Location de film: Facebook sur les plates-bandes d’iTunes

Le Canal Argent m’a invité à commenter l’annonce de Warner Bros qui commence à louer ses films à travers Facebook. La nouvelle est aussi importante pour la société de production américaine, qui se crée un nouveau canal de distribution, que pour le réseau social qui popularise ses crédits Facebook et avance de plus en plus ses ambitions de place de marché mondial.

L’enjeu pour Warner Bross est de se défaire de la domination d’Apple, qui impose son écosystème et ses prix. Dans le même temps, Facebook prend également une marge non négligeable. Sur un film qui se loue 3$, soit 30 Crédits Facebook, le réseau social se réserve 30% du prix de vente.

Warner Bross à tout d’abord offert à la location Dark Knight, pour ensuite enrichir son catalogue Facebook avec les films Inception, Harry Potter and the Sorcerer’s Stone, Harry Potter and the Chamber of Secrets, Yogi Bear et Life as We Know It.

Facebook n’a pas encore l’étoffe d’un iTunes, mais les milliards de dollars de location et de vente de contenu vidéo en ligne ne devraient pas laisser longtemps indifférent Mark Zuckerberg.




Complément d’information :
Warner Releases Dark Knight and Inception iPhone Apps
Facebook: 2B Videos Viewed Per Month

Capitalism: A Love Story par Michael Moore

Michael Moore

L’ineffable documentaliste Michael Moore revient sur le devant de la scène avec “Capitalism: A Love Story », une nouvelle satire de la société américaine qui s’attaque à la crise financière internationale.

Comme à chaque épisode, il faut prendre ces images avec des pincettes, car le réalisateur assume totalement son extrême gauchisme. Comme pour l’oscarisé Bowling for Columbine et Fahrenheit 9/11, Michael Moore nous promet au minimum un bon divertissement.

Il est intéressant de remettre en contexte le film SiCKO, réalisé il y a à peine deux ans par Michael Moore, et qui fait une critique acerbe du système de santé américain. Les conservateurs américains ont beaucoup appris de du roi de la contreverse et du pouvoir des images mises hors contextes et diffusées largement sur le Web. Aujourd’hui, la guérilla du Net passe obligatoirement par Youtube.

“Capitalism: A Love Story” sortira en salle le 2 octobre aux États-Unis et au Canada. Il sera présenté au Festival international des films de Toronto (TIFF) et au Festival des films de Venise en septembre prochain.

Temps mort : La Web Série Québécoise

Temps Mort

Un petit mot pour souligner la sortie de Temps Mort, une nouvelle série Web québécoise qui sera diffusée à partir du 9 juillet, dans le cadre du Festival Fantasia. À travers 10 épisodes de 5 minutes, Temps mort nous plonge dans un hiver sans fin de 2013. C’est un mélange de fiction et de réflexion sur notre survie en milieu hostile. Les premières images sont impressionnantes et me donnent envie d’en savoir plus. Il reste moins de deux semaines à attendre pour voir la suite.

Les 5 articles les plus populaires en avril sur Zelaurent.com

Je vous propose de retrouver la sélection des 5 articles les plus consultés en avril sur Zelaurent.com :

* Branche la vidéo, tu verras plus clair dans ton hôtel : Études de cas sur l’utilisation de la vidéo dans une stratégie de marketing touristique.

* Pourquoi le Social Media Marketing développe le trafic de la Web vidéo? : Alors que Perez Hilton
reçoit plus de visite avec facebook qu’avec Google, la vidéo en ligne est la première à profiter des médias sociaux.

* Regardez le live gratuit de Montréal Web Vidéo 2009 : Le live de la conférence était consultable gratuitement, ainsi que l’ensemble des vidéos enregistrées. 

* Youtube branche séries TV et films pour contrer Hulu : Le géant de la vidéo en ligne lance deux nouvelles chaînes avec des séries et films hollywoodiens.

* Enfin un modèle d’affaires payant pour la vidéo Internet ? : Une étude démontre que les consommateurs sont prêts à payer pour regarder la TV sur Internet.

Youtube branche séries TV et films pour contrer Hulu

Youtube

Voir des séries TV et des films sur Youtube n’est pas nouveau. Le gargantua de la vidéo de Google regorge de contenu produit par Holywood. La plus part du temps sans l’autorisation des producteurs. Maintenant, il y a deux adresses à retenir, youtube.com/shows pour les séries et youtube.com/movies pour les films. Grâce à un accord passé avec Sony, MGM, Lions Gate, Discovery Communications et National Geographic, Youtube peut concurrencer plus sérieusement l’offre de Hulu.

Alors que tout le monde tire à boulet rouge sur Google, pour souligner les millions de dollars dépenser en bande passante pour sa plateforme vidéo fétiche et l’absence de revenus significatifs, Youtube semble vouloir faire taire ses contradicteurs avec une annonce de poids.

On retrouve des films comme Casino Royal (1967), Cliffhanger et les séries américaines qui ont bercé notre enfance avec Starsky et Hutch, Married ou encore La Famille Addams.

À regarder de plus près les nouveaux canaux de Youtube, la formule choisie ressemble trait pour trait à celle de Hulu. Pour des questions de droits, les contenus sont géolocalisés. C’est-à-dire qu’en dehors des États-Unis, personne ne peut visionner ces vidéos, mis à part avec un petit logiciel spécial (Hotspot Shield).

Enfin, le mode de revenu est aussi celui de Hulu, avec des espaces publicitaires introduits en pre-roll, end-roll et à espace régulier dans chaque épisode et film diffusé. Pour l’instant, je n’ai pu voir que des annonces de très mauvaise qualité pour ITT Technical Insttitute. J’espère qu’ils arriveront à vendre mieux que ça. Car la qualité des publicités fait aussi partie de la qualité des programmes.

Vidéo du Dimanche : RIP! A Remix Manifesto par Brett Gaylor

RIP! A Remix ManifestoL’une des interventions que j’ai le plus appréciées à la conférence Montréal Web Vidéo est le discours d’entrée de Tom Perlmutter, Président de l’Office National du Film (ONF). Il a lancé un appel à l’ouverture du réseau Internet au Canada pour faciliter la dissémination de la culture. Le nouveau site Web de l’ONF donne l’exemple en partageant gratuitement le patrimoine cinématographique du Canada. Réalisé par Brett Gaylor, RIP! A Remix Manifesto est certainement l’un des documentaires les plus caractéristiques du projet de l’ONF.

Militant du Web et de la culture, Brett Gaylor est le fondateur de opensourcecinema.org, de la compagnie EyeSteelFilm, et l’un des premiers vidéoblogueurs au Canada. À travers la musique du DJ Girl Talk, Brett Gaylor traite du non-sens des droits d’auteurs (copyright) à l’heure du partage et du remix des oeuvres culturelles (copyleft).

Présenté lors du festival SXSW 2009, «RIP! A Remix Manifesto» et ses 13 chapitres sont mis gratuitement à disposition sur le site de l’ONF pour consultation et remixage intensif.