Twitter et journalisme: Témoignage dans l’affaire DSK

Alors que Twitter vient de fêter les 300 millions de comptes ouverts, l’usage des 140 caractères semble incontournable pour informer le monde. Depuis l’amerrissage d’un avion sur l’Hudson River, en passant par la révolution Orange et les événements dans le monde arabe, Twitter s’impose comme le média de l’instantané.

L’affaire franco-américaine autour de Dominique Strauss Kahn (DSK) est une nouvelle étape pour Twitter. Tout d’abord, il révèle enfin la puissance de l’outil aux Français, qui commençaient tout juste à l’appréhender. C’est la pratique des journalistes qui semble être le plus impactée avec un usage qui se découvre au grès des événements.

Jean-Philippe Balasse, journaliste pour la radio Europe1, témoigne ce matin à l’émission Mediapolis de son expérience de Twitter au coeur du tribunal de New York qui juge DSK. J’adorerais l’avoir à MediaCamp Montréal samedi prochain, car nous serons nombreux à aborder ce sujet lors des conférences.




Je retiens deux commentaires très pertinents :

    “Finalement, quand on est journaliste, on fait son boulot. On essait de le faire bien. Que ce soit avec un stylo, un micro ou une caméra, dans chaque exercice il y a des contraintes et des avantages”
    “Twitter, ce n’est pas l’avenir… c’est le présent !”

Peut-on vraiment remplacer un journaliste par un iPhone?

CNN iPhone App iReport

CNN remet le journalisme citoyen au-devant de la scène avec une nouvelle application iPhone pour envoyer photos et vidéos directement sur iReport, la plateforme d’information citoyenne du géant américain.

CNN n’a rien inventé

En janvier de cette année, j’écrivais déjà un article CitizenSide, le site français de journalisme citoyen qui offrait déjà une application iPhone pour publier directement ses nouvelles en échange d’une possible rémunération.

En mai 2009, c’est au tour de Branchez-Vous d’offrir un logiciel sur l’appareil d’Apple pour consulter les informations du portail québécois, et surtout pour publier directement les photos prisent par les lecteurs/acteurs de nouvelles.

Le fruit est-il dans la pomme du journalisme?

Quand on voit que CNN à son iReport et Le Monde à Le Post, les journalistes auraient peut-être raison de s’inquiéter. À l’ère du Web et de l’information en temps réelle, les médias ont-il d’autres choix que de s’ouvrir au journalisme citoyen, ou plutôt aux témoignages citoyens?

Pour relativiser l’impact de cette nouvelle vague d’information, je préfère retenir le terme de témoignage citoyen. Finalement, je ne vois rien de nouveau sur la planète média par rapport aux photographies de lever de soleil envoyé à Louis Lemieux en fin de semaine sur RDI Matin.

À quand une économie du contenu citoyen?

Si CNN et Le Monde surfent allégrement sur le contenu généré par les utilisateurs, l’initiative de CitizenSide pourra-t-elle faire école?

Pour ceux qui le font gratuitement, leur motivation tournent autour de la fierté de se retrouver sur un média célèbre. Pour d’autres, ça peut-être un réel envie de transmettre une information citoyenne. Les événements en Iran sont dans cet état d’esprit.

Comme certains blogueurs arrivent à gagner un revenu de leurs publications Web, nous pourrions imaginer que des journalistes en herbe monnaient leur information avec l’aide de leur iPhone.

Comme pour les blogues, j’entends déjà la même musique pour nous dire que le marché n’est pas assez important au Québec. Personnellement, je préfère rester dans mon rôle de blogeur, loin des plates bandes des journalistes.

Je me demande quand même si des médias au pays seraient prêts payer des citoyens pour leur publication. Peut-être que ça existe déjà. En connaissez-vous?

Vidéo : Prix Leadership SP 2008

Qu’est-ce qui motive les Leaders de la sclérose en plaques ? C’est la question toute simple que j’ai posée en vidéo la semaine dernière lors de la remise des prix Leadership SP 2008 organisée par la Société Canadienne de Sclérose en Plaques (SCSP).

S’ils sont tous des professionnels reconnus dans leur domaine, vous verrez que leurs motivations sont aussi riches que leur parcours. Vous vous rendrez également compte qu’il ne faut pas forcément être directement touché par la maladie pour donner de son temps et de son cœur à un cause comme la sclérose en plaques.

Retrouvez cette capsule vidéo en partage sur : Youtube ; Dailymotion ; Blip ; MetaCafe ; Veoh ; Yahoo Video ; Facebook ; Espace Canoë ; MySpace ; Google Video ; Revver

En passant, je vous invite à rejoindre le groupe Facebook de la SCSP. Vous y retrouverez notamment cette capsule vidéo et pourrez échanger sur le sujet de la sclérose en plaques.

Les lauréats du prix Leadership SP 2008 :

Témoignage vidéo de vrais leader de la Sclérose en Plaques

Le Centre des Sciences de Montréal a accueilli hier la 11e soirée de remise des prix Leadership SP. Sans revenir en détail sur la soirée, c’est surtout le témoignage sur la sclérose en plaques de Martin Laperle qui m’a le plus marqué.

Martin LaperleLoin des stras et paillettes de MusiMax, l’animatrice Marie-Josée Rivard fut malgré tout une pétillante maîtresse de cérémonie. Dans son introduction pour présenter Martin Laperle, Marie-Josée a fait référence à une vidéo de lui qu’elle avait consultée sur Youtube. Ni une, ni deux, je suis allé ce matin sur l’encyclopédie vidéo du Web pour voir ce témoignage.

Je n’ai pas encore trouvé la vidéo de Martin, pas contre je suis tombé sur la “série” de catimini34 sur Youtube. Cette réalisatrice en herbe de 39 ans a diffusé pas moins de 132 vidéos sur Internet en moins d’un an. Mis à part les images de son chat persan, Catimini a passé ses 4 derniers mois à faire des vidéos autour de sa maladie.

Ce n’est pas évident de parler d’une maladie comme la sclérose en plaques sans dramatiser. De façon très personnelle, Catimini utilise l’humour pour partager des petits moments de sa vie, entre kiné, ORL et hôpital. Ce ne sont évidemment pas des vidéos virales qui vont faire le tour de la terre. C’est davantage un excellent exutoire et surtout un bon moyen de faire passer le message.

Au fait, même si vous n’êtes pas directement concerné par la maladie, ce qui est mon cas, vous pouvez toujours jouer un rôle en soutenant autant la recherche que les services d’aides pour la SP (Multiple Sclérosis en anglais). Pour ce faire, il suffit de cliquer ici 😉

PS : Je diffuserais prochainement une vidéo avec le témoignage de différents lauréats du prix Leadership SP 2008.

Témoignage vidéo, Basecamp joue la carte de la confiance client

Logo BasecampL’outil de gestion de projet collaboratif en ligne Basecamp a demandé à ses clients d’exprimer leur satisfaction par l’intermédiaire de 8 témoignages vidéo diffusés sur son site Internet.

Basecamp est le fruit de la société 37signals, spécialisée dans le développement d’outils de travail collaboratif, tels Highrise, Backpack et Campfire. D’après le nom de leurs applications, les créateurs de l’entreprise sont certainement des adeptes de la balade en haute montagne.

Ce service est utile et facilite tellement la gestion de projet que l’équipe de VidéoPresse gère justement ses dossiers clients avec Basecamp (ceci est un témoignage gratuit, aucune compensation n’a été acceptée… mais si Basecamp insiste ;).

En diffusant ces testimoniaux vidéos en ligne, 37signal renforce d’autant plus la crédibilité de son produit phare que la plupart de ses clients ne sont pas des spécialistes des nouvelles technologies. L’accent est mis sur la convivialité et la simplicité d’utilisation de Basecamp. Cette vidéo de Michele Seiler de Coudal Partners en est le meilleur exemple.



Cliquez pour lancer la vidéo (Flash)
Version Quicktime

On remarquera que la vidéo est offerte en deux formats : Flash et QuickTime. Mais, aucun code de partage simple à utiliser n’a été mis à la disposition des internautes. Pourquoi se priver d’une éventuelle promotion sur d’autres sites, comme nous le faisons ici même !