Test de la vidéo intégrée oembed dans WordPress 2.9 bêta

Dans les 10 choses qu’il faut connaître à propos de WordPress 2.9, une a particulièrement attiré mon attention: le format multimédia oEmbed est intégré directement. Concrètement, vous pouvez afficher simplement une vidéo, sans passer par des lignes de code embed/object fourni par Youtube et compagnie.

En même temps que l’équipe de développeur publie la version bêta de WordPress 2.9, ils annoncent les grandes nouveautés. Elles sont nombreuses et pratiques, comme l’édition d’image ou la poubelle pour récupérer ses articles supprimés par erreur.

Lors du WordCamp Montréal de cet été, je vous avais parlé du format oEmbed, sur lequel l’ONF avait développé un plugin et présenté une conférence. Cette fois-ci, vous n’avez plus besoin de plugin. En mode HTML d’édition d’un article, il suffit d’insérer l’adresse d’une vidéo entre les appellations “embed”, et la vidéo s’affiche comme par magie:

[ embed ] http://www.youtube.com/watch?v=hzCzFUBLyoQ [ / embed ]

 

Test de la vidéo intégrée oembed dans WordPress 2.9 bêta

 

Au dessus, vous voyez comment se présente la vidéo en mode visuel sous WordPress. Pour l’instant, je n’arrive pas à paramétrer la taille de la vidéo. Par exemple, pour la vidéo que j’ai tournée lors du WordCamp Montréal, elle s’affiche en 383×313.

À court terme, je vois une utilisation bien pratique pour la version live de mon blogue (zelaurent.com/live), où je partage mes Tweets, mini article et commentaires en direct de conférences ou événement. Avec un simple lien envoyé sur mon blogue, je pourrais par exemple afficher un live diffusé sur Qik à partir de mon iPhone.

Beaucoup d’applications d’oEmbed restent encore à définir. Comme le lien oEmbed emporte avec lui des informations sur le titre, l’auteur, la durée… on peut imaginer d’avoir un affichage plus original des vidéos sur WordPress. À suivre!

oEmbed et Oohembed : Embed de vidéo Web pour les nuls

NFB ONF logo

Le premier WordCamp Montréal a été pour moi l’occasion de faire de belles découvertes. Croyez-le ou non, mais l’Office National du Film du Canada m’a étonné une nouvelle fois. Lors de sa conférence, l’ONF a présenté oEmbed et un plugin WordPress qui supporte ce nouveau format. Un simple lien vers une vidéo hébergée sur le site de l’ONF affiche automatiquement la vidéo dans votre article. C’est aussi simple que ça.

oEmbed et Oohembed : Embed de vidéo pour les nuls

oEmbed est tout nouveau format ouvert qui permet à partir d’un simple URL d’afficher sur une page Internet un élément multimédia, comme une image, une vidéo ou un de l’audio.

Par exemple, en collant ce lien http://vimeo.com/5384225 je peux afficher automatiquement la vidéo ci-après, sans à avoir à insérer un quelconque code embed compliqué.

Le principe est assez simple. Un ping est envoyé au serveur qui héberge la vidéo. Celui-ci renvoie des informations, comme la taille, le titre, l’auteur et une image d’aperçu. Le tout est transparent pour l’utilisateur. C’est justement l’objectif de oEmbed qui est là pour faciliter la vie des publicateurs de contenus multimédias.

API oohembed pour brancher les sites

Grâce à l’API oohembed, qui facilite l’interface avec le format oEmbed, 21 sites Web permettent déjà l’utilisation du «oEmbeding» :
1. 5min.com
2. Amazon Product Image
3. CollegeHumor Video
4. Daily Show with Jon Stewart
5. Flickr Photos
6. Funny or Die Video
7. Google Video
8. Hulu
9. LiveJournal UserPic
10. Metacafe
11. National Film Board of Canada
12. Qik Video
13. Revision3
14. SlideShare
15. TwitPic
16. Twitter Status
17. Viddler Video
18. Vimeo
19. Wikipedia
20. Wordpress.com
21. Youtube

Vous remarquerez que les sites de partages vidéo ne sont pas les seuls à supporter oEmbed. Par exemple, avec un simple lien dans son statut, Twitter peut afficher directement une photo ou vidéo. Ce qui donne tout de suite un attrait supplémentaire aux simples 140 caractères.

D’après ce que j’ai pu comprendre, Laconica (Identi.ca) devrait bientôt supporter supporte oEmbed depuis le 25 juin (cf. MAJ). Pour plus d’info sur le sujet, je suis sûr que Robin Millette se fera un plaisir d’y répondre.

MAJ : Identica (le service) supporte oembed via oohembed depuis le 25 juin 2009 et Laconica (le logiciel) le supporte aussi depuis hier (14 juillet) à la version 0.8. Comme on peut aussi uploader vers un serveur Laconica, le support comme provider est aussi prévu.

NFB Video Plugin : Plugin WordPress oEmbed de l’ONF

Le WordCamp Montréal était évidemment la meilleure occasion de proposer un plugin WordPress. Celui développé par l’ONF a tout de suite intrigué l’amateur de vidéo Internet que je suis. Si ce plugin oEmbed fonctionne pour l’instant uniquement pour les vidéos de l’ONF et Vimeo, je ne doute pas que les Youtube de ce monde devraient bientôt être branchées.

J’aurais voulu vous parler un peu plus du NFB Video Plugin, mais après deux installations infructueuses, je n’ai pu aller plus loin. À chaque fois, j’ai eu une erreur de connexion à ma base de données. Le problème vient peut-être de mon hébergeur Web. Je vais attendre que l’ONF publie une nouvelle version du plugin, qui n’en est qu’à 0.6.0. En attendant, si vous avez des nouvelles sur le sujet, ça me ferait plaisir de les lire en commentaire.

Vidéo du Dimanche : RIP! A Remix Manifesto par Brett Gaylor

RIP! A Remix ManifestoL’une des interventions que j’ai le plus appréciées à la conférence Montréal Web Vidéo est le discours d’entrée de Tom Perlmutter, Président de l’Office National du Film (ONF). Il a lancé un appel à l’ouverture du réseau Internet au Canada pour faciliter la dissémination de la culture. Le nouveau site Web de l’ONF donne l’exemple en partageant gratuitement le patrimoine cinématographique du Canada. Réalisé par Brett Gaylor, RIP! A Remix Manifesto est certainement l’un des documentaires les plus caractéristiques du projet de l’ONF.

Militant du Web et de la culture, Brett Gaylor est le fondateur de opensourcecinema.org, de la compagnie EyeSteelFilm, et l’un des premiers vidéoblogueurs au Canada. À travers la musique du DJ Girl Talk, Brett Gaylor traite du non-sens des droits d’auteurs (copyright) à l’heure du partage et du remix des oeuvres culturelles (copyleft).

Présenté lors du festival SXSW 2009, «RIP! A Remix Manifesto» et ses 13 chapitres sont mis gratuitement à disposition sur le site de l’ONF pour consultation et remixage intensif.