Entre UGC et publicité, existe-t-il une 3e voie pour la Web vidéo d’affaires ?

Les compagnies ont-elles le choix entre les vidéos UGC, qui représente le Saint-Graal de la profession, et les films publicitaires “classiques” totalement inabordables en terme de coup ? C’est la question que j’aurais bien voulu poser hier à la conférence Infopresse sur les réseaux sociaux.

Comme les organisateurs n’ont pas eu le temps de me donner la parole (ni à personne d’autre, by the way), je la prends là où il m’est le plus facile de le faire : sur mon blogue !

Inforpresse organisait donc une journée d’information sur les réseaux sociaux avec une belle brochette d’experts (cf. compte rendu de Muriel). Après l’excellente synthèse de Jean-François, Sébastien a animé une table ronde sur “Comment tirer profit des médias sociaux ?” autour de Geoffroi, Mitch, Guillaume et Martin. Ignacio Oreamuno et Rick Murray ont ensuite fermé la marche de cette dense journée de réflexion « Webesque ».

Déformation professionnelle oblige, je me suis surtout intéressé à l’aspect vidéo des médias sociaux. Pour résumer, il a été question de la « vidéo de Ginette » sur Youtube et de la publicité d’Oréo diffusé sur Espace Canoë.

Dans le premier cas, c’est du pur contenu généré par l’utilisateur (le fameux « GinetteUGC »). L’entreprise peut espérer qu’un internaute prendra sa caméra pour faire une vidéo qui rendra grâce à ses produits. De l’autre côté, nous avons un film publicitaire couplé à une campagne Espace Canoë/TVA/Quebecor Media. Le premier ne coûte rien, mais à une infime chance de se produire, et le second est réservé à ceux qui évoluent sur le mass market (yaourt champion, etc.), seuls à même de se payer une telle campagne.

Ma question est finalement simple : Entre ces deux extrémités, existe-t-il une troisième voie pour utiliser la Web vidéo dans un contexte d’affaires ?

J’ai bien évidemment quelques éléments de réponse sur le sujet. On ne s’appelle pas VideoPresse pour rien ! Cependant, je m’interroge sur une telle omission : simple oubli, méconnaissance, ou bien est-ce que personne n’y croit ? Si c’est le cas, autant me le dire tout de suite 😉

Gagnante du concours Oréo sur Espace Canoë (quasiment trop bon pour être vrai !).

NATO vs Talibans : le Canada subit la guerre des image sur Youtube

Lors de la conférence WebÉducation de la semaine dernière à Québec, devant les webmestres des sites gouvernementaux, Christian avait conclu notre intervention par un excellent “Embarquez dans le train Web 2.0 avant que celui-ci ne vous frappe de plein fouet !“. Les membres de l’OTAN, et particulièrement le Canada, en font l’amère expérience en Afghanistan.

L’arme de destruction massive utilisée par les Talibans ne sort pas de l’arsenal Russe, mais plutôt de la Silicon Valley américaine. La guerre se joue au niveau des images, et Youtube sert de grosse artillerie. Depuis des mois, la célèbre plateforme de diffusion de vidéos en ligne sert la propagande des guerriers afghans.

OTAN - NATO logoLe Toronto Star ne mâche pas ses mots sur la stratégie de communication de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN, NATO in English). Pour le journal ontarien, leurs méthodes sortent directement de l’âge de Pierre.

Alors que les Talibans postent quotidiennement des vidéos sur Youtube, les responsables de l’OTAN sont encore à se poser la question de la déclassification de l’information. Avant même que la question soit arrivée en haut de la hiérarchie, les Talibans ont déjà déversé leur version des faits à coup de vidéos chocs. Le résultat se fait cruellement sentir au Canada où le gouvernement a du mal à obtenir le soutien de sa population.

Come on! La guerre froide est finie. Ouvrez la porte aux médias sociaux ! Le public veut des nouvelles fraîches avec des images hautes en couleurs. Le principe est simple, si vous ne communiquez pas, quelqu’un le fera à votre place, et ce ne sera pas forcément dans les termes que vous souhaiteriez. Cet adage est applicable autant pour les organismes publics que pour les sociétés privées.

Le Canada devrait prendre exemple sur son voisin du sud qui investit massivement dans la propagande communication en vidéo sur Internet. Avez-vous déjà fait un tour sur Pentagone Channel ? Vous allez vite comprendre.

[youtube width=”500″ height=”400″]http://www.youtube.com/watch?v=F41tdliVC_k[/youtube]