Posez vos questions en direct aux startups qui font le buzz @LeWeb

En direct de la conférence LeWeb’10 à Paris, Benoit Descary et moi-même vous invitons aujourd’hui à poser vos questions aux entrepreneurs qui développent les startups les plus prometteuses du moment.

Pour connaître les startups interviewées, suivez tout au long de la journée les annonces sur notre chaîne Ustream Inside LeWeb et sur nos comptes Twitter @zelaurent et @bdescary avec les hashtags #inside #leweb.

LeWeb: Nous allons vous faire aimer les startups !

À quelques jours du lancement de la conférence LeWeb’10, Benoit Descary et moi-même vous préparons un programme exclusif pour rencontrer les startups qui vont briller sur la toile dans les prochains mois.

Parmi les 16 startups invités au concours organisé par LeWeb, voici une présélection de compagnies auxquelles nous vous offrons de poser des questions pendant plusieurs courtes sessions (15 min) en direct le 8 sur la chaîne Ustream que Benoit et moi allons animer :

Notre objectif est de vous donner un accès privilégié à ces startups en devenir. C’est l’occasion rêver de connaître leur secret de fabrication, modèle d’affaires et technologies, et découvrir les motivations qui les poussent à réinventer le Web.

En réaction à l’article de Cédric Giorgi publié sur le blogue d’Mry — qui dépeint une France peu fière de ses entrepreneurs —, nous avons décidé de vous faire aimer les startups du Web 😉

  • Quand ? 8 décembre de 8h00 à 17h00.
  • Où ? Blogues zelaurent.com, descary.com et la chaîne Ustream Inside LeWeb.
  • Comment ? Posez vos questions directement en commentaire de cet article.

Avant et pendant l’événement webesque européen de l’année, Benoit et moi aurons le plaisir de partager régulièrement des informations et primeurs sur la conférence LeWeb (organisation, conférenciers, événements de blogueurs…). Vous pouvez nous suivre à travers nos différents médias :

À vous de poser les questions aux startups !

NB: Je dois souligner qu’Alexandra Francon — Community Manager de Hellotipi — a accepté de nous aider à animer nos différents canaux pendant ces deux jours.

Inside LeWeb: Les blogueurs rencontrent en direct les startups

Benoit Descary et moi-même sommes invités comme blogueurs officiels de la conférence LeWeb’10, qui se tiendra les 8 et 9 décembre à Paris. Le thème porte sur les plateformes. Nous allons donc profiter de cet accès exclusif pour créer notre propre plateforme de diffusion à 360° afin de relayer ce qui se passe “Inside LeWeb”.

Cette année, nous proposons de faire sortir LeWeb de Paris et de faire le lien entre les startups qui présentent sur place et les blogueurs à travers la planète. Nous organisons notamment des entrevues avec les meilleurs startups du moment, diffusées en vidéo et en direct sur Ustream. Quelle coïncidence, le fondateur de Ustream, John Ham, présentera justement une conférence.

Comme j’ai eu le plaisir de le faire lors du StartupCamp Montreal, PodCamp Toronto ou même au Webcom, je vais partager mes découvertes et mes rencontres à LeWeb. L’ami Benoit Descary a une bonne expérience du terrain, puisqu’il a participé à l’édition 2009.

Armés d’appareils photo, d’une caméra vidéo, de smarthphones et de iPad, nous allons relayer LeWeb à 360° sur YouTube, Flickr, Ustream, Twitter et nos blogues respectifs descary.com et zelaurent.com.

Notre ambition est aussi de vous donner accès à des créateurs d’entreprises qui seront sur place et qui préparent les startups dont le monde entendra parler demain. Nous vous reparlerons de cette partie dès que sera révélée la liste officielle des startups qui présentent.



Comment vivre à fond la Coupe du Monde en direct sur Internet

Avant même de savoir sur quelle chaîne est diffusée la Coupe du Monde de soccer/foot 2010, comme pour les Jeux Olympiques de Vancouver, je me suis demandé où regarder les matchs en direct sur Internet. C’est d’autant plus utile qu’en semaine au Canada, la Coupe du Monde se déroule pendant les heures de bureau. Voici donc une liste des meilleurs solutions pour suivre la compétition en direct sur la toile.

1. La Coupe du Monde en direct à la TV sur Internet

Changement des temps, les chaînes de télévision qui possèdent les droits de diffusion de la Coupe du Monde offrent dorénavant un streaming vidéo gratuit sur leur site Web. Cette année, la qualité est vraiment au rendez-vous avec des matchs qui peuvent aisément se regarder en plein écran.

Attention, la majorité chaînes de TV impose un géobloquage de leur vidéo. C’est-à-dire que si vous êtes au Canada, vous ne pouvez voir les matchs sur un site français, et vice versa. Seuls les Chinois semblent ouvrir largement les vannes. Ça devrait durer tant que la Dalai Lama ne se met pas à jouer au ballon rond 😉

En France, TF1 offre une expérience très riche grâce à un lecteur vidéo en Flash où l’on peut rejouer les actions fortes du match, tout en laissant le match en direct dans une fenêtre incrustée que l’on peut déplacé. Le rendu est impressionnant. NB: Une connexion Internet avec un VPN de la France m’a permis de tester le stream de TF1 à partir de Montréal.

Canada

France

Belgique

2. La Coupe du Monde en direct en vidéo sur Internet

S’il vous arrive de vivre ou passer vos vacances dans un des rares pays qui ne diffuse pas la Coupe du Monde, je vous conseille de vous retourner vers MyP2P. Je ne rentrerais pas dans les détails de la légalité de cette solution, mais sachez juste que vous pouvez regarder en direct des programmes TV d’un peu partout sur la planète.

MyP2P ne fait que lister les sources. Pour regarder ces vidéos en stream, vous avez besoin d’un logiciel. Spocast est un bon choix de lecteur vidéo P2P pour Windows. Vous avez Flip4Mac pour les Mac, mais ça ne fonctionne pas pour tous les flux vidéo.

3. La Coupe du Monde en direct sur les réseaux sociaux

Je trouve que Twitter profite extrêmement bien de ses atouts pour offrir une couverture «sociale» de la Coupe du Monte. Sur twitter.com/worldcup, vous avez les commentaires par pays et par match avec le programme complet des rencontres.

Facebook s’est invité d’une manière différence à cette Coupe du Monde 2010. Les sites Web d’information (L’équipe) et les chaînes de télévision (TFI et Radio Canda) ont une boîte Facebook à côté de leu vidéo ou commentaire en direct. L’avantage est que l’on peut voir si ses amis sont présents et interagir avec eux. Par contre, je ne trouve pas l’expérience concluante. Il y a un peu trop de bruit à mon goût.

4. La Coupe du Monde en direct sur son mobile

Si vous avez la chance de vivre dans un pays évolué comme la France (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Canal+), le Japon ou la Tunisie, vous pouvez regarder en vidéo la Coupe du Monde sur un téléphone cellulaire. Les grands opérateurs télécoms de ces pays ont des offres de TV mobile qui diffuse les matchs en direct.

Pour les moins fortunés, où ceux qui habite dans un pays du tiers monde digital comme le Canada, vous pouvez vous retourner vers des applications dédiées, majoritairement sur iPhone pour supporter votre équipe préférée Deux applications sortent du lot : Mondial 2010 – Radio-Canada et Coupe du Monde 2010 France.

5. La Coupe du Monde en direct sur sa console de jeu

En cherchant sur la toile des sources d’inspiration, je suis tombé sur cet article de Comment ça marche qui explique comment regarder la Coupe du Monde depuis une console de jeu. Il s’agit de la PSP de Sony qui permet de lire un flux vidéo sur WiFi. C’est donc limité à la portée d’un réseau sans fil, ça peut toujours servir de 5e écran à la maison si les 4 autres TV sont déjà prises.

6. La Coupe du Monde en direct dans un bar

Cyberpress nous apprend qu’il n’y a pas si longtemps, il était quasiment impossible de suivre la Coupe du Monde en direct. À l’époque, Radio Canada diffusait les matchs en différé plusieurs semaines après qu’il ait eu lieu. Imagineriez-vous la même chose pour le hockey?

La meilleure façon de vivre intésement la Coupe du Monde de soccer est certainement de rejoindre les passionnés dans les bars qui retransmettent l’événement sportif. C’est ce que j’avais fait en 2007 pour la Coupe du Monde de rugby et ces dernières années pour les finales du Top14 en France, dont mon équipe a enfin remporté le bouclier de Brennus en 2010.

Chaque communauté à son bar de référence à Montréal. Pour les français, c’est le Barouf et le Massilia. L’avantage des bars est que si comme moi vous n’êtes pas fan de soccer, vous pouvez tout de même boire une bonne bière tout en discutant avec les femmes qui ne s’intéressent pas à ce sport 😉

Sources complémentaires

En direct d’Ottawa, le budget fédéral du Canada nous renvoie au XIXe siècle

Le gouvernement fédéral du Canada annonce aujourd’hui la teneur de son budget 2010. Pour l’occasion, j’ai le plaisir de diffuser en direct à 18h00 sur Ustream les réactions des experts de Deloitte.

Si je vous en parle, c’est bien évidemment pour faire la promotion de l’événement d’un de mes meilleurs clients. C’est aussi pour souligner la position (re)marquée de John Ruffolo, associé chez Deloitte, qui explique simplement le parcours du Canada de ces dernières années, qui avance à reculons en soutenant une économie du XIXe siècle basée sur les matières premières (pétrole et minerais), alors que le pays devrait miser sur les services et l’innovation.

J’avoue avoir été interpellé au moment de filmer cette entrevue avec John, car il exprime exactement mes sentiments. Au moment où la planète prend un immense virage numérique et écologique, j’ai l’impression que le Canada mise sur le mauvais cheval, peut-être celui qui court le plus vite aujourd’hui, mais qui certainement celui qui fera une crise cardiaque avant la fin du siècle.

Habituellement, je suis beaucoup plus excité par les nouveaux outils de communication que par la politique fiscale du pays. Force est de constater que les décisions prisent à Ottawa ont un impact sur mon activité. Comment pourrais-je persuader mes clients d’investir dans les médias sociaux et le marketing mobile si les consommateurs ont des accès Internet et cellulaire dignes des pays d’Afrique les moins développés?

Dire que le Canada doit investir dans l’innovation n’est pas un choix politique, mais bien un acte civique si l’on souhaite être encore compétitif dans une économie mondialisée de plus en plus concurrentielle.

Je vous donne rendez-vous ce soir à 18h00 en direct sur Ustream et TheFutureOfTax.ca pour voir si le gouvernement canadien veut enfin entrer dans le XXIe siècle.


Top 10 Tendances de la Vidéo Internet en 2010

Top 10 Tendances de la Vidéo Internet en 2010

À la veille de la présentation des prédictions en technologies, médias et télécoms de Deloitte (auquel je participe), je me joins au marronnier du Web pour présenter ma vision des 10 grandes tendances de la vidéo en ligne pour 2010. L’exercice est plus difficile qu’il n’y paraît si l’on s’en tient seulement aux 12 prochains mois.

1. Mobile

Le mobile va être le grand vainqueur de la vidéo Internet en 2010. Trois facteurs jouent en la faveur du mobile:

  • Des écrans avec une meilleure définition: 800×480 (N900, HTC HD2), 854 × 480 (Droid Motorola)
  • Débit plus importants: Avec la 3G+ et la 3G++ les débits ne deviennent plus une limite à la consultation de vidéo mobile.
  • TV partout: À la demande, en direct, par HTTP ou des applications dédiées, la TV mobile devient plus que présente.

2. Youtube

INCONTOURNABLE! Même si n’est pas la plus difficile des prédictions, la position dominante de Youtube va continuer à être une évidence. Deuxième moteur de recherche, derrière son grand frère Google, Youtube attaque tous les marchés et tous les supports. 2010 devrait être l’année de la consolidation de son modèle d’affaires avec la vente d’abonnement TV et cinéma.

3. Publicité

Je ne sais pas si c’est une prédiction ou un voeux pieux, mais j’attends de 2010 qu’il nous montre enfin la voix d’un modèle publicitaire original et viable pour la vidéo.
Hulu démontre qu’avec un contenu de qualité il est possible d’introduire intelligemment de la publicité au milieu de ses programmes.
Le CPM et le CPC ne sont pas adaptés à la vidéo. Un coût par implication (CPI) devrait être valorisé. Plus je regarde la vidéo, plus ma valeur devrait être grande.

4. Live

Désormais, il n’y a pas une semaine où je vois un événement retransmis en direct vidéo sur Internet. Par exemple, à Montréal, nous avons demain les prédictions TMT de Deloitte, mercredi la table ronde iTVm et vendredi la balado Mi5 qui passe en live.
En 2010, il est complètement inconscient de se priver des bénéfices d’une retransmission en direct sur Internet de ses événements. La technologie n’a jamais été aussi accessible et le public est demandeur de cette forme ouverte et interactive de communication.

5. Twitter Video

Je prends plus de risque sur cette prédiction, qui n’est peut-être réservée qu’à une partie des internautes. Twitter pourrait mettre la reconnaissance de la vidéo directement dans son API. La vidéo, et plus largement le contenu multimédia, devraient être mieux intégré dans Twitter en 2010. La présentation de ces contenus se ferait directement dans le fil de nouvelle, comme le fait déjà Friendfeed.

6. Set-top box et TV connectées

Pour moi, la TV connectée allait s’imposer en 2009. J’étais un peu trop présomptueux sur cette prédiction qui devrait quand même se réaliser en 2010. Poussées par le système de widget de Yahoo, les TV connectées commencent à apparaître sur les tablettes des marchants.
Pour ne pas acheter un nouvel écran plat HD, sur lequel vous avez craqué à Noël, vous pouvez toujours vous rabattre vers les set-top box pour faire le lien entre le contenu Internet et votre téléviseur. Les consoles de jeux sont bien placées sur ce marché, même si elles n’ont pas encore développé le plein potentiel de ce marché.
La compagnie Boxee est à surveiller avec un logiciel multiplateforme qui a tout d’abord séduit les early adopters, mais qui va arriver dans votre grâce à la Boxee Box développée conjointement avec Dlink.

7. Skype Vidéo

Avec le drame qui a secoué Haïti et la planète, les médias ont découvert Skype pour faire de la vidéo sur Internet, alors que ma mère l’utilise depuis exactement 4 ans.
En 2010, Skype Vidéo s’invite dans le salon avec des téléviseurs équipés de caméra et des visiophones que même ma grand-mère peut utiliser (c’est son cadeau de Noël… pour de vrai!).
Avec des fonctions de clavardage, de partage d’écran et une excellente qualité audio et vidéo, il ne manque plus que la visiophonie multiécran pour que Skype remplace jusqu’à WebEx.

8. Google Voice Video

Le rachat de On2, le spécialiste de l’encodage vidéo Internet, permet d’espérer que les services vidéo de Google vont en bénéficier dans un futur proche. Si le géant de Redmond ne devient pas fournisseur télécons en 2010, il a de grandes chances de jouer la synergie entre Gizmo5, Google Voice, Google Talk pour offrir un service de visiophonie comparable à celui de Skype.

9. Médias

Si nos grands médias ont bien investi le Web en 2009, l’utilisation de la vidéo n’a pas atteint des sommets d’originalité: de la vidéo à la demande (VOD) ou en rattrapage, un peu de diffusion en direct et quelques goûte de WebTV.
Si vous voulez connaître l’avenir des médias en 2010 dans le domaine de la vidéo en ligne, je vous conseille d’aller voir ce qu’a fait l’ami Bruno Guglielminetti lors du dernier CES de Las Vegas. L’animateur du carnet techno a profité de sa carte de presse pour nous faire vivre l’événement sous toutes ses coutures, d’une manière personnelle, vivante et très réactive: interview vidéo sur Youtube et diffusion en direct sur Ustream.
Il y a quasiment un an jour pour jour, CNN donnait l’exemple avec une diffusion en direct sur Internet qui intégrait Facebook et permettait ainsi à chacun de vivre l’événement avec ses amis. La synergie entre la vidéo en ligne et les médias sociaux est clairement une clé du succès des médias sur le Web en 2010.

10. Compagnie

Ce que j’aime dans la «crise économique», c’est que les compagnies rationalisent encore plus leur dépense. Ce fut bénéfique pour mes affaires en 2009, ça l’est encore plus pour moi en 2010 grâce à un retour sur investissement sans précédent de stratégies médias sociaux et vidéo Internet.
Pour une campagne ciblée et une communication personnalisée, les compagnies vont encore plus s’intéresser à la vidéo en ligne en 2010. Alors que la qualité de production du Web devient l’égal de la TV, les coûts de distribution sont ridiculement bas par rapport à l’ancien média.

Tout le monde parle de la 3D

Si la 3D est clairement une tendance à suivre à long terme, elle ne s’imposera certainement pas cette année à la télévision, et encore moins sur Internet. Comme des millions de personnes, j’ai vu et apprécier le film avatar. Le cinéma reste en 2010 le meilleur endroit pour visualiser une production 3D. Par contre, si vous avez envie de m’offrir la caméra 3D full HD de Panasonic (15 000 $), je ne dirais pas nom 😉