Entrevue vidéo: Loic Le Meur se livre sur Seesmic, Twitter, Ping…

Bruno Guglielminetti, journaliste à Radio Canada et animateur du Carnet Techno, vient de réaliser une entrevue de Loic Le Meur, le serial entrepreneur fondateur de Seesmic, à l’occasion de l’édition 2010 du CES de Las Vegas. Lors de cette rencontre décontractée, Loic revient sur le récent rachat de Ping.fm, sur l’évolution de Seesmic, qui est passé de vidéo à Twitter, et sur les derniers développements mobile, Web et desktop de son service.

Franchement, c’est la meilleure entrevue de Loic Le Meur que j’ai vu à ce jour. On le sent vrai et on apprend des choses intéressantes. C’est sans nul doute dû au talent de journaliste de Bruno qui a su tirer le meilleur de cette rencontre.

Pourquoi Twitter limite à 20 listes et 500 personnes?

Pourquoi Twitter limite à 20 listes  500 personnes?

Je viens de découvrir que Twitter nous limitait à la création de 20 listes avec 500 personnes maximum par liste. A priori, la limite ne serait pas technique. Twitter nous prépare-t-il des services payants?

En créant une liste de journalistes que je voulais suivre sur Twitter, j’ai atteint la limite fatidique des 500 personnes. Tout d’abord, ça prouve que les journalistes sont bien plus présents sur Twitter que l’on aurait pu penser. Ensuite, ce plafond imposé aux Twitter Lists fait baisser mon engouement pour cette nouvelle fonctionnalité.

Je vais lister la planète

Quand on est un “power user” de Twitter, ou tout simplement un professionnel des médias sociaux comme moi, 20 listes et 500 usagés est loin d’être suffisant pour réaliser une veille efficace.

Il y a bien sûr la possibilité de créer plusieurs comptes Twitter. Je le fais déjà pour certaines thématiques. Simply Zesty a eu l’idée de suivre tout un pays en créant des comptes Twitter par pays, et des listes par région. À l’heure actuelle, ils ont un oeil sur l’Angleterre., l’Ireland et les États-Unis. Mis à part l’effet de buzz réussi, je ne vois pas vraiment l’utilité.

Vous pouvez également vous rabattre sur Listorious, un site qui répertorie des listes Twitter par thématique, comme pourraient le faire les pages jaunes. Le succès de ce service résidera dans la masse critique qu’il réussira ou non atteindre. Pour l’instant, Listorious est une bonne référence pour les Twitteux des États-Unis.

Twitter, où est ton modèle d’affaires ?

Depuis que j’ai ouvert un compte, je cherche quel modèle d’affaires Twitter pourrait ressortir de son service. La signature d’entente avec Google et Bing de Microsoft, nous donne plus qu’un indice sur la valeur de l’information en temps réel qu’offre Twitter.

Pourtant, je persiste à penser que des services professionnels pourraient être créés autour de Twitter. Comme pour les applications (Tweetdeck, Seesmic, Tweettie, Hootsuite), peut-être que Twitter préfère laisser ça à d’autres compagnies.

DivX offre son modèle d’affaires à Twitter

Twitter

Après 3 ans d’existence, nombreux se demandent encore quel est le modèle d’affaires de Twitter. L’émission Plein Écran donne quelques éléments de réponse sur un Twitter connecté à 360° aux compagnies.

Ils font déjà de l’argent avec Twitter

Avec plus de 1,2 million de followers, Dell estime à 5 M $ le chiffre d’affaires réalisé grâce à son compte Twitter Outlet. Au-delà du buzz généré par Twitter, il y aurait bien de l’argent à faire grâce à ces 140 caractères. Ce n’est pas Kogi BBQ qui dira le contraire avec ses 45 000 followers qui lui assure une clientèle où qu’ils aillent.

Twitter est également un outil de veille merveilleux pour connaître en temps réel ce qui se dit sur sa marque, ses produits ou même les dirigeants de sa compagnie. C’est cet eldorado du Web en temps réel qui a fait passer le Seesmic de Loic Lemeur de conversation vidéo à un outil orienté status update.

Sales Force, le géant du logiciel professionnel en cloud computing, a connecté Twitter et Facebook à ses solutions de gestion de ventes et de service client. Les médias sociaux deviennent ainsi des outils de décision, à la fois pour réagir plus vite face à un buzz négatif, et aussi pour transformer ses clients en ambassadeur de la marque plutôt qu’un détracteur.

Quid du modèle d’affaires de Twitter?

À mon humble avis, si la tendance se maintient et que Twitter est intégré directement dans les logiciels de compagnies aussi prestigieuses que Sales Force, le fameux service de micro-blogging risque d’envahir tous les étages de l’entreprise.

Une fois devenu indispensable, je ne m’étonnerais pas de voir Twitter inaugurer des licences pour se connecter à son service. Comme j’en discutai dernièrement avec l’ami Alain Theriault, Twitter pourrait mettre en place un système de royautés à la DivX, qui pour chaque lecteur multimédia compatible avec son encodage reçoit un montant de $$$. À l’avenir, on peut imaginer des logiciels, télévisons et pourquoi pas des lampes de chevets connectés avec un beau logo “Twitter Certified”.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Wetoku: Le meilleur de Skype et Seesmic

Wetoku Logo

En plus des excellentes conférences, WordCamp Montréal fut l’occasion de rencontrer des personnes et des projets forts intéressants. David Lee l’un de ceux-là. Il est le cofondateur de Wetoku, une startup sud-coréen qui permet de créer et d’exporter simplement une conversation vidéo entre deux internautes. Pour me prouver la qualité de son application, David m’a invité à un test privé pour discuter de mes impressions sur le WordCamp Montréal, dont il est l’un des commanditaires.

Wetoku : Simple et efficace !

Après un RDV prix par email, David m’a envoyé un lien vers une page pour réaliser notre conversation en vidéo. J’autorise l’application à utiliser ma Webcam et c’est parti. Nous commençons à discuter de l’interview et une fois que nous sommes prêts, David appuie sur le bouton rouge pour lancer l’enregistrement. C’est aussi simple que ça.


C’est une discussion à la montréalaise : Français/Anglais 😉

Nos deux vidéos sont côte à côte. Ça me permet de vérifier mon image tout en restant concentré sur mon interlocuteur. Je remarque une boîte de clavardage juste en dessous. Tout ce qui est tapé dans le chat n’est pas enregistré. Je vous avoue que je n’ai pas clavardé avec David, mais je vois l’utilité si nous avions à échanger des liens ou des infos.
Wetoku chat

Discussion vidéo asynschrone vs en direct

Wetoku se définit comme un «service de discussion vidéo en temps réel pour les blogeurs». Le temps réel est particulièrement d’actualité, et il permet surtout à Wetoku de se différencier des services vidéo asynchrones comme Seesmic ou Phreadz.

Wetoku bénéficie du meilleur des deux mondes de Skype et Seesmic. Il permet une discussion vidéo en direct, et il est exportable sur un blogue ou un site tiers. Par contre, il lui manque la qualité vidéo de Skype.

Grâce à une indiscrétion, j’ai su qu’il serait possible d’éditer sa vidéo. C’est le genre de fonction utile quand on manque la fin de l’entrevue et que l’on n’a pas envie de le refaire. C’est d’ailleurs ce qu’a fait David pour notre vidéo en coupant les dernières secondes en trop.

Une opération de promotion réussie

Pour conclure, je retiendrais surtout l’approche réussie de David. Il a tout d’abord commandité un événement où il était sûr de trouver des early adopter. Ensuite, il les a approchés avec sympathie et en toute transparence. Enfin, il leur a fait vivre une expérience exclusive qui met en condition le service.

C’est un succès en bout de course, puisque je fais un article sur Wetoku, et Erin Blaskie, également interviewé par David, a fait de même sur son blogue. Jolie O’Dell de ReadWriteWeb c’est également beaucoup amusé en testant Wetoku, notamment avec Steve Garfield.

Si vous souhaitez tester la version bêta de Wetoku, David m’a donné 100 invitations. Il vous suffit de rentrer le code “wcmtl”.

Vinvin revient sur les ondes avec Hellotipi.TV

HellotipiAvec le premier épisode de l’émission “OFF AIR” sur Hellotipi.TV, je suis heureux de retrouver l’ami Cyrille de Lasteyrie, aka Vinvin, avec une nouvelle production vidéo sur le Web. Depuis son départ de Seesmic en novembre 2008, je me demandais ce que la star de Bonjour America allait devenir. Aujourd’hui CEO de Hellotipi, Vinvin met tout son talent d’entrepreneur et de comédien au service d’un site communautaire dédié à 100% à la famille. Attention, ce show est réservé à un auditoire averti.


OFF AIR N°1 : HADOPI et la Ministre Christine Albanel

Hyper-Social : La discussion vidéo à la Seesmic

Dans la série Hyper-Vidéo, je voudrais aborder aujourd’hui l’hypersociabilision de la vidéo sur le Web. Seesmic, le service de discussion vidéo en ligne, est devenu une référence dans le domaine. Pour l’instant réservés à une élite de geek social, les outils de conversation vidéo sur Internet sont annonciateurs d’une ère encore plus sociale du Web.

Internet et les médias sociaux

Lors d’un récent dîner avec Yvette Ghattas, nous faisions le tour des buzz words du moment. Je me suis arrêté sur “social media“. Contrairement à de nombreux termes du Web, je pense que les médias sociaux ont une réelle existence.

L’activité que nous avons sur Linkedin, Facebook, Youtube et Co. sont la preuve d’une réelle interaction sociale par la technologie et la création de contenu. Au final, nous voyons effectivement naître une collaboration en ligne, si ce n’est une intelligence collective.

La vidéo comme média de vérité

Tout d’abord, je dois reconnaître que la vidéo n’est pas adpatée à tout le monde. Dans un premier temps, il est nécessaire d’assumer son image, si l’on veut se risquer à la diffuser sur le Web. Une fois cette barrière tombée, la vidéo permet de retrouver un côté vrai et humain qui manque parfois sur Internet.

Le choix du président sur Seesmic, Phreadz et Poodz

Si Seesmic est la plateforme vidéo de discussion la plus connue, grâce au bon travail de Loic Lemeur et de l’Ami Vinvin, elle n’est pourtant pas la seule. Phreadz pourrait être une bonne alternative s’il n’était pas en bêta privé. Pour y avoir accès, je peux vous dire que les fonctionnalités sont beaucoup plus ouvertes et accessibles que Seesmic. Kosso, initiateur de Phreadz, semble vouloir utiliser le Web comme vitrine pour vendre ensuite sa technologie aux entreprises.

En bout de ligne, il y a le petit français Poodz (il faut obligatoirement un double «o» et un «z» pour avoir du succès sur Internet). Au niveau des fonctions proposées, Poodz se situe entre Seesmic et Phreadz. Le problème majeur de cette plateforme est sa communauté, trop faible en nombre et limité au francophone.

Loin du vidéophone du futur

Dans les films de science-fiction, on retrouve souvent le vidéophone, pour discuter en direct par écran interposé. Les cellulaires 3G le permettent déjà, et les Japonais en ont fait leur quotidien. Pourtant, ce n’est pas forcément ce genre de technologie qui est le plus adaptée pour communiquer avec notre/nos communauté(s).

Dans Seesmic, le discours asynchrone permet une meilleure maîtrise de son message et d’affiner sa réflexion. C’est surtout un outil vidéo collaboratif formidable qui se joue du temps et de l’espace.

Un exemple d’hyper-vidéo hyper-social avec l’ADQ

Au mois de novembre, j’ai découvert qu’une candidate de l’ADQ aux élections provinciales utilisait Seesmic pour rejoindre ses électeurs. La discussion vidéo faisait tout son sens dans ce cas précis, où une élue cherche à rejoindre ses citoyens pour mieux connaitre leurs besoins… et prêcher la bonne parole. Si l’exercice est pertinent, il n’est hélas pas concluant. Depuis la fin des élections, qu’elle a perdues, Geneviève Toussignant est aux abonnés absents et la communication est rompue.

genevievetousignant’s video profile

Pour s’imposer, des outils comme Seesmic devront dépasser le cercle restreint des “early adopters”, et devront par-dessus tout être intégrés sérieusement dans une stratégie de communication plus globale. Sinon, ils risquent de finir au même endroit que bon nombre de cadeaux de Noël… dans le placard !

Hyper-Vidéo : Principes de la vidéo Web augmentée ou l’ère de la vidéo 4D

1. Hyper-Local : La vidéo sur YellowPages, Weblocal et Google Maps

2. Hyper-Social : La discussion vidéo à la Seesmic

3. Hyper-Présence : Le direct vidéo de Qik

4. Hyper-Interactif : L’annotation vidéo de Youtube