Les médias sociaux payent, les chiffres le prouvent !

Depuis 1,5 an je conseille et j’accompagne Deloitte Canada dans leur stratégie marketing pour tirer le meilleur parti des médias sociaux. Je remercie Katheline Jean-Pierre de m’avoir donné l’opportunité de travailler avec elle sur ce beau projet. Quand on me pose la question du retour sur investissement (ROI) de ce type de stratégie, je cite avec plaisir les résultats que nous avons avec Deloitte. Les chiffres parlent d’eux-mêmes !

Extrait du livre “Social Equity” par Gilles Lajoie

“Katheline Jean-Pierre, blogger and senior manager, online marketing, with Deloitte Canada, pointed out last November at a luncheon in Montreal for marketing and communication professionals that the firm had seen a 342% increase in visibility via press articles and a 64% rise in attendance at its private presentations, as well as a 12,000% increase in organic traffic via Google”.

Comment promouvoir votre marque sur les médias sociaux

Si vous avez 30 min devant vous, je vous conseille la présentation de Loic Lemeur lors de la conférence ad tech de San Francisco de cette semaine: “Comment promouvoir votre marque sur les médias sociaux”. J’aime notamment sa conclusion sur le calcul du ROI des médias sociaux: il n’y a aucun standard et n’en cherchez pas!

Je comprends que les responsables marketing de compagnies veulent être rassurés par des chiffres, nombre de fans ou de followers, mais la vraie valeur d’une relation ne se calcule pas sur la longueur de ses doigts ou d’autres extrémités du corps humain.

Je vous conseille également la partie sur l’achat d’adeptes Facebook/Youtube et de followers Twitter. C’est hilarant/désespérant, à quel point les compagnies sont prêtes à croire que les médias sociaux s’achètent en boîte.

Web Analytics vs Social Media: Combat pour le meilleur ROI

Google Trends: Social Media

Dans leur livre Web Analytics, Jacques Warren et Nicolas Malo nous offre un un guide facile d’accès sur les techniques de mesure et d’optimisation des sites Web. S’il est souvent question de retour sur investissement, la puissance du marketing des médias sociaux est délicatement mise en touche (p37). Pourtant, ces deux stratégies ont le même combat du ROI.

À l’occasion de la sortie de leur livre au Québec, Jacques Warren et Nicolas Malo ont eu la gentillesse de m’inviter hier à un dîner d’expert aux côtés de quelques amis : Martin Lessard, Michelle Blanc, Philippe Martin, Marc Poulin, Claude Malaison et Samuel Parent. Avant ça, j’ai eu le plaisir de recevoir une copie dédicacée de leur oeuvre que j’ai lu avec attention. Pour une approche 101 du Web analytique, je conseille vivement de parcours ces pages.

Show Me Your ROI

Je ne suis pas un spécialiste du Web analytique, mais j’analyse le Web au profit de mes clients. Pour ce faire, j’utilise ma formation de M.Sc. en Marketing et une dizaine d’années d’expérience éprouvée sur la toile et à l’intérieur de communauté en ligne.

Si les métiers et techniques liés aux médias sociaux ne sont pas aussi anciens que le Web analytique, il existe des études de cas et des outils pour définir le retour sur investissement (ROI) d’opérations qui utilisent les réseaux sociaux.

Dans un article récent, Christina Warren fait largement le tour avec un “How to” pour mesurer la valeur d’une campagne social media. Elle fait notamment référence à une excellente présentation d’Olivier Blanchard sur les bases du ROI dans les médias sociaux.

Ma trousse à outils d’analyse social media

Google Analytics

Les outils de mesures traditionnels du Web s’appliquent également au marketing social. Un simple Google Analytics permet de qualifier le public en provenance de Twitter, Facebook ou Youtube pour analyser leur appétence à consommer sur votre site Web.

Exemple bit.ly

Bit.ly

Bit.ly n’est pas qu’un simple «Racourcisseur» d’adresse Web. C’est un outil statistique qui permet avant tout d’analyser les comportements d’échange et de dissémination des messages sur Twitter. Bit.ly possède une version encore plus courte de son service: j.mp. Vous gagnez ainsi 2 lettres.

PostRank

En bas de page de mon blogue, vous apercevrez dans la colonne centrale mes 6 articles avec le meilleur PostRank. Sorte de contre poids au PageRank de Google, PostRank fait une analyse pondérée de vos articles à partir du nombre de visite et du rayonnement qu’il a sur le Web et les médias sociaux.

HootSuite

Si comme moi vous gérez plusieurs comptes Twitter (ZeLaurent, Île sans fil, PodCamp Montréal, clients…), HootSuite se révèle très utile, particulièrement avec une gestion à plusieurs mains. Cette application en ligne fonctionne avec des comptes admin et utilisateur, et possède des outils de gestion et d’analyse. Seule contrainte, il faut utiliser ow.ly, le raccourcisseur d’URL maison.

S’il vous reste encore quelques doutes sur le ROI d’une bonne stratégie de médias sociaux, je vous conseille de lire l’article de Connie Bensen sur l’impact sur les ventes de l’activité d’un gestionnaire de communauté.

Youtube 1er moteur de recherche devant Google: Acte 2

Étude video

En janvier 2009, j’annonçais que Youtube deviendrait le 1er moteur de recherche devant Google. À peine 8 mois après, le nombre de vidéos visionnées sur Youtube dépasse le nombre de recherche sur Google. La vidéo dans votre stratégie de marketing en ligne, ça vous dit quelque chose ?

La dernière étude de Comscore indique que 10 milliards de vidéos ont été consommés sur Youtube en août 2009 aux États-Unis. À la même période, “seulement” 9 milliards de recherches ont été effectuées sur Google.

Dans le même ordre d’idée, savez-vous que l’audience de la vidéo en ligne est supérieure à celle du dernier Super Bowl, avec 161,1 M de spectateurs pour Youtube et Co. et 151,6 M pour le sport le plus populaire de nos voisins du sud.

Top U.S. Online Video Content Properties* by Unique Viewers August 2009

Je partage avec vous cette orgie de chiffre pour enfoncer une nouvelle fois le clou sur l’urgence d’intégrer la vidéo dans sa stratégie marketing Web. Dans ce cas, je ne parle pas de mettre en ligne de belles publicités TV. Non, je fais référence à la publication et au référencement de contenu vidéo réalisé spécifiquement pour un public Internet.

Debout les amis! En 2009, il serait temps de se mettre à la vidéo. Par expérience, je vous confirme que les résultats sont excellents avec une bonne stratégie de SEO ou médias sociaux. On ‘en reparle 😉

Pourquoi une telle absence de Vidéo dans la Communication Web ?

Camera video Sony Z1Toutes les études montrent que la vidéo est l’élément qui attire le plus sur le Web. Dans une stratégie de référencement Web efficace, la vidéo est un véritable propulseur à réaction.

Dans ces conditions, pourquoi les compagnies n’utilisent-elles pas davantage la vidéo en ligne ? Je vois trois raisons à la faiblesse de l’utilisation de la vidéo dans les stratégies de communication et marketing sur le Web :

1. Les grandes agences ne le recommandent pas, car ça ne coûte pas assez cher. Étant donné qu’elles prennent une côte (%) sur toutes les productions, elles ont plus de bénéfices à vendre une publicité à la TV, qu’une campagne de promotion vidéo sur le Web. CQFD !

2. Les plus petites agences ne le recommandent pas, car ça coute trop cher. Elles doivent se battre pour imposer leurs prestations, et ont peur que la vidéo sur le Web grève leur budget.

3. Finalement, c’est avant tout une méconnaissance du sujet et du potentiel de marché qui fait encore aujourd’hui hésiter les agences à avoir recours à de telles stratégies.

Si je travaille à résoudre quotidiennement le point numéro 3, j’avoue que pour les deux premiers points, les agences devront se prendre en main, de gré ou de force, car leur clients n’attendrons pas 107 ans.

Par contre, pour les plus novateurs, je serais heureux de les conseiller pour tirer le meilleur parti de la vidéo en ligne dans une stratégie de marketing Web efficace (pub!).

Tam-Tam TBWA cherche encore son camp sur le Web

Depuis quelques jours, l’agence Tam-Tam TBWA diffuse une campagne publicitaire télévisée pour vendre ses services. Au début, je me suis dit “Wow, une grande agence de communication qui utilise une campagne de pub à la TV pour récupérer des clients sur son site Internet. Quelle intelligence !”. Quelle ne fut pas ma déception en arrivant sur le site ChoisissezVotreQuand.ca.

ChoisissezVotreQuand.ca nous acceuil avec une simple animation Flash qui présente 3 pauvres vidéos de publicités réalisées par l’agence. So What ! Ce sont de belles images, mais pourquoi une compagnie devrait vous confier un mandat de communication ? Particulièrement en tant de récession, quel sera son retour sur investissement (ROI) ?

Adieu les paillettes, bonjour la réalité

Flash et PDF font la “richesse” du site de Tam-Tam TBWA, qui est à l’image de sa communication, 100% créatif et 0% marketing. C’est certain que «Oser, rêver et inspirer» sont des termes qui font voyager loin dans les nuages. Je ne vais pas jouer ma Michelle Blanc, mais franchement, n’y a-t-il personne chez eux pour se rendre compte que le temps des paillettes est terminé. En période de crise, il faut revenir aux dures réalités du marché. En clair, je mets 1$, ça me rapporte quoi ?

Je me tire peut-être une balle dans le pied en clouant au pilori cette agence, mais je ne peux définitivement pas soutenir ce type de communication, qui fait plus de mal à la profession qu’autre chose.

C’est promis, si j’ai un client qui veut une campagne super flyée, je vous appelle. Par contre, si mon client recherche quelque chose de plus concret ($$$), je vais peut-être penser à quelqu’un d’autre. No hard feelings 😉

Pour conclure sur une note positive (happy end), je dois reconnaître que j’adore le style créatif de ces vidéos. C’est simple et percutant. Dommage que Tam-Tam TBWA n’est pas fait aussi bien sur le Web.


TAMTAM Creatifs