Second Life est-il le futur du marketing musical ?

Est-ce l’effet Avatar de James Cameron, mais Second Life semble reprendre vie. En tout cas, le chanteur Christopher Ross, aka Legrand, veut croire à cette résurrection. Avec l’aide d’étudiants de l’Université Temple de Philadelphie, Legrand s’est projeté dans un univers hyper connecté où Second Life serait le nouveau centre de gravité.

Où est passé Second Life ?

Il y a bien longtemps, l’amie Michelle Blanc m’avait bien alléché, pourtant je n’ai jamais réussi à passer plus que quelques heures dans Second Life. Comme de nombreuses innovations, je pense que Second Life est arrivé trop tôt.

J’avais un peu plus d’espoir pour l’espace virtuel Home de Sony. Mais comme pour Second Life, mis à part l’aspect communication entre avatars, ce sont des mondes fermés qui n’ont pas de lien avec les communautés avec qui nous vivons dans le réel. En ce sens, Facebook est une plus belle réussite, puisqu’a aboli l’avatar anonyme en 3D pour offrir un espace de confiance où se construisent des continents d’interactions.

Imaginons la musique du futur

J’aime l’initiative de Jean-Julien Aucouturier, à l’origine du projet “Legrand in SL“, car elle dans le cadre de travaux universitaires il explore le futur de la musique à travers les technologies qui sont déjà à notre portée. Dans ces bagages, on peut trouver “Live Music Recommendation in Real-Time” et “The science of Nine Inch Nails“. Ce dernier reprend les 450 Gb de données de la tournée “Lights in The Sky” que Nine Inch Nails a offert à la communauté en 2009.

Parfois, j’ai déjà l’impression de vivre le futur de la musique en créant une radio à mon goût avec Deezer sur mon iPhone, en partageant avec mes amis sur Blip.fm, en téléchargeant le dernier podcast de Laurent LaSalle et en regardant ma chaîne musicale personnalisée grâce à YouTube et sa fonction Autoplay. Finalement, je pense que c’est là qu’il faut chercher si l’on veut apercevoir le futur du marketing musical.

Mots-clés :

Joignez-vous à la discussion :7 commentaires


Les bonnes pratiques du Marketing Internet Mobile

vendredi 26 février 2010 à 11:19Mobile

mobile marketing Les bonnes pratiques du Marketing Internet Mobile

Avec l’Internet mobile, le cellulaire s’impose comme nouveau média de communication et de marketing pour les compagnies. De retour sur les ondes de Canal Argent, François Gagnon m’a invité pour une discussion sur les bonnes pratiques du marketing mobile et sa place grandissante dans les stratégies de communication Web. Je vous propose de retrouver l’intégralité de l’émission, qui fait écho à mon article de mercredi sur le classement mobile des agences de publicité au Canada.

Je m’excuse pour la qualité sonore de cette vidéo, qui est indépendante de ma volonté. Ce jour-là, Canal Argent a eu des problèmes d’encodage avec sa plateforme vidéo Internet (Brightcove). Je remercie quand même l’équipe de l’émission, et particulièrement Mathieu Lavallée, de m’autoriser à diffuser librement chaque émission à laquelle je participe.


Au secours, mon agence de pub a perdu le sans fil

mercredi 24 février 2010 à 13:47Mobile

pub mobile canada Au secours, mon agence de pub a perdu le sans fil

Quand on fait du marketing Internet, c’est bon d’aller voir au-delà de l’écran de son ordinateur. Après vérification, il semble que la majorité des agences de publicité au Canada soient passées à côté du mobile. Preuve à l’appui, voici le visage de ces agences qui ont perdu le sans fil de la communication.

Ça sert à quoi un mobile?

Si le Web est le parent pauvre des agences de publicité, le mobile est carrément au niveau de la misère. Demandez à réaliser une campagne média pour votre compagnie, et vous aurez une belle pub à la TV, radio, presse et sur les panneaux qui polluent le bord de nos routes.

Certains chiffrent font mal : 1,4 milliard de téléviseurs à travers la planète pour 4 milliards de téléphones cellulaires. Est-ce à dire que le mobile reçoit 3 fois plus d’investissement publicitaire que la télévision?

La consultation Internet sur mobile est grandissante grâce à des téléphones qui deviennent intelligents. L’Internet mobile représente 2,7 heures par jour aux États-Unis. En 2009, 25% des cellulaires étaient des smartphones, en 2010 ils représenteront une vente sur deux. iPhone ou Android, tout le monde s’y met, même Motorola et sa vingtaine de nouveaux téléphones cellulaires intelligents.

Comme il était inconcevable de ne pas avoir de présence Web dans les années 2000, être absent du mobile en 2010 devient quasiment suicidaire. Sans même parler d’application iPhone, les compagnies, et leurs agences, doivent prendre conscience qu’ils font de l’Internet, et par conséquent s’adapter à l’ensemble des écrans : ordinateur, mobile et bientôt TV.

Le talon d’Achille des branchés de la pub

Pour l’exercice, j’ai navigué avec mon iPhone sur 31 sites Web d’agences de publicité au Canada, certaines sont affiliées. Sur la page d’accueil, j’ai simplement fait une capture d’écran pour rendre compte de l’accessibilité mobile de ces compagnies. J’ai ensuite envoyé ces images sur mon compte Flickr dans mon dossier «Mobile Agence Pub Canada».

Quand j’ai diffusé il y a 2 semaines la première capture d’écran pour témoigner de ma découverte, l’ami Jean Julien s’est ému que j’en parle tout haut, comme si s’était un sujet tabou. En l’occurrence, SidLee n’était pas spécialement visé, puisque nombre de ses concurrents en sont au même point.

Je ne trouve pas si choquant qu’une agence de pub ne comprenne rien au mobile. On ne peut pas être bon partout. C’est pour cette raison que j’aime à travailler avec les meilleurs pour mes projets. Par exemple, il m’a paru évident de faire réaliser mon blogue par Laurent LaSalle et de référencer Sylvain Grand’Maison pour la production de podcast audio pour Deloitte.

Les bons points et les bonnets d’âne

4332994837 9fa32e8c65 m Au secours, mon agence de pub a perdu le sans fil
Les BONS points reviennent à Touché! PHD et Nurun qui offrent une version complète de leur site pour mobile. Pour la première agence, j’ai reconnu le plugin WPTouch pour WordPress qui facilite grandement la tâche. Nurun y est allé sur un développement plus personnel.

La deuxième catégorie est composée des agences qui offrent une alternative HTML à leur animation d’accueil en Flash, ou tout simplement un site entièrement en HTML. La plus réussie est sans conteste celle d’Ogilvy. Sur iPhone, on retrouve les mêmes effets que sur la version Flash. Je me demande même ce qu’apporte de plus le Flash dans ce cas précis. Cloudraker et Provokat se distinguent également par un site assez agréable à consulter sur son smartphone.

Les BONS derniers du classement sont toutes ces agences de pub qui ADORENT le Flash. À tel point qu’elles sont prêtent à s’aliéner une partie conséquente des internautes. Je préfère ne pas donner de noms pour vous laisser le plaisir de les découvrir par vous-même.


playing for change 150x150 Playing For Change invente la vidéo mailing list

Le groupe Playing For Change, dont j’ai déjà parlé sur ce blogue, vient de publier une nouvelle vidéo sur un de ses chanteurs les plus charismatiques, Grandpa Elliot. Ce qui m’interpelle sur cette vidéo, que je vous conseille de voir, c’est le bouton “Inscrivez-vous à la lettre d’information“. Un clic au bas de la vidéo transforme la fenêtre en formulaire d’inscription. Je trouve cette idée de “call to action” à la fois simple et géniale. Encore une fois, il suffisait d’y penser.


Ex hard core gamer, je n’ai pas l’habitude de parler de jeux vidéo. Avec Prototype, le nouveau best-seller produit par Radical Entertainment, je vais faire une exception. Pour promouvoir le jeu, qui sortira le 9 juin en Europe, le distributeur Activitsion a mis en ligne un site Web qui en met plein la vue. Une superbe animation Flash vous accueille avec une invitation à vous connecter à Facebook. S’en suit une animation vidéo des plus troublante.

Grâce à l’application Facebook Connect, The Prototype Experience vous met dans la peau du héros, qui a la particularité de s’approprier l’ADN de ses opposants. En regardant bien, vous vous apercevrez que ce point a son importance.

the prototype experience facebook connect The Prototype Experience détourne Facebook Connect

Souvent décrié, le Flash a ses avantages. J’ai toujours dit que pour un mini-site, par exemple pour un lancement de produit, le Flash permet des animations multimédias qui sont difficiles à reproduire en HTML, même si  la technologie AJAX permet un peu plus de mouvement.

Dans le cas de The Prototype Experience, l’agence One Million Dollars a détourné avec finesse les possibilités offertes par Facebook Connect. Je savais que l’on pouvait récupérer quelques informations de son compte Facebook, mais j’avoue être surpris de pouvoir aller aussi loin. C’est une raison de plus pour bien maîtriser son identité numérique sur les médias sociaux.


Les 5 articles les plus populaires en avril sur Zelaurent.com

Je vous propose de retrouver la sélection des 5 articles les plus consultés en avril sur Zelaurent.com :

* Branche la vidéo, tu verras plus clair dans ton hôtel : Études de cas sur l’utilisation de la vidéo dans une stratégie de marketing touristique.

* Pourquoi le Social Media Marketing développe le trafic de la Web vidéo? : Alors que Perez Hilton
reçoit plus de visite avec facebook qu’avec Google, la vidéo en ligne est la première à profiter des médias sociaux.

* Regardez le live gratuit de Montréal Web Vidéo 2009 : Le live de la conférence était consultable gratuitement, ainsi que l’ensemble des vidéos enregistrées. 

* YouTube branche séries TV et films pour contrer Hulu : Le géant de la vidéo en ligne lance deux nouvelles chaînes avec des séries et films hollywoodiens.

* Enfin un modèle d’affaires payant pour la vidéo Internet ? : Une étude démontre que les consommateurs sont prêts à payer pour regarder la TV sur Internet.