Ne soyez pas un Guignol pour Noël et donnez à la Guignolée du Web

En fin d’année, nous sommes pleins de bons sentiments. Nous avons envie d’offrir à nos proches de beaux cadeaux et souhaitons la paix éternelle dans le monde entier. Pourquoi ne pas en profiter pour soutenir une cause qui le mérite ? Et pourquoi ne pas profiter d’Internet pour en faire la promotion. C’est l’idée toute simple, mais au combien pertinente, que Michelle Blanc a lancée avec la Guignolée du Web.

Vincent l’a fait efficace et Éric percutant. Je le ferai personnel, en indiquant simplement que j’ai choisi de soutenir Médecins sans Frontière depuis 4 ans, et la Société Canadienne de Sclérose en Plaques depuis un an. Pour MSF, j’ai fait le choix de l’abonnement mensuel. Ce que je donne à MSF est moins coûteux qu’un abonnement pour mon iPhone, et certainement beaucoup plus utile.

Donnez! La guignolée du webVous pouvez choisir votre cause par affinité personnelle, ou vous laisser guider par la liste sélectionnée sur le site de la Guignolée du Web. Allez-y, c’est le temps pour laisser déborder votre générosité.

Témoignage vidéo de vrais leader de la Sclérose en Plaques

Le Centre des Sciences de Montréal a accueilli hier la 11e soirée de remise des prix Leadership SP. Sans revenir en détail sur la soirée, c’est surtout le témoignage sur la sclérose en plaques de Martin Laperle qui m’a le plus marqué.

Martin LaperleLoin des stras et paillettes de MusiMax, l’animatrice Marie-Josée Rivard fut malgré tout une pétillante maîtresse de cérémonie. Dans son introduction pour présenter Martin Laperle, Marie-Josée a fait référence à une vidéo de lui qu’elle avait consultée sur Youtube. Ni une, ni deux, je suis allé ce matin sur l’encyclopédie vidéo du Web pour voir ce témoignage.

Je n’ai pas encore trouvé la vidéo de Martin, pas contre je suis tombé sur la “série” de catimini34 sur Youtube. Cette réalisatrice en herbe de 39 ans a diffusé pas moins de 132 vidéos sur Internet en moins d’un an. Mis à part les images de son chat persan, Catimini a passé ses 4 derniers mois à faire des vidéos autour de sa maladie.

Ce n’est pas évident de parler d’une maladie comme la sclérose en plaques sans dramatiser. De façon très personnelle, Catimini utilise l’humour pour partager des petits moments de sa vie, entre kiné, ORL et hôpital. Ce ne sont évidemment pas des vidéos virales qui vont faire le tour de la terre. C’est davantage un excellent exutoire et surtout un bon moyen de faire passer le message.

Au fait, même si vous n’êtes pas directement concerné par la maladie, ce qui est mon cas, vous pouvez toujours jouer un rôle en soutenant autant la recherche que les services d’aides pour la SP (Multiple Sclérosis en anglais). Pour ce faire, il suffit de cliquer ici 😉

PS : Je diffuserais prochainement une vidéo avec le témoignage de différents lauréats du prix Leadership SP 2008.

Bonus vidéo du Yulblog au profit de la Sclérose en Plaques

Chaque mois, les blogueurs du Yulblog se trémoussent devant ma caméra. Certains répondent très sérieusement à la question, alors que d’autres en profitent pour faire leur show. À chaque fois cette rencontre donne lieu à des bonus croustillants. J’ai décidé d’offrir cette édition à la Société Canadienne de Sclérose en Plaques.

Avant de passer au moment de détente, voici juste un petit rappel sur ce qu’est la sclérose en plaques :

Au Québec, de 13 000 à 18 000 personnes et trois fois plus de femmes que d’hommes, sont aux prises avec la sclérose en plaques (SP). Les symptômes de la SP varient d’un individu à l’autre et peuvent comprendre : troubles de la vue, tremblements, problèmes d’élocution ou d’équilibre, paralysie partielle, voire totale.

Par l’intermédiaire de Jean-François, je suis rentré dans le programme Leadership SP. Ce terme un peu trop pompeux à mon goût sert à récolter des fonds pour soutenir à la fois la recherche contre la sclérose en plaques et les services de soutien aux malades.

Entre nous, on se pose souvent la question de savoir ce que l’on pourrait faire par rapport à tous les problèmes du monde. Il y en a tellement qu’on se sent souvent impuissant. Pourtant, un petit geste est si facile.

Aujourd’hui, je vous demande de faire ce petit geste en faisant un don à la Société Canadienne de la Sclérose en Plaques. Vous pouvez même choisir précisément où sera envoyé votre don, à la recherche ou aux services.

Faire un don en ligne : http://tinyurl.com/2gjb5z

Et moi, que vais-je offrir ? Je vais réaliser une vidéo de témoignage/sensibiliation qui sera tournée le soir de la remise des prix du Leadership SP, et diffusée par la suite sur Ie Web. J’aurais bien fait un spectacle, mais mes talents artistiques laissent à désirer 😉

Au nom de tous ceux qui œuvrent avec la SCSP pour stopper la sclérose en plaques, je vous remercie d’avance de votre générosité.

PS: Merci pour la participation bénévole de Dominic, Geneviève, Nadia, Patrick, Steve, Émile, Debbie, Jean-Luc, JP, Pierre-Nick et Carl (merci de m’indiquer ceux que j’ai oublié).

Importance des formats : Appel vidéo du fondateur de Wikipedia


Cliquez pour démarrer la vidéo (Flash)
Version Quicktime

La mission de Wikimedia Foundation Inc. est d’inciter des gens du monde entier à réunir et à développer du matériel éducatif à contenu libre ou du domaine public, et de diffuser ce matériel à l’échelle mondiale. La tête de proue de cet organisme est Wikipédia, la célèbre encyclopédie universelle et multilingue en ligne qui regroupe plus de 2 millions d’articles.

Logo WikimédiaSans but lucratif, Wikimédia vit exclusivement des dons qui lui sont faits. Pour faire entendre sa cause, Jimmy Wales, le fondateur de Wikipedia, passe un appel vidéo international pour le soutien financier de son oeuvre, afin de préserver un accès gratuit aux connaissances pour tous les humains.

Disponible en anglais, et sous-titrée en 15 langues, dont le français, cette vidéo explique en 3 minutes et 11 secondes les enjeux du partage de la connaissance à l’échelle de la planète.

Pour se faire entendre d’un maximum de personnes, la vidéo peut être visionnée dans 4 formats différents (Flash, Cortado Java, QuickTime, VLC) et téléchargée dans 3 formats répartis sur différentes tailles de vidéo, du plus petit (320×180) à la HD (1280×720). Enfin, Wikimédia dispose de sa propre chaîne de diffusion sur blip.tv.

Pourquoi Wikimédia offre-t-il autant de choix pour sa vidéo ? L’idée est la même que son projet : partager au plus grand nombre. En ne proposant qu’un seul format, la fondation perdrait une audience considérable et par conséquent limiterait le potentiel de dons.

Avec un taux de pénétrations de plus de 98%, Flash est bien évidemment le choix premier à faire pour diffuser une vidéo sur Internet. Mais, avec près de 800 millions d’internautes dans le monde, ce serait plus de 15 millions d’entre eux qui ne pourraient voir cette vidéo. Il en est de même pour la taille des vidéos qui doit correspondre moins à la taille des écrans d’ordinateur, qu’à la connexion Internet disponible (bas, haut ou très haut débit).