Si même le Pape est sur Youtube, que faire de la TV?

Quel est le point commun entre Barack Obama, Le Pape Benoit XVI et Stephen Harper? Ils ont tous les trois leur chaîne officielle sur Youtube! Partant de ce constat, J’ai débattu avec François Gagnon au Canal Argent sur le sérieux de la vidéo en ligne, dans le cadre d’une stratégie marketing Internet efficace. La discussion a débordé sur la place de la TV face au Net. La petite lucarne fait-elle encore le poids face à la toile géante?

Aujourd’hui, pour se faire connaître, un artiste à le choix de connaître l’assistante du producteur de “Tout le Monde en Parle”, ou bien de prendre les choses en main et développer sa notoriété en ligne. Au Québec, ce fut le cas de Casey McKinnon et Rudy Jahchan (Galacticast), Jon Lajoie (Everyday Normal Guy) ou encore Nadia G (Bitchin Kitchen), même si la reine de la cuisine vache est finalement passée sur le grill de Guy A. Lepage.

Dans un autre genre, Gary Vaynerchuk est aussi un artiste. Il a transformé la petite boutique de vente d’alcool de ses parents en une affaire qui brasse des millions de dollars. Son secret tient dans l’utilisation réussie de la vidéo en ligne qui mêle oenologie avec une bonne dose de divertissement pour mettre le vin à la portée de tous.

Je ne reparlerais pas en détail de Will It Blend qui a réduit en cendre le iPad d’Apple au lendemain de sa sortie officielle aux États-Unis. Ces capsules vidéo diffusées uniquement sur Internet lui ont permis de multiplier par 5 les ventes de son blender, qui vaut en moyenne 400 $. À ce rythme-là, on risque de voir passer encore pas mal de iPhone dans sa cuisine.

Objectivement, je me demande ce qu’il reste à la télévision. Internet est plus accessible avec des coûts ridicules par rapport à la TC. Depuis que Youtube diffuse en HD 1080i, les vidéos sont de meilleur qualité que sur la majorité de chaînes diffusées sur le câble ou le satellite. Dans une économie d’hypersegmentation, la TV est finalement trop grand public. Il ne reste plus que les producteurs de yaourts et les agences de publicité traditionnelles pour retrouver un intérêt à ce meuble qui affiche des images multicolores.

D’accord, je reconnais accentuer les traits. La télévision est encore séduisante. Je prends l’exemple de Jean-Michel Vanasse. Il s’est retrouvé dans les charrettes de TQS, a créé son émission techno sur le Web pour ensuite revenir sur les ondes de V. Il est clair que la TV est un média de masse puissant qui draine encore l’essentiel des budgets publicitaires. En attendant que la bascule se fasse sur le Net, il faut toujours garder un oeil dessus.

Le blogue est-il encore une blague en 2010?

Le bloque est-il une blague? C’est la question que m’a posé avec un brin d’humour François Gagnon lors de ma dernière intervention à son émission au Canal Argent. Avec quelques exemples précis, autour du blogue de Bill Mariott, de HEC Montréal et d’autres, j’ai démontré le véritable retour sur investissement qu’apporte cette pratique de communication. En 2010, le blogue reste pour moi le média social par excellence.

Pour souligner les 10 ans du Yulblog, j’ai profité de mon passage mensuel à la télévision pour faire un petit jeu avec mes amis blaogueurs. Sur sur Twitter et Facebook, je leur ai demandé de me donner des noms de bloque que je citerais dans ma chronique TV. J’ai réussi à en placer une dizaine, certain en double. Désolé pour ceux que j’ai omis.

Pour continuer à s’amuser, je vous invite à mettre en commentaire la liste des noms de blogues que j’ai cité. Il y en a une dizaine. Celui ou celle qui me donnera le plus de nom recevra un macaron collection du 10e anniversaire du Yulblog (le même que je porte à l’écran).

iPad: Comment Apple séduit la distribution de vidéo en ligne

Le iPad vient officiellement de dévoiler son écran aux États-Unis. Apple commence déjà à séduire bon nombre d’acteurs de la vidéo en ligne. Application mobile dédiée ou site Web adapté, chacun à leur manière CBC, NBC, CNN, Hulu et Netflix fourbissent leurs armes pour avoir la meilleure place sur le iPad.

En plus de suivre d’excellente conférence, mon passage au iPhone/iPadDevCamp de Québec m’a donné l’occasion d’échanger avec des développeurs de la belle province. Les nouvelles perspectives offertes par le iPad étaient dans toutes les conversations. Personnellement, je vois un bénéfice directe sur le marché de la vidéo Internet, qui a enfin d’une plateforme mobile confortable avec un écosystème pour valoriser son contenu.

HTML5 pousse la vidéo sur iPad

Un peu comme à la sortie des premiers téléviseurs haute définition, les sites Web des grands médias annoncent être “iPad ready”. Apple liste 12 têtes d’affiche: CNN, Reuters, New York Times, Vimeo, Time, la ligne majeure de baseball, la Maison Blanche, Virgin Amérique, Sports Illustrated, Flickr, People Magazine et TED.

Sur le Web, l’adaptation au iPad se fait par la norme HTML5, qui apporteun tag spécialement pour la vidéo. Si Apple ne reconnait toujours pas le Flash sur son OS iPhone, HTML5 permet de diffuser simplement au format H.264, qui lui est reconnu par iPad. Des sites de partage vidéo comme Vimeo et Youtube sont “HTML5 ready” depuis plusieurs semaines.

Si CBS et le Wall Street Journal ont choisis d’adapter leur site Internet au iPad, le Time et le New York Time font affaires avec Brightcove, qui possède une plateforme vidéo qui remplace automatiquement les vidéos en Flash par leur équivalent en H.264 lorsqu’il détecte un iPad/iPhone.

Application iPad pour téléviseur mobile

ABC, Netflix et Hulu optent tous trois pour une application gratuite afin de distribuer leur contenu vidéo sur iPad. Cette solution a l’avantage de donner une expérience de consommation plus riche, et une meilleure maîtrise de la relation avec le consommateur.

La chaîne de télévision ABC mise sur un modèle d’affaires qu’elle connait bien, celui de la publicité. Pour Netflix, il s’agit simplement d’ajouter un écran à son offre, que l’on retrouve sur ordinateur et sur les téléviseurs par l’intermédiaire des set-top box.

La nouvelle n’est pas encore vérifiée, mais Hulu préparerait un modèle avec abonnement payant sur iPad. C’est une nouvelle voie pour Hulu, qui jusqu’à présent offrait gratuitement sur Internet les films d’hollywood et les séries vedettes de la TV en contre-partie d’une ou plusieurs coupoures publicitaire. Si les consommateurs répondent présent à ce modèle par abonnement, Hulu pourrait le reproduire sur son site Web, qui pour l’instant n’a rapporté “que 100 M $” en 2009.

Vous vous doutez bien que ces applications ne seront pas disponibles au Canada ou en Europe. Même si vous arrivez à récupérer l’application ABC ou Netflix, la diffusion devrait être géobloquée, comme c’est le cas pour Orange TV et SFR TV, qui diffusent la télévision en direct sur iPhone en France, mais pas à l’étranger.

Que nous réserve la vidéo de demain sur iPad?

Les premières application annoncées pour iPad ne promettent pour l’instant que la consultation de vidéo à la demande. Mis à part Ustream, sur un créneau bien particulier, le direct ne pointe pas encore le bout de son nez. Pourtant, c’est bien dans ce domaine que les revenues risquent d’être les plus intéressants.

Il y a un quelques mois, une rumeur (une de plus) annonçait une diffusion de chaîne TV sur iTunes avec un abonnement de 30$/mois. Aujourd’hui, la rumeur réapparaît sous les traits d’un service de diffusion en nuage de musique, basée sur la solution de Lala rachetée par Apple. Si ce projet ce concrétise, la TV serait logiquement la prochaine étape.

Au-delà de l’arrivée d’un gadget supplémentaire, Apple inaugure encore une fois un nouveau marché autour d’un écosystème qui a fait ses preuves. Celui-ci apporte un retour sur investissement particulièrement alléchants pour les développeurs et producteurs de contenu qui souhaitent valoriser leur travail.

Que font les concurrents du iPad?

Je ne doute pas que d’autres constructeur vont lancer des appareils supérieur au niveau technologique (puissance, webcam, etc.), mais qui pourra se targuer d’offrir une plateforme aussi séduisante? Pensez-vous à Google?

Un développeur me disais justement lors du iPhone/iPadDevCampQc que l’hétérogénéité des appareils sous Android risquait de rendre difficile le développement d’applications pour cet appareil. Si chaque constructeur choisis un format d’écran différent, ça fait beaucoup plus de travail pour adapter son application face aux deux uniques tailles offertes par Apple.

Les bonnes pratiques du Marketing Internet Mobile

Les bonnes pratiques du Marketing Internet Mobile

Avec l’Internet mobile, le cellulaire s’impose comme nouveau média de communication et de marketing pour les compagnies. De retour sur les ondes de Canal Argent, François Gagnon m’a invité pour une discussion sur les bonnes pratiques du marketing mobile et sa place grandissante dans les stratégies de communication Web. Je vous propose de retrouver l’intégralité de l’émission, qui fait écho à mon article de mercredi sur le classement mobile des agences de publicité au Canada.

Je m’excuse pour la qualité sonore de cette vidéo, qui est indépendante de ma volonté. Ce jour-là, Canal Argent a eu des problèmes d’encodage avec sa plateforme vidéo Internet (Brightcove). Je remercie quand même l’équipe de l’émission, et particulièrement Mathieu Lavallée, de m’autoriser à diffuser librement chaque émission à laquelle je participe.

Google fait un Ad Blitz sur les publicités du Super Bowl 2010

Ad Blitz: Google accapare la publicité du Super Bowl 2010

Alors que 7 Américains sur 10 seront être devant leur écran de télévision ce soir pour regarder le Super Bowl 2010, les annonceurs se battent à coup de millions de dollars pour pousser leur publicité pendant quelques secondes. Google en profite pour faire sa première apparition au Super Bowl afin de promouvoir Ad Blitz, la plateforme publicitaire de Youtube créée spécialement pour l’événement sportif.

À la fin du match de football, le public est invité à se rendre sur youtube.com/adblitz pour voter pour la meilleure publicité du Super Bowl 2010. La vidéo qui recueillera le plus de votes sera promue gratuitement sur la page d’accueil de Youtube la journée du 18 février 2010.

La grande surprise vient de Google qui apparaît pour la première fois dans un 30 secondes au Super Bowl (Merci Éric Schmidt pour l’info). Derrière Ad Blitz, le géant de Mountain View cherche à promouvoir Youtube comme plateforme publicitaire de référence. Google souhaite que les annonceurs développent le réflexe pub TV + Youtube.

Si toutes les annonces diffusées pendant le Super Bowl sont présentées sur Ad Blitz, Kia a payé le prix fort pour avoir une place de choix pour le millésime 2010 de sa Sorento. Les millions d’Américains qui vont se précipiter sur Youtube devraient donner raison à Kia. L’objectif pour Google est d’amener l’eau à la bouche aux Bud Light, Coca Cola, Doritos et autres marques présentes au Super Bowl.

En attendant de savoir qui aura reçu le plus de votes au Ad Blitz, je peux dors et déjà vous apprendre que Google sera le grand gagnant de ce match !

Application iPhone RDI: La TV en direct sur votre mobile

Application iPhone RDI: La TV en direct sur votre mobile

RDI, qui a déchaîné les passions lors de l’arrêt de sa diffusion en direct sur la Web, devrait se refaire une beauté numérique avec l’arrivée de son application iPhone pour regarder le TV en direct sur son mobile. Lors du MoMoMo d’hier soir, j’ai filmé Thomas Le Jouan, Chef du développement stratégique des espaces numériques et mobiles de Radio Canada, qui nous a offert une présentation en avant-première de l’application.

J’avais eu confirmation de l’arrivée imminente de l’application iPhone de RDI par deux tenanciers de Radio Canada, lors de la table ronde iTVm et lors du lancement de Tou.TV. Si les astres se coordonnent, nous devrions profiter de ce service d’ici fin mars 2010.

Si l’application iPhone de RDI devrait être gratuite sur l’App Store, il faudra s’acquitter d’un frais de passage pour voir la diffusion en direct de la chaîne d’information radiocanadienne. Thomas Le Jouan annonce un paiement pour 24h00 et un abonnement mensuel. Pour l’instant, aucun prix n’est avancé.

Normalement, l’application avec la diffusion de RDI devrait être ouverte à l’international. Radio Canada a justement décidé de rendre de nouveau accessible sa chaîne d’information aux résidents extérieurs au pays. Pour que nous autres pauvres canadiens retrouvions le direct sur le Web, il faudra attendre que la chaîne publique finisse les négociations avec les câblodistributeurs.

Pour Radio Canada, cette première application vidéo est un test. S’il est concluant, nous pourrions voir l’arrivée d’une version iPhone de Tou.tv, le Hulu francophone lancé récemment. Par contre, je n’ai pas encore d’information sur une application iPhone Radio Canada avec diffusion en direct de ses émissions. Il semble que la négociation des droits de diffusions soit un blocage trop important pour le moment.

Si le modèle d’affaire de la vidéo mobile est encore en définition au Canada, il est beaucoup plus avancé en Europe et en Asie. Je vous en reparle dans un prochain article plus complet sur le sujet. D’ailleurs, je suis curieux: Êtes-vous prêts à payer un abonnement ou même pour une journée afin de regarder RDI en direct sur votre iPhone ?