Comme Google, VideoPresse se concentre sur sa job

Se définir n’est jamais un exercice facile. Tout d’abord, parcequ’il y a souvent une différence entre la perception qu’on a de soi, et celle qu’ont de nous les autres. Ensuite, rien n’est figé, on évolue et on s’enrichit au fil des rencontres et opportunités. Mais, quel rapport entre Google et VideoPresse ?

Prétentieux comme Google

Google a commencé comme un moteur de recherche. Il s’est mis ensuite à faire de la gestion de courriels, de photos, de vidéos, de documents, etc. Pour devenir le géant que l’on connaît aujourd’hui. Malgré une diversification des plus vaste, le métier de Google n’a pas changé depuis le départ : vendre de la publicité. Pour ça, il utilise le plus grand nombre de canaux possible.

Euro GoogleL’allégorie entre Google et VideoPresse est particulièrement prétentieuse. Je ne dirais pas le contraire. Mais, c’est ce que j’ai trouvé de plus parlant. Pour être honnête, c’est le titre qui marchait le mieux pour le référencent 😉

Professionnel comme VideoPresse

Les nouveaux clients me demandent de définir VideoPresse et ses services, c’est ce qu’on appelle faire le “pitch”. Les mots clés sont “Web Vidéo Communication”. Le Web est le média, la vidéo l’outil et la communication notre métier.

Je ne fais pas de cinéma, de télévision, ni même de publicité. Je parle de la vidéo comme outil performant pour faire passer un message transparent à travers un média à la fois global et de niche qui bénéficie d’un retour sur investissement imbattable. Tous ces mots clés marketing veulent dire simplement qu’utilisé à bon escient, la Web vidéo a un impact très fort. Elle est capable de faire passer des informations et des émotions qu’on ne retrouve pas dans du texte ou des photos.

Une vision globale de la Web vidéo

Logo VideoPresseSi VideoPresse n’a pas la prétention de tout faire, nous avons l’assurance de pouvoir conseiller sur l’ensemble des aspects liés à l’utilisation de la vidéo pour la communication électronique des compagnies.

VideoPresse n’est pas un spécialiste du référencement, mais nous sommes capables de comprendre son impact et de l’intégrer dans notre stratégie de Web vidéo communication. VideoPresse n’est pas un spécialiste en relations publiques, mais notre compréhension du métier permet d’adapter le discours en conséquence. VideoPresse n’est pas un spécialiste en publicité, mais nos vidéos ont pour objectif de vendre l’expertise de nos clients. Pour tous ces aspects, et bien d’autre, Christian et moi travaillons aux côtés de spécialistes qui se font une joie de mettre en pratique avec réussite leur métier.

Montréal, ville de collaboration

Pour diffuser ses annonces largement sur Internet, Google aurait pu mettre en place un partenariat avec Youtube ou Picassa. Mais, Google a trouvé plus opportun de les acheter pour intégrer leur savoir-faire. VieoPresse n’a pas autant d’argent d’ambition sur la Web vidéo. Je suis personnellement ravi de collaborer avec des experts qui sont passionnés par leur métier.

J’étais hier au Café Meliés pour discuter avec Jean et Richard sur l’utilisation de la vidéo pour le site de quelques-uns de leur client. Notre rencontre a finalement débouché sur la création de nouveaux concepts originaux. C’est le genre d’échange que j’adore et qui me fait dire que Montréal et le Québec regorgent de tellement de compétences que se serait un gâchis de ne pas les utiliser.

Aaron’s Papernet at The StationPour conclure sur les effets bénéfiques de la collaboration, je voudrais simplement souligner l’initiative de Patrick Tanguay et Daniel Mireault qui ont créé Station C, un espace de travail collaboratif. Je n’ai même pas besoin de leur faire de la publicité, puisque les locaux sont déjà pleins. Félicitations les gars !

Tokio Hotel TV : une leçon musicale de relations publiques

Pour le dernier jour de la semaine, j’avais envie d’aborder un sujet plus léger. L’iPod Battle de ce soir à Montréal a certainement motivé mon intérêt pour Tokio Hotel TV, la chaîne Youtube du groupe musical allemand qui cartonne chez les moins de 18 ans.

Logo Tokio Hotel TVDepuis les Beatles, Take That et les Backstreet Boys, chaque génération d’adolescent a droit à son boys band. Mis à part son côté déprimant, Tokio Hotel reprend tous les codes du secteur : 4 beaux jeunes garçons avec des styles marqués, un marketing bien huilé et des fans tonitruants.

Tokio Hotel TV vient d’annoncer le 22e épisode des aventures hebdomadaires de ce groupe populaire de Emo. Au menu, on retrouve des images des coulisses de leur concert à New York et des échanges informels avec les frères jumeaux Bill et Tom Kaulitz, Gustav Schäfer et Georg Listing. Rien de palpitant à première vue, mais ces images sont du pain béni pour leurs admirateurs.

L’idée est simple : être présent sur la place en produisant régulièrement des vidéos exclusives du groupe allemand. Tokio Hotel TV diffuse finalement un communiqué de presse vidéo toutes les semaines. L’avantage de produire ses propres vidéos est que le groupe peut garder le contrôle à la fois du message transmis et de l’image renvoyée.

Tokio Hotel TV : une leçon musicale de relations publiquesAu niveau de la réalisation, les vidéos du groupe sont intimistes, tout en restant très professionnelles. Le sous-titrage en anglais permet de s’assurer une visibilité maximale qui colle avec leur ambition internationale.

En proposant des chaînes personnalisées aux politiques, aux artistes et aux compagnies, Youtube démontre qu’il n’est pas nécessaire de mettre en place une infrastructure lourde de diffusion quand tout peut être externalisé. Avec Les Rolling Stones et Tokio Hotel, Youtube vient d’ailleurs jouer sur les plates-bandes de MySpace, qui était devenu le référent en matière de promotion musicale en ligne.

Pour ceux qui voudraient découvrir le Tokio Hotel, le groupe donnera un concert le 25 et 26 avril 2008 au Métropolis à Montréal. Accrochez-vous, car les décibels des fans sont encore plus élevés que celles des guitares. À noter qu’une vidéo a été produite spécialement pour indiquer qu’une date était rajoutée à leur concert de Montréal (ils ne devaient initialement se produire qu’un seul jour). C’est ce qu’on appelle de la réactivité !

Tokio Hotel Canada Concert Promo Video UPDATED