Gleek iPhone iPad: jeu, communauté en ligne et Social TV

Si comme moi vous avez une Gleek à la maison, je vous conseille de lui faire plaisir avec l’application iPhone/iPad “Glee Karaoke” (0,99$), pour devenir une vedette internationale en chantant les plus grands succès de la série TV.

Glee est une des séries TV du moment qui possède le plus d’adeptes, les Gleeks (Glee + Geek), dont ma femme fait partie. L’application iPhone/iPad développée par Smule permet de garder cet engagement social fort avec la communauté des Gleek entre la diffusion des épisodes.

Le secret des GleeK

La technologie auto-tune s’est fait connaître début 2009 avec les vidéos hilarantes du groupe “Auto-Tune the News”, qui détournait les images d’actualité pour en faire des chansons tendance.

Aujourd’hui, auto-tune est mis au service des Gleeks pour reprendre en karaoké les chansons de la série TV. Tout le monde devient ainsi une vedette. Tout aussi simplement, vous pouvez partager vos nouvelles oeuvres musicales auprès de vos amis Facebook et sur la planète Gleek, qui ressemble à Google Earth.

Le secret de Glee Karaoke est d’avoir créé un monstre qui pousse les Gleeks à acheter des chansons dans l’application (0,99$) pour engranger toujours plus de starbursts — les points accordés pour chaque chanson — et devenir le Gleek gagnant du jour.

Ce petit bout de logiciel réussit le miracle de mêler jeu, communauté en ligne et Social TV en entretenant de manière ludique l’engagement des Gleek envers leur série préférée. Un exemple à suivre !



Source: Appmarket.tv

PS: Mon nom d’utilisateur Gleek est “zelaurent”. Je vous attends au Glee Club 😉

Youtube n’est plus qu’un hébergeur de vidéo

En un an, Hulu s’est imposé comme le premier concurrent sérieux de Youtube aux États-Unis. Avec des séries TV de premier plan et des films hollywoodiens à la carte, Hulu amène la vidéo Internet à un niveau supérieur. À la recherche d’un modèle d’affaires, Youtube essaye d’attirer du contenu de qualité à partir de partenariats et de solutions innovantes. L’entente signée avec groupe ESPN est un changement radical qui risque de transformer Youtube en un simple hébergeur de vidéo.

ESPN

À partir du 15 juillet, ESPN va diffuser ses émissions sur Youtube en utilisant son propre lecteur vidéo. En conséquence, ESPN pourra gérer directement ses publicités, sans passer par la case Youtube et sans payer 20 000 $. Il faut dire que ESPN a reçu plus de 1,5 Md $ de revenu publicitaire en 2008.

Youtube est donc prêt à sacrifier des revenus publicitaires pour s’assurer le leadership sur la vidéo en ligne. Est-ce une folie ou tout simplement du pragmatisme ?

Je vous rassure, Youtube est bien plus qu’un hébergeur vidéo, même s’il restera certainement le premier au monde. Youtube est rentré avec Hulu dans la course aux ententes de diffusion exclusive de contenu TV et cinéma. L’objectif est de rester le diffuseur incontournable de vidéo Internet.

Dans son accord avec ESPN, Youtube précise que la chaîne ne pourra pas bénéficier des solutions statistiques de Google (Youtube Insight / Google Analytics). Comme pour la vente de mots clés, c’est justement par ses outils que Google a fait sa richesse en donnant de la valeur aux publicités faites sur le Net.

Je ne prends pas de risque en prédisant que Youtube offrira gratuitement l’hébergement en ligne de vidéo avec une diffusion en marque blanche. L’intérêt sera d’offrir un moyen de rentabiliser ses vidéos en proposant une plateforme de gestion publicitaire intégrée. Un des atouts de Youtube est d’offrir la diffusion multisupport : Web, mobile et la télévision, qui est le nouvel eldorado de la vidéo Internet.

Youtube branche séries TV et films pour contrer Hulu

Youtube

Voir des séries TV et des films sur Youtube n’est pas nouveau. Le gargantua de la vidéo de Google regorge de contenu produit par Holywood. La plus part du temps sans l’autorisation des producteurs. Maintenant, il y a deux adresses à retenir, youtube.com/shows pour les séries et youtube.com/movies pour les films. Grâce à un accord passé avec Sony, MGM, Lions Gate, Discovery Communications et National Geographic, Youtube peut concurrencer plus sérieusement l’offre de Hulu.

Alors que tout le monde tire à boulet rouge sur Google, pour souligner les millions de dollars dépenser en bande passante pour sa plateforme vidéo fétiche et l’absence de revenus significatifs, Youtube semble vouloir faire taire ses contradicteurs avec une annonce de poids.

On retrouve des films comme Casino Royal (1967), Cliffhanger et les séries américaines qui ont bercé notre enfance avec Starsky et Hutch, Married ou encore La Famille Addams.

À regarder de plus près les nouveaux canaux de Youtube, la formule choisie ressemble trait pour trait à celle de Hulu. Pour des questions de droits, les contenus sont géolocalisés. C’est-à-dire qu’en dehors des États-Unis, personne ne peut visionner ces vidéos, mis à part avec un petit logiciel spécial (Hotspot Shield).

Enfin, le mode de revenu est aussi celui de Hulu, avec des espaces publicitaires introduits en pre-roll, end-roll et à espace régulier dans chaque épisode et film diffusé. Pour l’instant, je n’ai pu voir que des annonces de très mauvaise qualité pour ITT Technical Insttitute. J’espère qu’ils arriveront à vendre mieux que ça. Car la qualité des publicités fait aussi partie de la qualité des programmes.