diffusion vidéo sur Ustream – que j’organise. Vous pouvez également ajouter l’événement Facebook à votre agenda.

Katheline Jean-Pierre et son équipe interactive seront présents pour animer la matinée. Je vous invite fortement à participer et enrichir le débat.


http://www.youtube.com/watch?v=bmi9saHH9jA

Discolsure: Deloitte Canada est mon client, que je conseille pour la stratégie médias sociale interactive depuis décembre 2008.

Venez participer au Webcom Live maintenant !

Le Webcom Live est déjà terminé. Merci à tous ceux qui ont bien voulu se prêter au jeu en passant devant la caméra et en animant le débat en ligne. Vous pouvez retrouver tous les enregistrements de la journée sur la chaîne Ustream de l’événement. Bravo à Manuel Angelini et Christian Aubry avec qui j’ai eu plaisir à participer à ce grand spectacle en direct.

Stream videos at Ustream

Twitter par ci, Twitter par là… pourquoi faire ?

Quand un sujet arrive dans les médias, c’est qu’il est déjà trop tard pour en parler. Twitter a fait les honneurs de 2 journaux québécois la semaine dernière, avec un article dans Les Affaires et un autre de Alain McKenna dans La Presse. J’ai eu le plaisir d’être interviewé sur le sujet par ce dernier.

Quand je lis le blogue de mes amis, je pense qu’il n’y a plus grand-chose à ajouter sur Twitter, l’outil de microblogging par excellence. Mais, comme Alain McKenna m’a posé la question, je ne pouvais le décevoir.

Je ne vais pas vous refaire l’article d’Alain qui vulgarise assez bien le phénomène Twitter. Ce qui m’a marqué le plus, c’est une question que les journalistes posent souvent à propos des nouveaux outils de communication Web (aka 2.0) : Citez-moi des entreprises québécoises/canadiennes qui les utilisent ?

Je vous avoue que la réponse commence généralement par un grand moment de silence. Après avoir cité les Obama, Dell et autre CNN, il est difficile de trouver des références 100% du cru. Il y a pourtant des médias comme Radio Canada et Canoë qui s’y essayent. Michelle Blanc a aussi listé les politiques qui ont des comptes Twitter.

Grâce à ma moitié qui représente les hôtels Fairmont, j’ai appris qu’ils avaient ouvert un compte Twitter (@fairmonthotels). Malgré des investissements internationaux, Fairmont reste canadien avec un siège à Toronto. Voici enfin l’exemple d’une compagnie du pays qui utilise Twitter.

Quand on y regarde de plus prêt, on s’aperçoit que toutes ses entreprises/politiques/organisations gardent leur vieux réflexe de communication unilatérale. Le test est assez simple, envoyez un message @nomdelorganisation et attendez une réponse. Résultat : 99% de chance de ne pas avoir de retour.

Si vous n’avez pas le temps ou les moyens de communiquer avec ces outils, la meilleure chose pour ne pas se faire montrer du doigt est certainement de s’abstenir. Car si le Web est puissant, il peut s’avérer aussi casse-gueule.

[youtube width=”500″ height=”405″]http://www.youtube.com/watch?v=ddO9idmax0o[/youtube]
Video: Twitter in Plain English

12seconds.tv : Bienvenue dans l’ère de la nano discussion vidéo

12seconds.tv est un nouveau service de vidéo sur le Web, dont le principe est d’offrir uniquement 12 secondes pour passer son message. Dans la veine de Twitter et Seesmic, 12seconds.tv surfe sur la vague du microblogging.

Toujours plus vite, toujours plus court

Home | 12seconds.tv (alpha)Ce n’est pas le slogan des Jeux Olympiques de Beijing, mais ça pourrait être celui des nouvelles applications Web 2.0. À la plaisanterie, je disais il y a quelque temps à un ami que la prochaine étape du microblogging sera le 1 et le 0. Nous enverrons des impulsions pour indiquer notre état.

Entre “status” Facebook et états d’âme Twitter, nous sommes entraînés à communiquer en 140 petits caractères. Avec 12seconds.tv, le tour de force est encore plus important. Comment utiliser les émoticônes (smileys) et raccourcis dans une vidéo ? Peut-être à coup d’onomatopées et de langage des signes.

Plus sérieusement, 12seconds n’est pas nouveau dans le domaine. Depuis plusieurs mois, Seesmic et Flickr Video nous imposent chacun à leur manière un exercice de style vidéo du même genre. Si Flickr Video est proche de la carte postale vidéo, Seesmic se positionne clairement comme un Twitter vidéo.

La vidéo était une suite logique

Équipé d’un iPhone depuis une semaine, je goûte à la joie d’être éternellement connecté. Des applications mobiles comme Twittelator permettent d’enrichir son état d’une photo prise sur le vif et de la géolocalisation, si l’appareil intègre un GPS. Maintenant, vous savez ce que je pense, voyez ce que je vois et savez précisément où je me trouve.

La prochaine brique à cet édifice devait forcément être la vidéo. La technologie est déjà présente avec les nouveaux ordinateurs portables équipés de Webcam, les cellulaires intelligents, les réseaux WiFi et 3G qui quadrillent la ville. Entre la vidéoconférence et le live video mobile, comme Qik ou Flixwagon, 12seconds arrive à pont nommé pour répondre à un nouveau besoin de communication instantané.

12 secondes pour faire  quoi ?

C’est la question que je me suis posée, que Philippe et bien d’autres se sont également posée.  Si des personnes comme moi passent autant de temps à tester des sites comme 12seconds.tv, c’est pour trouver les applications qui vous permettront demain d’être plus performants dans votre communication. Je ne me prends pas pour Jésus, mais c’est vrai que nous avons un rôle d’évangélisateur. Pour bien conseiller, il faut comprendre les technologies, l’environnement, les évolutions. Et pour cela, il faut chercher, découvrir, tester.

De même que les grands médias (ex. : CNN et Canoë) utilisent désormais Twitter pour promouvoir leur fils d’information, il est facile d’imaginer une courte séquence en vidéo pour illustrer un texte. Ces vidéos pourraient être produites très rapidement, sans montage, presque à la volée. L’objectif étant d’informer toujours plus rapidement.

Pub Ovomaltine

PS: Si vous souhaitez une invitation pour 12seconds. laisser un message dans l’espace commentaire 😉

WebÉducation : le Web 2.0 au service des accommodements raisonnables

Doucement, mais surement, voici un nouvel épisode de la conférence WebÉducation qui s’est tenue en décembre dernier à Québec devant les webmestres gouvernementaux. À travers plusieurs exemples concrets, Christian et moi même avons étudié comment surfer sur la vague du Web 2.0. Nous avons nous-mêmes surfé sur l’actualité en faisant une analogie avec le débat très actuel sur les accommodements raisonnables.

Vivement critiqué hiers soir par l’écrivain Sergio Kokis, invité à l’émission Tout Le Monde en Parle sur Radio Canada, la Commission Bouchard-Taylor aurait pu prendre une forme totalement différente si elle avait su tirer profit des outils Web 2.0.

Pour votre commodité, vous pouvez parcourir les diapositives de la présentation ci-dessus ou bien télécharger la version PDF (3,1 Mo).

N.B : Depuis notre présentation à WebÉducation le 13 décembre 2007, le blogue/site du député Henri-François Gautrin a été débranché. Soit, son webmestre était dans la salle et il a bien compris le message. Soit, il s’est rendu compte tout seul que son site n’allait pas dans le bon sens. Dernière hypothèse, le site est tout simplement dans les patates 😉 Heureusement, vous pouvez retrouver la trace de ce site grâce au cache de Google et voir l’évolution avec Internet Archive.

Retrouvez toutes les vidéos du WebÉducation du 13 décembre 2007 :

WebÉducation & Gouvernement : le Web 2.0 c’est cool comme Facebook

Hier, l’équipe de VideoPresse était invitée à intervenir à la conférence WebÉducation, le rendez-vous des spécialistes du Web du gouvernement. En bonne compagnie, nous avons échangé sur la thématique du Web 2.0 et de ses technologies associées : blogue, Wiki, RSS, AJAX… et un peu de vidéo.

Logo services gouvernementaux du QuébecSuite à une mise à jour de mon statut sur Facebook “Laurent is travaille sur WebÉducation avec son associé.”, j’ai dû préciser à Josie que ce n’était pas le Web de l’éducation, mais l’éducation du Web : on vient pour se former et s’informer sur les évolutions du Web.

C’était assez impressionnant de voir plus de 200 personnes issues du gouvernement et qui portent autant d’intérêt à l’émergence du nouveau Web. Benoît Girard, organisateur de l’événement, nous a confié que c’était la première fois qu’il voyait autant de monde à WebÉducation.

Au programme, nous avions :

À noter les pertinentes interventions de Mario Asselin et son compte rendu sur son blogue.

Après une journée à présenter le miracle du Web2 à travers 4 technologies clés, c’est certain que la communication gouvernementale ne va pas se transformer avec un coup de baguette magique. Les habitudes, la hiérarchie, le manque de moyens, les responsabilités… sont autant de contraintes auxquelles les webmestres gouvernementaux doivent faire face. Mais ces difficultés ne sont pas pour autant insurmontables.

On se rend compte que la technique n’est pas si importante et que le succès réside essentiellement dans l’organisation de la forme du message. Il faut passer d’une communication à un sens (émetteur/récepteur) à une conversation entre le gouvernement et ses citoyens. Les chiffres le prouvent, les Québécois sont demandeurs d’interactivité et sont prêts à échanger et participer avec et pour leurs institutions. Le québécois aime le dialogue, c’est culturel, on n’y peut rien ! 🙂

Suite à son excellente présentation sur les blogues (il faut dire qu’il a du vécu sur le sujet), Thierry a eu la bonne idée de mettre la liste des liens qu’il a mentionnés. Voici la nôtre :

Introduction au Web 2.0

Comment surfer sur la vague du Web 2.0

Comme VideoPresse produit de la vidéo, vous aurez le plaisir de revoir les présentations de WebÉducation en vidéo sur ce site à partir du 1er janvier 2008. Ce sera notre cadeau pour la nouvelle année. En attendant, vous pouvez télécharger nos présentations d’introduction et de conclusion sur le Web 2.0 (format PDF).