Le Web ne campe pas sur ses acquis à Montréal

Webcamp Montreal

Après une journée d’échange et de réflexion au Webcamp Montréal, le off du Webcom, je vous confirme que les acteurs Web québécois ne restent pas assis sur leur acquis. Les experts de l’internet sous toutes ses formes (développement, marketing, design, etc.) fourmillent d’idée pour accompagner autant les compagnies que les responsables politiques dans la Révolution non-tranquille du numérique.

Je remercie Christian Aubry de m’avoir ouvert un espace sur la diffusion en direct du Webcom. Cette discussion avec mon ami de vidéo m’a permis de souligner les différents sujets que nous avons abordés avec beaucoup d’énergie au Webcamp.

Je dois également souligner le formidable travail d’animation de Martin Lessard et Sébastien Paquet durant cette journée de Webcamp. Le rythme et l’ambiance étaient excellents.

Wetoku: Le meilleur de Skype et Seesmic

Wetoku Logo

En plus des excellentes conférences, WordCamp Montréal fut l’occasion de rencontrer des personnes et des projets forts intéressants. David Lee l’un de ceux-là. Il est le cofondateur de Wetoku, une startup sud-coréen qui permet de créer et d’exporter simplement une conversation vidéo entre deux internautes. Pour me prouver la qualité de son application, David m’a invité à un test privé pour discuter de mes impressions sur le WordCamp Montréal, dont il est l’un des commanditaires.

Wetoku : Simple et efficace !

Après un RDV prix par email, David m’a envoyé un lien vers une page pour réaliser notre conversation en vidéo. J’autorise l’application à utiliser ma Webcam et c’est parti. Nous commençons à discuter de l’interview et une fois que nous sommes prêts, David appuie sur le bouton rouge pour lancer l’enregistrement. C’est aussi simple que ça.


C’est une discussion à la montréalaise : Français/Anglais 😉

Nos deux vidéos sont côte à côte. Ça me permet de vérifier mon image tout en restant concentré sur mon interlocuteur. Je remarque une boîte de clavardage juste en dessous. Tout ce qui est tapé dans le chat n’est pas enregistré. Je vous avoue que je n’ai pas clavardé avec David, mais je vois l’utilité si nous avions à échanger des liens ou des infos.
Wetoku chat

Discussion vidéo asynschrone vs en direct

Wetoku se définit comme un «service de discussion vidéo en temps réel pour les blogeurs». Le temps réel est particulièrement d’actualité, et il permet surtout à Wetoku de se différencier des services vidéo asynchrones comme Seesmic ou Phreadz.

Wetoku bénéficie du meilleur des deux mondes de Skype et Seesmic. Il permet une discussion vidéo en direct, et il est exportable sur un blogue ou un site tiers. Par contre, il lui manque la qualité vidéo de Skype.

Grâce à une indiscrétion, j’ai su qu’il serait possible d’éditer sa vidéo. C’est le genre de fonction utile quand on manque la fin de l’entrevue et que l’on n’a pas envie de le refaire. C’est d’ailleurs ce qu’a fait David pour notre vidéo en coupant les dernières secondes en trop.

Une opération de promotion réussie

Pour conclure, je retiendrais surtout l’approche réussie de David. Il a tout d’abord commandité un événement où il était sûr de trouver des early adopter. Ensuite, il les a approchés avec sympathie et en toute transparence. Enfin, il leur a fait vivre une expérience exclusive qui met en condition le service.

C’est un succès en bout de course, puisque je fais un article sur Wetoku, et Erin Blaskie, également interviewé par David, a fait de même sur son blogue. Jolie O’Dell de ReadWriteWeb c’est également beaucoup amusé en testant Wetoku, notamment avec Steve Garfield.

Si vous souhaitez tester la version bêta de Wetoku, David m’a donné 100 invitations. Il vous suffit de rentrer le code “wcmtl”.

Le microvlogging à l’assaut des élections américaines

Nous avons eu droit hier soir au second débat entre Barack Obama et John McCain. Il y avait deux façons de suivre cette rencontre politique : classique dans la petite lucarne, ou interactif sur Current TV. Ce dernier a diffusé “Hack the Debate“, un microvlogging collectif pour refaire le débat en temps réel.

Créé en 2006 par Al Gore et Joel Hyatt, et diffusé sur le satellite aux États-Unis et en Europe, Current TV s’est voulu tout de suite alternatif. C’est la seule chaîne dont 35% du contenu est généré par l’utilisateur (UGC).

Hack the debate sur 12seconds.tv Auditeur assidu du podcast de Laurent Lasalle, je participe depuis peu comme acteur en envoyant mes commentaires audio par le service Drop.io. C’est en quelque sorte une conversation qui se rajoute par dessus la ballado.

Comme pour le podcast de Laurent, Current a offert aux internautes de participer au débat des élections américaines en utilisant Twitter et 12seconds.tv. En temps réel, les messages Twitter avec le code “#current” était envoyé par-dessus la vidéo du débat. En parallèle, il était possible d’utiliser le service vidéo 12seconds.tv pour poser savoir “Si le prochain président pouvait faire une seule chose, que voulez-vous que se soit ?”.

Hack the debate sur TwitterYoutube avait déjà initié un début d’interactivité en offrant aux internautes de poser des questions en vidéo pendant les primaires républicaines et démocrates. Même si les deux candidats ne pouvaient répondre aux messages de Current TV, j’avais l’impression de participer à une discussion de groupe, à un débat par-dessus le débat.

Je pense qu’on s’approche enfin d’une communication intelligente qui profite de la synergie des médias. C’est un élément de plus que je classerais dans la catégorie de l’hypervidéo, un concept encore obscur qui permettrait de dépasser les 2 dimensions dans lesquelles notre écran nous enferme.

En attendant, vous pourrez “hacker” le prochain débat pour la présidentielle Américaine qui se tiendra le 15 octobre à 21h00 (Heure de l’Est). Affutez votre clavier et faites briller votre webcam, le débat ne fait que commencer.