Barack Obama: ASSEZ des Flash Mob !

Barack Obama USA Flag

La guerre des images fait toujours rage entre Barack Obama et ses adversaires conservateurs. Depuis quelques semaines, le parti républicain organise des flash mob négatifs pour déstabiliser les conférences sur la réforme des soins de santé.
Téhéran n’est pas le seul endroit où la politique utilise Youtube pour faire entendre sa voix. Le résultat des élections américaines s’est joué en partie grâce aux vidéos diffusées sur le Web. Les républicains l’ont bien compris et ils préparent leur vengeance avec une certaine agressivité.

Lors de présentation locale du plan de réforme de l’assurance maladie, une poignée de militants conservateurs organise une manifestation qu’ils prennent bien soin de filmer. Quand les images correspondent à ce qu’ils attendent, ils les diffusent largement sur Youtube en ajoutant de cinglants commentaires.

Grâce à ces images, les républicains veulent donner une impression de désaccord massif de la population américaine envers l’un des projets phares du gouvernement Obama.

Dans cette vidéo, le comité national démocrate démontre les techniques utilisés par les groupes de pression, qui seraient à la solde des entreprises d’assurances privées. Il faut dire qu’ils seront les principaux à perdre dans cette réforme.

Quelle est la meilleur campagne publicitaire au monde ?

Pour sa campagne publicitaire, quelle est la marque qui a utilisé avec succès la télévision, la presse, la radio, le SMS, Twitter, Facebook, Youtube, MySpace et les jeux vidéo ? Qui bénéficiait d’une force de vente de 2 millions de personnes et a reçu de l’argent de la part de 3 millions d’individus ? Qui a bénéficié du soutien actif de 13 millions de personnes ? Qui a réussi à atteindre 68 millions de personnes, qui constituaient la quasi-totalité de sa cible ? Qui possède une base de données de 220 millions d’Américains ? Qui s’est payé une publicité de 30 minutes à une heure de grande écoute ?

J’imagine que vous devez avoir quelques éléments de réponse. La campagne présidentielle de Barack Obama a en effet été couronnée meilleure campagne publicitaire au monde lors du dernier festival international de la publicité de Cannes. Elle a à la fois reçu le Grand Prix du Lion de Titane et le Grand Prix du Lion Intégré.

C’est la première fois qu’une campagne politique reçoit les honneurs de la profession. C’est aussi la première fois qu’une élection présidentielle américaine se fait dans l’ère massive des médias sociaux et de la vidéo en ligne. Imaginez-vous que Youtube n’existait pas encore lorsque que George W. Bush s’est représenté en 2004.

Il faut préciser que pour réussir sa campagne en ligne, Barack Obama s’est fait conseiller par l’un des meilleurs, Chris Hughes, cofondateur de Facebook au côté de Mark Zuckerberg.

Chris Hugues fut à l’origine de My.BarackObama.com, la plateforme Web qui a fédéré toutes les énergies à travers l’Amérique. C’est à partir de MyBo que se sont créé 35 000 groupes, 200 000 événements, 400 000 blogues et 70 000 levées de fonds et donations en tout genre pour un total de 30 millions de dollars.

Christine Bourgier - Spirit Of Hope - ObamaUne de mes amis photographe, Christine Bourgier, a réalisé une exposition sur la journée d’investiture d’Obama à Washington. C’est impressionnant de voir l’ensemble des produits dérivés autour d’un homme politique. De passage à New York, j’ai moi-même acheté un tee-shirt «Yes we can» à l’effigie du premier président noir d’Amérique.

La réussite de cette campagne publicitaire est d’avoir rendu Obama aussi populaire que Coca Cola. C’est une marque que l’on peut aujourd’hui arborer à travers la planète et qui sera reconnue à coup sûr.

La communication politique a depuis longtemps marchandisé l’image de nos élus, particulièrement aux États-Unis. Cependant, Internet a amené la publicité politique à un niveau supérieur, en offrant un ciblage ultra précis et une puissance de frappe incommensurable.

Après Obama/Biden 2008, j’ai maintenant du mal à imaginer comment des élections politiques pourraient être aussi puissantes. Pensez-vous que ce soit encore possible ?

Iran : La vidéo au secours de la Révolution Verte

Les élections iraniennes sont officiellement terminées depuis une semaine. Le président Mahmoud Ahmadinejad se ferait réélire au premier tour avec une écrasante majorité de 63%. Pourtant, la République Islamique d’Iran n’a jamais été aussi instable, avec des manifestations qui ne cessent d’ensanglanter les rues de Téhéran. Grâce à Twitter et à Youtube, nous autres occidentaux pouvons confortablement suivre cette Révolution Verte qui ne veut pas dire son nom.

Sans vouloir rentrer dans une analyse politique, il est impressionnant de voir à quel point les médias sociaux prennent une place importante dans ce conflit interne à l’Iran.

Alors que les médias sont muselés par le gouvernement, et que l’accès à Facebook a été fermé durant la campagne présidentielle, la génération K se dresse contre le pouvoir en place avec leur blogue, des téléphones mobiles et des caméras numériques dans la main. Comme un clin d’oeil à Ahmadinejad, Facebook vient de lancer la version en langue Perse de sa plateforme sociale.

La jeunesse Perse, qui représente 60% de la population, utilise les armes du XXIe siècle pour faire reconnaître ses droits et témoigner sa détresse à travers le monde. Mis à part la campagne d’Obama, je n’ai d’ailleurs jamais vu de sujet politique faire autant de bruit sur les médias sociaux. Ce matin, 7 des 20 vidéos les plus vues sur la planète, traitent du conflit iranien.

YouTube - Iran, Tehran_ wounded girl dying in front of camera

Je ne prendrais pas de paris sur l’issu de cette bataille interne. L’Iran ne va pas se transformer du jour au lendemain en République démocratique ouverte au monde. Elle ne risque pas tomber aussi facilement le voile pour livrer ses armes nucléaires. Tout au plus, le pays gagnera un chef légèrement plus modéré avec Hossein Moussavi.

Je me demande ce que l’histoire du siècle dernier aurait donné avec le pouvoir de diffusion de Youtube. Les protestations de la place Tiananmen auraient-elles engendré une nouvelle révolution du peuple si les images des chars avaient figuré sur les écrans d’ordinateur du milliard de chinois. La guerre du Vietnam aurait-elle duré si longtemps si les soldats avaient pu envoyer des images des combats sur le téléphone mobile de leur famille. Hitler aurait-il pu rester si longtemps au pouvoir si les victimes de l’holocauste avaient été projetées en direct sur les écrans du monde entier.

Qu’importe les critiques que l’on puisse faire sur le Web et les nouveaux outils de communication, force est de constater que notre société en est bouleversée. J’ai la faiblesse de croire que c’est même au bénéfice de nos démocraties.


Iran: a Nation of Bloggers

Conférence ReMix Marketing Vidéo sur Canoë.TV

Canoe.TVAu Webcom Montréal de novembre 2008, j’avais donné une conférence sur le ReMix Marketing vidéo du Blender à Obama. Canoe.TV vient de publier les vidéos de l’ensemble des conférences du Webcom. La mienne est par conséquent dans le lot. J’ai le plaisir de constater que Canoe.TV a décidé de s’ouvrir au Web en activant la fonction “embed” de la plateforme Brightcove qu’ils utilisent. Ça me donne l’occasion de partager directement sur ce blogue la vidéo de ma conférence. Félicitations aux organisateurs du Webcom pour ce partage, même s’il est un peu tardif, et pour Canoe.TV qui libère ses vidéos.

Je trouve le démarrage de ma conférence un peu lent. La prochaine fois, je penserais à chauffer ma voix avant de monter sur scène. Si vous souhaitez aller directement à la partie qui vous intéresse le plus, je vous propose le découpage suivant :
0’00 : Plan
2’40 : Introduction
6’30 : Maintenant
10’55 : Accessible
14’47 : Crédible
17’00 : Performant

Vous pouvez écouter la conférence tout en suivant la présentation sur le document SlideShare juste en dessous de la vidéo.

Les 5 articles les plus populaires en janvier sur Zelaurent.com

Pour ceux qui n’ont pas eu le temps de les lire, je vous propose la liste des 5 articles les plus populaires en janvier sur ce blogue :

Menu Best Of MacDo* Exclu Live: Pixman Join the Wave pour Obama : Je viens de faire une rencontre improbable en sortant du métro Pie iX. Il s’agit de l’équipe de “Join the Wave”, projet initié par la société Pixman, qui récupère à travers le monde des vidéos d’encouragement pour l’accession d’Obama à la présidence des États-Unis.

* Comment regarder la vidéo live de l’inauguration d’Obama? : Internet, qui a déjà joué un rôle crucial dans cette campagne électorale, va nous offrir un point de vue unique sur la cérémonie d’inauguration.

* Ze Laurent Welcome president Obama @ Montreal – Join the wave! : La vague pour Obama a commencé et elle est partie de Montréal. Suite à mon “scoop live” de jeudi, le site Join the Wave vient d’être lancé officiellement.

* Sling défie Hulu et Joost et ça va faire mal ! : Sling n’est pas un sous-vêtement, mais bien la solution la plus intelligente pour libérer sa télévision du câble qu’elle traine à l’arrière.

* Vidéo du Dimanche: Flash mob de T-Mobile Dance : Le Flash mob débarque en musique en plein cœur de la Liverpool Street Station à Londres.

Ce gros travail de rédaction a été inspiré par mon ami Benoit Descary. Merci Benoit 😉

Vidéo du Dimanche: Playing for Change

Playing for Change FoundationUn mot peut-être très puissant. En lisant “Playing for Change“, je m’attendais à un nouveau projet d’Obama, tellement il a utilisé et représenté le changement pendant les dernières élections présidentielles. Je m’imaginais un concours avec des joueurs de poker de Las Vegas pour récolter des fonds pour la crise.

Que Nenni, la mission de la fondation Playing for Change (PFCF) est bien plus belle et forte que ça. Il s’agit de connecter le monde grâce à la musique pour soutenir des projets artistiques et éducationnels, tels l’école de musique de Ntonga, un centre de réfugié au Tibet et le centre des arts de Mehlo. Si vous aimez la musique et souhaitez soutenir une noble cause, Playing for Change est idéal. Je vous laisse découvrir leur concept unique de chansons multi-compositeurs en provenance des quatre coins de la planète.


Playing For Change: Song Around the World “Stand By Me”