Fring contourne FaceTime: Appel vidéo mobile interopérable

Fring est une sorte de couteau Suisse pour la communication. Ce logiciel intègre le clavardage et la discussion audio/vidéo avec la majorité des plateformes: AIM, Live Messenger, Skype, Google Talk, ICQ, Facebook…

Après l’annonce de FaceTime par Apple — pour les téléconférences vidéo — Fring a trouvé le moyen de contourner cette fonction en ajoutant la vidéo à son logiciel, ce qui lui permet aujourd’hui d’offrir une solution interopérable de discussion vidéo avec les appareils mobiles iPhone, Android et Symbian, pour peu qu’ils possèdent une caméra en façade. À noter que des rumeurs annoncent justement un iPod Touch de 4e génération avec une caméra sur la face avant.

Cette solution, qui semble universelle, va certainement démocratiser la vidéoconférence mobile. Dans la pratique, je devrais pouvoir communiquer en vidéo de mon iPhone, vers l’appareil Skype vidéo AiGuru que j’ai offert à ma grand-mère. Elle va être rudement contente de me voir à tout moment.

Cerise sur le gâteau, alors que Apple limite FaceTime en WiFi, Fring offre un support des communications vidéo en 3G. Ce n’est pas sans poser de problème, car depuis l’annonce de Fring, son réseau sature, et il doit pour l’instant suspendre les appels vidéo vers Skype.

Quelle que soit la technologie, je pense qu’un format ouvert et une solution interopérable sont gage du succès auprès du grand public. Pour cette raison, je suis de très près l’initiative de Diaspora, le “Facebook open source”.

M.A.J : Depuis la quelques jours, Skype n’est donc plus accessible avec Fring. Le leader de la Vo/vido IP ne semble pas apprécier l’initiative de Fring, qui vient mordre sur ses plates bandes. Ces frictions sont la preuve que le marché porte un potentiel de plus en plus important.



iPad: Comment Apple séduit la distribution de vidéo en ligne

Le iPad vient officiellement de dévoiler son écran aux États-Unis. Apple commence déjà à séduire bon nombre d’acteurs de la vidéo en ligne. Application mobile dédiée ou site Web adapté, chacun à leur manière CBC, NBC, CNN, Hulu et Netflix fourbissent leurs armes pour avoir la meilleure place sur le iPad.

En plus de suivre d’excellente conférence, mon passage au iPhone/iPadDevCamp de Québec m’a donné l’occasion d’échanger avec des développeurs de la belle province. Les nouvelles perspectives offertes par le iPad étaient dans toutes les conversations. Personnellement, je vois un bénéfice directe sur le marché de la vidéo Internet, qui a enfin d’une plateforme mobile confortable avec un écosystème pour valoriser son contenu.

HTML5 pousse la vidéo sur iPad

Un peu comme à la sortie des premiers téléviseurs haute définition, les sites Web des grands médias annoncent être “iPad ready”. Apple liste 12 têtes d’affiche: CNN, Reuters, New York Times, Vimeo, Time, la ligne majeure de baseball, la Maison Blanche, Virgin Amérique, Sports Illustrated, Flickr, People Magazine et TED.

Sur le Web, l’adaptation au iPad se fait par la norme HTML5, qui apporteun tag spécialement pour la vidéo. Si Apple ne reconnait toujours pas le Flash sur son OS iPhone, HTML5 permet de diffuser simplement au format H.264, qui lui est reconnu par iPad. Des sites de partage vidéo comme Vimeo et Youtube sont “HTML5 ready” depuis plusieurs semaines.

Si CBS et le Wall Street Journal ont choisis d’adapter leur site Internet au iPad, le Time et le New York Time font affaires avec Brightcove, qui possède une plateforme vidéo qui remplace automatiquement les vidéos en Flash par leur équivalent en H.264 lorsqu’il détecte un iPad/iPhone.

Application iPad pour téléviseur mobile

ABC, Netflix et Hulu optent tous trois pour une application gratuite afin de distribuer leur contenu vidéo sur iPad. Cette solution a l’avantage de donner une expérience de consommation plus riche, et une meilleure maîtrise de la relation avec le consommateur.

La chaîne de télévision ABC mise sur un modèle d’affaires qu’elle connait bien, celui de la publicité. Pour Netflix, il s’agit simplement d’ajouter un écran à son offre, que l’on retrouve sur ordinateur et sur les téléviseurs par l’intermédiaire des set-top box.

La nouvelle n’est pas encore vérifiée, mais Hulu préparerait un modèle avec abonnement payant sur iPad. C’est une nouvelle voie pour Hulu, qui jusqu’à présent offrait gratuitement sur Internet les films d’hollywood et les séries vedettes de la TV en contre-partie d’une ou plusieurs coupoures publicitaire. Si les consommateurs répondent présent à ce modèle par abonnement, Hulu pourrait le reproduire sur son site Web, qui pour l’instant n’a rapporté “que 100 M $” en 2009.

Vous vous doutez bien que ces applications ne seront pas disponibles au Canada ou en Europe. Même si vous arrivez à récupérer l’application ABC ou Netflix, la diffusion devrait être géobloquée, comme c’est le cas pour Orange TV et SFR TV, qui diffusent la télévision en direct sur iPhone en France, mais pas à l’étranger.

Que nous réserve la vidéo de demain sur iPad?

Les premières application annoncées pour iPad ne promettent pour l’instant que la consultation de vidéo à la demande. Mis à part Ustream, sur un créneau bien particulier, le direct ne pointe pas encore le bout de son nez. Pourtant, c’est bien dans ce domaine que les revenues risquent d’être les plus intéressants.

Il y a un quelques mois, une rumeur (une de plus) annonçait une diffusion de chaîne TV sur iTunes avec un abonnement de 30$/mois. Aujourd’hui, la rumeur réapparaît sous les traits d’un service de diffusion en nuage de musique, basée sur la solution de Lala rachetée par Apple. Si ce projet ce concrétise, la TV serait logiquement la prochaine étape.

Au-delà de l’arrivée d’un gadget supplémentaire, Apple inaugure encore une fois un nouveau marché autour d’un écosystème qui a fait ses preuves. Celui-ci apporte un retour sur investissement particulièrement alléchants pour les développeurs et producteurs de contenu qui souhaitent valoriser leur travail.

Que font les concurrents du iPad?

Je ne doute pas que d’autres constructeur vont lancer des appareils supérieur au niveau technologique (puissance, webcam, etc.), mais qui pourra se targuer d’offrir une plateforme aussi séduisante? Pensez-vous à Google?

Un développeur me disais justement lors du iPhone/iPadDevCampQc que l’hétérogénéité des appareils sous Android risquait de rendre difficile le développement d’applications pour cet appareil. Si chaque constructeur choisis un format d’écran différent, ça fait beaucoup plus de travail pour adapter son application face aux deux uniques tailles offertes par Apple.

Un meurtre presque parfait: Zoom Q3 vs Flip Mino HD

Samson Zoom Q3

La concurrence fait rage dans les petites caméras vidéo mobiles. Avec le Zoom Q3, Samson apporte son savoir-faire audiophonique pour remonter la qualité sonore des vidéos blogues. Est-ce suffisant pour tuer la Flip Mino HD?

La force de Samson est dans le son

Avec son Zoom H4, Samson fait déjà le bonheur de nombreux podcasteurs. Il suffit d’écouter les émissions de Sylvain Grand’Maison, ou Laurent Lasalle ou même de MacQuébec pour se rendre compte de la qualité de cet appareil aussi complet que petit.

Le Zoom Q3 semble vouloir offrir le meilleur des deux mondes avec un imposant micro juché sur le dessus de la caméra qui arbore un bleu étoilé. Comme pour la majorité des caméras de sa catégorie, le format est vertical avec un écran et des commandes à l’arrière.

Les faiblesses du Zoom Q3

Si je suis rassuré sur la finesse du son que l’engin peut enregistrer, je reste déçu sur les autres aspects techniques. Tout d’abord, le format vidéo est seulement de 640×480 en 4/3. En 2009, et alors que même Youtube propose de la vidéo HD, je trouve dommage de se retrouver avec la même image que la TV de grand-père.

Autre désagrément du Zoom Q3, il fonctionne sur pile. Résultat, la coque est épaisse et vous êtes obligé d’acheter de nouvelles piles ou de traîner un chargeur de pile. Encore une fois, en 2009 on peut espérer avoir une batterie rechargeable intégrée.

Si la constitution du Zoom Q3 est légère, c’est certainement pour obtenir un prix compétitif. Malheureusement, à 249 $ US cet appareil se situe dans la fourchette haute des prix du marché. En comparaison, la Flip Mino est à 179 $ US, tout comme la Kodak Zi8 qui est HD et possède une entrée pour un micro externe.

Samson n’est pas armé pour le combat

En conclusion, il faudra attendre que Samson revoie sa copie et ajoute une vraie batterie et un capteur HD pour se prévaloir du titre de «Flip killer», qui reste encore ma préférée en la matière.


Cali Lewis fait un rapide tour du Zoom Q3. Vous pouvez aller directement à 1 min 26 s pour voir la section concernée.

Le futur de la TV mobile est déjà sur iPhone

Open mobile video coalitionEn visitant le Japon en décembre 2002, j’étais impressionné par le niveau technologique des Nippons qui regardaient la télévision sur leur téléphone cellulaire. Depuis, plusieurs pays européens commencent à déployer la télévision mobile en DVB-H. La semaine dernière, l’Open Mobile Video Coalition a annoncé couvrir Washington avec la même technologie d’ici la fin de l’été 2009. Alors que de gros investissements d’infrastructure se font pour la TV sur mobile, le petit écran rentre par la petite porte pour se glisser dans notre poche grâce à l’iPhone et des applications dédiés.

Jérôme Colombain et François Sorel, journaliste à France Info et RMC/BFM, animent un vidéo podcast sur l’actualité high-tech. J’aime beaucoup leur style, qui en fait en quelque sorte les Dupont et Dupond de la techno. Dans leur dernier épisode, ils comparent pour nous les deux applications iPhone qui viennent de sortir en France pour visionner la TV. Toutes deux sont distribuées par des opérateurs téléphoniques/Internet, Orange et SFR. Depuis, l’opérateur Vodafone a mis en ligne une application similaire pour la télévision au Portugal.

Ce qui frappe en premier, c’est la facilité d’utilisation de ces applications qui offre la télévision au bout des doigts. L’avantage est surtout de retrouver l’ensemble des programmes sous une même application, sans nous obliger à recherche un autre programme pour changer de chaîne. On retrouve finalement le même “confort” que de zapper avec sa télécommande.

L’avenir est définitivement à ce type de solution intégré qui permet au consommateur de retrouver ses repères. L’étude d’Accenture sur les nouveaux modes de consommation de la télévision montre bien l’intérêt pour du contenu vidéo présenté de manière linéaire, par rapport à de la vidéo à la demande. Pour une fois, je me félicite de voir des médias traditionnels transposés sur Internet/mobile de façon simple et efficace.

Comme nous avons eu la bataille VHS/betacam et Blu-Ray/HD-DVD, verront-nous le DVB-H faire face au 3G ? Clairement, les technologies n’ont pas le même objectif. Le DVB-H est optimisé pour la diffusion de la télévision mobile, car contrairement au 3G, le débit ne diminue pas s’il y a plus de personnes qui consultent la TV. Il n’empêche quand tant que consommateur, la solution la plus simple est souvent la mieux appréciée.

M.A.J. : Bouygues Telecom va aussi lancer son application iPhone pour regarder la TV mobile. Mieux encore, c’est carrément du quadruple play que l’opérateur annonce : Internet + téléphone fixe + téléphone mobile + télévision. Le tout dans une setup box pour 45 euros par mois (72$).

Le grand public au secours de la Webtélé québécoise

Suite à une belle discussion sur la WebTV québécoise avec Alain Mckenna, ce dernier a publié à un article aujourd’hui dans le journal La Presse. Au côté de Martin Lessard, j’ai essayé de répondre à l’épineuse question du modèle d’affaires de la Webtélé et de sa percée auprès du grand public.

En direct du studio MoJo de CanoeLe problème de la WebTV au Québec et de son modèle d’affaires n’est pas nouveau. Avec un groupe de producteurs locaux, nous nous étions retrouvés il y a un an pour étudier la question. La question majeure est celle de la taille du marché et du volume de publicité que nous étions capables d’attirer. Clairement, la diffusion dans la seule langue de Molière n’était pas suffisante, en l’état actuel du marché et de sa faible maturité.

Aujourd’hui, les acteurs sont plus nombreux, et surtout la qualité des productions est grandissante. Dans le même temps, les technologies pour accéder à ses contenus en ligne sont plus nombreux et meilleur marché. Au-delà des iPhone, médias center et des boites comme l’Apple TV, des téléviseurs commencent à se connecter directement à Internet pour récupérer des vidéos de Youtube ou d’autres plateformes.

Il faudra attendre que le grand public adopte plus massivement ce type de consommation vidéo en ligne pour que les commanditaires s’intéressent réellement à la WebTV. Car le nerf de la guerre est bien l’argent. Si on produit une série vidéo en ligne, c’est pour le plaisir, mais c’est aussi pour en vivre un jour ou l’autre.

La porte de sortie honorable de la WebTV viendra peut-être d’Internet ! En effet, Internet est bien plus large que le Web. Internet est disponible sur de multiples plateformes. Le mobile est certainement celle qui va offrir les débouchés les plus rapides et les plus lucratifs pour la production vidéo en ligne. Encore une fois, il suffit de jeter un regard sur les usages en Asie et en Europe pour constater que le mobile permet déjà une source de revenus importante pour les créateurs de contenu.

Maintenant, il reste à savoir si l’effort doit venir des producteurs eux-mêmes, des diffuseurs, des commanditaires ou des fournisseurs d’accès Internet et mobile.

Revue Web Video: TimeTube, Youtube Insight, Flash Player 10, On Skid Row et la TV mobile locale

News Web Video

En direct du Webcom sur Yahoo! Live : VideoPresse a vécu le plus long marathon de l’histoire de la web vidéo live du Québec avec une retransmission en direct de près de 9h00 des coulisses du Webcom. Beaucoup de monde du Web a joué le jeu, autant devant la caméra que derrière leur écran. Un des événements de la journée fut le passage éberlué de Pierre-Karl Péladeau qui ne savait pas trop à qui il s’adressait.

TimeTube : l’historique des vidéos Youtube : La société Dipity vient de mettre en ligne TimeTube, une application en ligne ingénieuse qui vous permet d’organiser dans le temps un sujet à travers des vidéos de Youtube. Tapez par exemple Barack Obama et vous voyez défiler les vidéos qui ont marqué sa campagne électorale. Il est possible de zoomer sur une date ou un événement et même d’embarquer le résultat sur son blogue.

Mise à jour de Youtube Insight: informations démographiques : Le Google Analytics de Youtube vient de gagner une nouvelle fonctionnalité avec des informations démographiques sur les personnes qui consultent les vidéos. Je fais référence à l’outil d’analyse statistique de Google, car Youtube Insight gagne petit à petit les mêmes options. Je me demande par ailleurs pourquoi nous n’avions pas droit à tous ces outils dès le début ? Très simple à utiliser, il faut reconnaître que Youtube a mis l’accent sur l’accessibilité de Insight. Peut-être est-ce justement ce qui demande autant de temps.

L’Adobe Flash Player 10 Public Beta est maintenant disponible (aka Manuel) : La nouvelle version du plus célèbre des plugin du Web apporte une nouveauté fort appréciable, le Variable Bit Rate (VBR) en continu. En clair, la vidéo diffusée sur un site s’adapte à la bande passante de l’internaute. Manuel souligne que contrairement à Microsoft Silverlight, Flash 10 oblige a créer plusieurs fichiers vidéos, adaptés à chaque visiteur, ce qui engendre logistique plus complexe.

News WebTV

On Skid Row: les sans abris ont leur série Web : GOOD Magazine | On Skid RowLe magazine GOOD a réalisé un documentaire vidéo choc en 5 parties sur Skid Row, un quartier de Los Angeless où vit 9000 sans-abris. Diffusé sur son site et sur Youtube, GOOD nous présente la face cachée de l’Amérique avec ses 3,5 millions de personnes qui vivent dans la rue où l’âge moyen des sans-abris est de 9 ans, ce qui représente 1,35 M sont des enfants.

News Web Video Mobile

L’Open Mobile Video Coalition propose un standard pour la TV mobile locale :L'Open Mobile Video Coalition propose un standard pour la TV mobile localeL’Open Mobile Video Coalition (OMVC), qui regroupe plus de 850 stations de télévision, vient de déposer auprès de Advanced Television Systems Committee un document donnant les bases d’un standard pour la diffusion de TV local sur plateforme mobile. Avec l’aide de LG et Samsung, les deux même qui travaille sur la TV mobile de AT&T, ce nouveau standard pourrait voir le jour en février 2009.

GOOD Magazine: Skid Row Part 1: Introduction