Qui va connecter votre TV en 2011 ?

De retour d’un voyage à Paris pour assister à la conférence LeWeb’10, je me rends compte que les offres et surtout les stratégies pour connecter la TV à Internet sont très différentes des deux côtés de l’Atlantique.

Depuis une décennie — et sous la pression de Free, les opérateurs Internet en France offrent un boîtier d’accès qui s’est au fil du temps transformé en centre multimédia haut de gamme. Il suffit de lire la description de la nouvelle Freebox Revolution pour s’en convaincre : WiFi, lecteur Blueray, enregistreur numérique, télécommande avec gyroscope et un accéléromètre, jeux vidéo 3D, support de 8 téléphones DEC, NAS, navigateur Web… La liste est trop longue, mais vous aurez compris que nous sommes sur une autre planète.

En Amérique du Nord, les câblos-opérateur jouent le service minimum avec des boîtiers d’accès qui offrent au mieux un enregistreur numérique HD. Par contre, le vide des fonctions a rapidement été remplacé par des offres de compagnies tierces comme Tivo, Boxee, Roku, Apple TV et maintenant Google TV. Toutes les grandes consoles de jeux offrent également des fonctions d’accès multimédia pour la télévision.

Les deux cultures de la TV connectée

Les deux approches du marché Internet/TV en Europe et en Amérique du Nord sont très culturelles. Si je devais comparer avec les doctrines politiques de ces deux régions, il y a d’un côté des pays interventionnistes — c’est à dire avec des offres complètes à la Freebox, et de l’autre côté le libre marché avec des services qui se rajoute par dessus.

Avec l’annonce de Xcalibur, Comcast — premier câblo-opérateur aux États-Unis, semblent vouloir imiter les fournisseurs Internet français. Sentant que les Google TV de ce monde risquent de lui prendre des parts de marchés sur la vente et location de vidéo, Comcast va lancer sa boîte magique — nom de code Xcalibur, qui devrait offrir un navigateur Internet et l’accès aux vidéo en ligne.

Gageons que Xcalibur mettra de l’avant les contenus vidéo de NBC, que Comcast possède et au risque de s’attirer la foudre de la FCC, et sera complémentaire de son service Xfinity et son application pour iPad qui laisse entrevoir l’ère du 2e écran (second screen) et de la Social TV.

Pourquoi veulent-ils connecter notre TV ?

La bataille pour connecter notre téléviseur semble bien engagée. Derrière cette abondance de matériel se cache un marché de plusieurs milliards de dollars de vidéos à la demande.

C’est également une richesse de données pour tous ceux qui veulent cibler ces consommateurs qui restent accrocher à leur téléviseur plus de 3h par jour. En connaissant précisément les programmes TV et les sites Web que l’on consulte, les câblos seraient capables de vendre à un très bon prix de la publicité hyper-personnalisée.

Cependant, le manque de standard risque de ne pas rassurer les annonceurs TV qui sont habitués à travailler avec le même type de données depuis 50 ans : les fameuses cotes d’écoute prises sur un panel de quelques centaines ou milliers de téléspectateurs. C’est à ce moment-là que j’interviens avec SeeVibes ! Je vous en donne des nouvelles très bientôt 😉

Sling défie Hulu et Joost et ça va faire mal !

Sling n’est pas un sous-vêtement, mais bien la solution la plus intelligente pour libérer sa télévision du câble qu’elle traine à l’arrière. Initié par la compagnie Sling Media,le site Sling.com offre des films et séries TV en ligne. Là où Sling met une grande claque dans la face de ses deux principaux concurrents, Hulu et Joost, c’est en faisant le lien avec sa solution Slingbox pour regarder sa propre télévision à distance grâce à son lecteur Web «Sling.com’s Live TV». Attention, la convergence arrive !

Slingbox Pro sur BlackberryEn tant que bon geek, je cherchais depuis plusieurs mois une solution simple, efficace et légale si possible pour regarder les émissions de mon pays d’origine (France). La solution qui me semble la plus adpatée est certainement la Slingbox. Branchée chez un ami en métropole, elle récupère ses chaînes de TV pour les envoyer sur Internet. Il me suffit d’installer le Sling Player pour regarder mes émissions favorites à partir de n’importe quel ordinateur (Mac/PC) connecté à Internet. Au fait, il n’y a aucun abonnement à payer une fois le matériel acheté.

Sling Media a lancé discrètement la version bêta de son portail vidéo en ligne. Celui-ci se positionne clairement face à Hulu et Joost. Ils ont le même modèle d’affaires basé sur des ententes avec des producteurs et de la publicité dans les vidéos. L’avantage de Sling par rapport à ses deux compatriotes américains, est qu’il bénéficie d’une armée d’utilisateurs de Slingbox qui vont aller sur le site pour utiliser le lecteur Web “Live TV”. D’un autre côté, le site est une plateforme idéale pour promouvoir ses propres produits.

Sling Player iPhoneL’arme ultime de Sling n’est pas tant sa plateforme Web que ses fonctions multi-supports. Le SlingPlayer MobileiPhone permet déjà de regarder sa TV à partir d’appareils Blackberry, Palm OS, Symbian et Windows Mobile. Sling travaille sur une version de son lecteur, qui devrait apparaître au premier trimestre 2009.

Avec Internet, le service est roi. Mais, Apple a prouvé qu’il y avait encore de la place pour les constructeurs de matériel. Sling Media utilise cette stratégie qui a fait le succès de la pomme ces dernières années : un matériel simple, efficace, design avec un service intégré performant.

Je m’étonne qu’on n’entende pas parler davantage de Sling Media, qui représente pour moi le successeur de TiVo, et la nouvelle manière de consommer de la télévision. Mes idées sont-elle trop geek ?

PS1 : Sling.com offre une version “embed” de ses vidéo que l’on peut mettre sur son site/blogue.

PS2 : Comme pour Hulu, il faut être résident des États-Unis pour regarder certains films et émission sur Sling.com. Le logiciel gratuit HotspotShield permet de contourner ce problème 😉

Revue Web Video : Lonelygirl15, Revision3, Hulu, Adobe TV, Associated Presse Mobile & Google TV Ads

News Web Video

TechnoMontrealTechnoMontréal met la “Web Vidéo” au service des entreprises en technologie de l’information et des communications : Le titre est assez clair pour ne pas trop s’étendre sur le sujet, surtout que nous en parlons également sur ce blogue. Juste un petit mot pour souligner l’immense fierté d’avoir été sélectionné par TechnoMontréal pour aider les entreprises technologiques dans leur communication en vidéo sur le Web.

YouTube indétrônable année après année : Selon une étude publiée par Hitwise, Youtube progresse de 32% année après année, pour une part de marché de plus de 73% aux États-Unis. Youtube semble indétrônable au pays de l’Oncle Sam. Le second au classement est MySpaceTV, avec un faible 9,21% de PDM. Conclusion : Youtube reste incontournable pour diffuser sa vidéo en Amérique du Nord.

News WebTV

AdWords TV AdsGoogle TV Ads: la pub TV accessible à tous : Un an auparavant, Google annoncait un partenariat avec EchoStar Communications pour la mise en place d’un système d’enchère pour la vente d’espace publicitaire sur plus de 125 chaînes de télévision. Actuellement en version privée, le service Google TV Ads devrait s’ouvrir au grand public d’ici quelques semaines. Il est facile d’imaginer qu’à côté de vos vidéos Youtube apparaitra bientôt un bouton pour publier directement vos belles images comme publicité sur CNN, CBC ou même TVA.

Revision3 signe avec Hulu, Joost, TiVo, Revver et Break.com : Revision3, qui héberge le fameuse émission Diggnation, vient de signer un accord de distribution avec Hulu, Joost, TiVo, Revver et Break.com. En plus d’être très populaire, Revision3 est maintenant visible partout et dans quasiment tous les formats.

Adobe lance sa Web TV pour sontenir son Media Player 1.0 : Pour soutenir son Media Player maison, Adobe lance en grande pompe sa Web TV avec un nom des plus créatif : Adobe TV ! En entendant Bruno Guglielminetti en parler dans son podcast, je m’attendais à une chaine de TV sur le Web super cool. Mis à part quelques tutoriels et des émissions “Made Adobe’, il n’y a rien de très excitant. Où sont les épisodes de CSI Miami, The Hills, et The Twilight Zone promis dans le communiqué de presse ?

Lonelygirl15 lève 5 millions $ pour créer EQAL : Le secteur WebTV est en ébullition avec l’annonce d’une levée de 5 M $ pour la société de production EQAL, à l’origine de Lonelygirl15 et KateModern. Ce compte de fée avait commencé comme un poisson d’avril.

News Web Video Mobile

Associated Press lance sa plateforme de diffusion mobileAssociated Press lance sa plateforme de diffusion mobile : L’agence d’information Associated Press annonce son Mobile News Network, afin de diffuser du contenu spécifiquement pour les plateformes mobiles. Les téléphones cellulaires et autres iPhone pourront consulter les dernières nouvelles en texte en photo et en vidéo adapté à la taille de leur écran. L’objectif d’AP est clairement d’aller chercher des nouveaux revenus sur cette prometteuse plateforme.

Hulu vidéo arriverait en version mobile : Jason Kilar, CEO de Hulu, a annoncé lors du NAB 2008 que sa plateforme vidéo serait bientôt consultable sur plateforme mobile. Entendait par là qu’il sera possible de regarder la nouvelle saison de Prison Break sur son iPhone ou son LG Venus.

Adobe TV: Under the hoot with Adobe – Kevin Lynch and the Air team