Les nouveaux modèles d’affaires du sport sur Internet

PARKHURST NHL Playing Cards 1960-61 — Les Canadiens de Montréal 22

Des hockeyeurs du Canadien aux champions de soccer de la Coupe du Monde, ils passent tous par Internet pour rejoindre leurs fans, autant pour faire leur promotion que pour diffuser leurs matchs en direct ou en vidéo à la demande.

Les sportifs, les fédérations et les médias du sport ont-ils vraiment de l’argent à gagner sur la toile? Toute une discussion que j’ai eu le plaisir d’avoir au début de l’été avec François Gagnon, lors de l’émission “En Affaires” au Canal Argent.



Comment vivre à fond la Coupe du Monde en direct sur Internet

Avant même de savoir sur quelle chaîne est diffusée la Coupe du Monde de soccer/foot 2010, comme pour les Jeux Olympiques de Vancouver, je me suis demandé où regarder les matchs en direct sur Internet. C’est d’autant plus utile qu’en semaine au Canada, la Coupe du Monde se déroule pendant les heures de bureau. Voici donc une liste des meilleurs solutions pour suivre la compétition en direct sur la toile.

1. La Coupe du Monde en direct à la TV sur Internet

Changement des temps, les chaînes de télévision qui possèdent les droits de diffusion de la Coupe du Monde offrent dorénavant un streaming vidéo gratuit sur leur site Web. Cette année, la qualité est vraiment au rendez-vous avec des matchs qui peuvent aisément se regarder en plein écran.

Attention, la majorité chaînes de TV impose un géobloquage de leur vidéo. C’est-à-dire que si vous êtes au Canada, vous ne pouvez voir les matchs sur un site français, et vice versa. Seuls les Chinois semblent ouvrir largement les vannes. Ça devrait durer tant que la Dalai Lama ne se met pas à jouer au ballon rond 😉

En France, TF1 offre une expérience très riche grâce à un lecteur vidéo en Flash où l’on peut rejouer les actions fortes du match, tout en laissant le match en direct dans une fenêtre incrustée que l’on peut déplacé. Le rendu est impressionnant. NB: Une connexion Internet avec un VPN de la France m’a permis de tester le stream de TF1 à partir de Montréal.

Canada

France

Belgique

2. La Coupe du Monde en direct en vidéo sur Internet

S’il vous arrive de vivre ou passer vos vacances dans un des rares pays qui ne diffuse pas la Coupe du Monde, je vous conseille de vous retourner vers MyP2P. Je ne rentrerais pas dans les détails de la légalité de cette solution, mais sachez juste que vous pouvez regarder en direct des programmes TV d’un peu partout sur la planète.

MyP2P ne fait que lister les sources. Pour regarder ces vidéos en stream, vous avez besoin d’un logiciel. Spocast est un bon choix de lecteur vidéo P2P pour Windows. Vous avez Flip4Mac pour les Mac, mais ça ne fonctionne pas pour tous les flux vidéo.

3. La Coupe du Monde en direct sur les réseaux sociaux

Je trouve que Twitter profite extrêmement bien de ses atouts pour offrir une couverture «sociale» de la Coupe du Monte. Sur twitter.com/worldcup, vous avez les commentaires par pays et par match avec le programme complet des rencontres.

Facebook s’est invité d’une manière différence à cette Coupe du Monde 2010. Les sites Web d’information (L’équipe) et les chaînes de télévision (TFI et Radio Canda) ont une boîte Facebook à côté de leu vidéo ou commentaire en direct. L’avantage est que l’on peut voir si ses amis sont présents et interagir avec eux. Par contre, je ne trouve pas l’expérience concluante. Il y a un peu trop de bruit à mon goût.

4. La Coupe du Monde en direct sur son mobile

Si vous avez la chance de vivre dans un pays évolué comme la France (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Canal+), le Japon ou la Tunisie, vous pouvez regarder en vidéo la Coupe du Monde sur un téléphone cellulaire. Les grands opérateurs télécoms de ces pays ont des offres de TV mobile qui diffuse les matchs en direct.

Pour les moins fortunés, où ceux qui habite dans un pays du tiers monde digital comme le Canada, vous pouvez vous retourner vers des applications dédiées, majoritairement sur iPhone pour supporter votre équipe préférée Deux applications sortent du lot : Mondial 2010 – Radio-Canada et Coupe du Monde 2010 France.

5. La Coupe du Monde en direct sur sa console de jeu

En cherchant sur la toile des sources d’inspiration, je suis tombé sur cet article de Comment ça marche qui explique comment regarder la Coupe du Monde depuis une console de jeu. Il s’agit de la PSP de Sony qui permet de lire un flux vidéo sur WiFi. C’est donc limité à la portée d’un réseau sans fil, ça peut toujours servir de 5e écran à la maison si les 4 autres TV sont déjà prises.

6. La Coupe du Monde en direct dans un bar

Cyberpress nous apprend qu’il n’y a pas si longtemps, il était quasiment impossible de suivre la Coupe du Monde en direct. À l’époque, Radio Canada diffusait les matchs en différé plusieurs semaines après qu’il ait eu lieu. Imagineriez-vous la même chose pour le hockey?

La meilleure façon de vivre intésement la Coupe du Monde de soccer est certainement de rejoindre les passionnés dans les bars qui retransmettent l’événement sportif. C’est ce que j’avais fait en 2007 pour la Coupe du Monde de rugby et ces dernières années pour les finales du Top14 en France, dont mon équipe a enfin remporté le bouclier de Brennus en 2010.

Chaque communauté à son bar de référence à Montréal. Pour les français, c’est le Barouf et le Massilia. L’avantage des bars est que si comme moi vous n’êtes pas fan de soccer, vous pouvez tout de même boire une bonne bière tout en discutant avec les femmes qui ne s’intéressent pas à ce sport 😉

Sources complémentaires

Google fait un Ad Blitz sur les publicités du Super Bowl 2010

Ad Blitz: Google accapare la publicité du Super Bowl 2010

Alors que 7 Américains sur 10 seront être devant leur écran de télévision ce soir pour regarder le Super Bowl 2010, les annonceurs se battent à coup de millions de dollars pour pousser leur publicité pendant quelques secondes. Google en profite pour faire sa première apparition au Super Bowl afin de promouvoir Ad Blitz, la plateforme publicitaire de Youtube créée spécialement pour l’événement sportif.

À la fin du match de football, le public est invité à se rendre sur youtube.com/adblitz pour voter pour la meilleure publicité du Super Bowl 2010. La vidéo qui recueillera le plus de votes sera promue gratuitement sur la page d’accueil de Youtube la journée du 18 février 2010.

La grande surprise vient de Google qui apparaît pour la première fois dans un 30 secondes au Super Bowl (Merci Éric Schmidt pour l’info). Derrière Ad Blitz, le géant de Mountain View cherche à promouvoir Youtube comme plateforme publicitaire de référence. Google souhaite que les annonceurs développent le réflexe pub TV + Youtube.

Si toutes les annonces diffusées pendant le Super Bowl sont présentées sur Ad Blitz, Kia a payé le prix fort pour avoir une place de choix pour le millésime 2010 de sa Sorento. Les millions d’Américains qui vont se précipiter sur Youtube devraient donner raison à Kia. L’objectif pour Google est d’amener l’eau à la bouche aux Bud Light, Coca Cola, Doritos et autres marques présentes au Super Bowl.

En attendant de savoir qui aura reçu le plus de votes au Ad Blitz, je peux dors et déjà vous apprendre que Google sera le grand gagnant de ce match !

100 Twitters pour suivre les Jeux Olympiques d’hiver 2010 de Vancouver

Regarder la vidéo des Jeux Olympiques d'hiver 2010 de Vancouver avec une Webcam

À quelques jours du lancement des Jeux Olympiques d’hiver 2010 de Vancouver, je vous propose une sélection de 100 comptes Twitter à suivre pour connaître les dernières actualités autour de cet événement sportif mondial. Pour vous faire gagner du temps, j’ai créé la liste Van2010 qui reprend le hashtag non officiel des JO du Canada.

Si Twitter commence à s’imposer comme une des sources d’information en direct les plus riches, c’est aussi un moyen de partager des moments un peu plus heureux que le drame que vit Haïti ou le mouvement de contestation en Iran.

En dehors des grands médias qui diffuseront les Jeux Olympiques d’hiver à la télévision, CTV en anglais et V en français au Canada, Twitter est une alternative pour s’informer simplement et rapidement sur les résultats de son équipe préférée. D’ailleurs, ces mêmes médias seront aussi présents sur le service de microbloging, tel Randy Starkman, journaliste au Toronto Star.

Le comité olympique canadien va jusqu’à offrir un compte Twitter pour chacune des disciplines sportives où le pays est présent. Si le curling devrait avoir quelques amateurs, je suis certain que les nouvelles sur le hockey auront beaucoup plus de succès.

À vos marques, prêts… suivez #Van2010 sur Twitter !

M.A.J 17/02/2010: Je vous conseille l’article de Guy Madore, sur Rue Frontenac, qui parle des premiers Jeux de Twitter. Vous y trouverez une liste des athlètes présents sur Twitter.

Vidéo du Dimanche: 1 seconde de pub pour Miller au SuperBowl

Vidéo du Dimanche: 1 seconde de pub pour Miller au Super BowlJ’adore travailler sous la contrainte. Ce n’est pas que je suis masochiste, mais je trouve qu’on se dépasse et qu’on est plus créatif quand on est limité par le temps, l’environnement, voire même le budget. Voici un bel exemple avec de la bière et le Super Bowl, la grande messe du football américain.

Depuis des années, Budweiser (Anheuser-Busch) a le monopole des publicités de bière du Super Bowl, pendant lequel 70% des Américains sont devant leur écran de TV. À 3 M$ les 30 secondes, c’est la pub la plus chère de l’année.

Pour contrer son principal concurrent, et se moquer du budget gigantesque de cette diffusion, le brasseur MillerCoors a demandé à l’agence Saatchi & Saatchi (encore eux) de créer une campagne publicitaire hors norme : des spots de 1 seconde pour vanter les mérites de leur bière. Le résultat est génial. Il faut voir le site Web dédié (1secondad.com) pour comprendre toute l’histoire.


Vidéo du Dimanche: 1 seconde de pub pour Miller au Super Bowl

JO Pékin 2008 : Comment regarder le live video gratuit ?

JO Pékin 2008 : Comment regarder le live video gratuit ?Le 8e jour du 8e mois de l’année 2008, les Chinois vont inaugurer les Jeux Olympiques de Beijing à 8h08 et 8 secondes. Vous aurez compris que le chiffre 8 est porte-bonheur dans la culture de l’Empire du Milieu. Des milliards d’individus vont vouloir suivre l’événement sportif qui fleurit tous les 4 ans. Cette année, la diffusion en vidéo sur Internet prendra une place toute particulière. Après quelques recherches, j’ai trouvé plusieurs moyens gratuits de suivre la compétition sans me détacher de mon précieux ordinateur.

NBC : une équipe de milliardaire

NBC a dépensé 1 milliard de dollars pour avoir le droit de diffuser les Jeux Olympiques 2008 de Beijing. Avec un objectif de 1,1 à 1,2 Mds $ de vente d’espace publicitaire, le géant américain devrait se faire une bonne marge, en plus de gagner en audience.

What it takes to bring the Olympics to the PC | Beyond Binary - A blog by Ina Fried - CNET News.comNBColympics.com est le site créé spécialement pour l’occasion. NBC prévoit d’y diffuser plus de 2200 heures de sport olympique en direct. 1000 serveurs délivreront le contenu vidéo à travers les États-Unis, car les droits se limitent uniquement à ce pays. Comme pour regarder Hulu, il existe cependant une astuce pour voir les vidéos de NBC (Hotspot Shield).

En plus des 10 secondes de décalage imposé par le gouvernement chinois (pour être sûr de la qualité de l’image), NBC ajoutera une minute supplémentaire pour que son équipe de blogueurs commente l’événement en direct.

Radio Canada : l’épreuve de la dernière chance

Radio Canada est le diffuseur exclusif des JO 2008 pour la fédération canadienne. Si Michel Dumais se questionne sur le succès futur de la zone “JO sur Internet” du télédiffuseur public, c’est du côté du choix technologique (Microsoft) que je m’interroge. La sympathique vidéo sur l’histoire d’Alexandre Despatie a du mal à s’afficher sur mon Mac. Je dispose pourtant de Flip4Mac, le gugusse sensé lire le format WMV.

Au niveau contenu, je sais que Radio Canada devrait nous apporter bien plus que des images de sportifs en sueurs. Depuis quelques semaines, la TV diffuse déjà des reportages d’excellente facture sur la Chine. Le site pekin.radio-canada.ca bénéficie d’une équipe de “Webreporters” de haut vol (Annie Pelletier, Jean-René Dufort, Manon Gilbert et Jean-Patrick Balleux).

À noter l’émission interactive Les jeux dont vous êtes le héros. Cette initiative originale permet aux internautes de choisir ce que Jean-Patrick fera dans le prochain épisode. On peut également proposer un défi. Personnellement, j’ai demandé qu’il crie “Vive le Tibet libre” devant un officiel du Parti Communiste chinois.

France Télévison : Silverlight au minimum

Sur sport.francetv.fr, France Télévision va diffuser 15 flux vidéo en direct pour couvrir l’ensemble des compétitions. Avec les 4 chaînes du groupe de télévision (France2, 3, 4 et 5), les Français ne sont pas prêts de louper une miette des JO.

Pour sa partie Web, France Télévision a cependant fait le minimum avec une intégration d’un lecteur Silverlight. D’ailleurs, le grand gagnant de ces jeux de l’Olympe est Microsoft, qui a négocié un beau contrat pour que sa technologie Silverlight, concurrente du Flash d’Adobe, soit le seul et unique diffuseur des vidéos en direct sur le Web. Que vous soyez Mac ou Windows (bientôt Linux), vous devez télécharger un module complémentaire pour visionner en temps réel les JO sur le Web.

Youtube : les vidéos des JO pour les pauvres

Le leader de la vidéo en ligne a négocié avec le CIO la diffusion des JO dans 77 pays à travers le monde. Il s’agit de pays qui n’ont pas pu se payer les JO, en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient pour la plupart. Les épreuves Olympiques seront retransmises en différé sur www.youtube.com/beijing2008.  Il s’agirait en fait de lutter contre le piratage en ligne des vidéos de l’événement.

Dailymotion : L’alter-video-mondialiste des JO

En France, Dailymotion a passé des accords avec des médias pour diffuser une version alternative des JO un peu plus informative, qui traitera davantage du contexte de ces jeux olympiques. En s’associant à Reporters Sans Frontières, Dailymotion veut foncièrement se démarquer de son concurrent Youtube en donnant une place plus importante à la question des droits de l’homme, quitte à se mettre à dos les autorités chinoises.

Laure Manaudou : le vidéo podcast d’une sportive

La nageuse française Laure Manaudou, 3 médailles au Jeux Olympiques, anime un blogue à partir de Beijing pour nous faire vivre ses jeux. En plus de ses article publiés quotidiennement, nous aurons droit à 3 vidéos par semaine. Je trouve que c’est une manière sympathique et très personnelle de faire parler d’elle, sans pour autant que ça lui prenne beaucoup de temps. Il faut dire, que la championne de nage libre est une habituée des médias.

Beijing Olympic Games