En direct d’Ottawa, le budget fédéral du Canada nous renvoie au XIXe siècle

Le gouvernement fédéral du Canada annonce aujourd’hui la teneur de son budget 2010. Pour l’occasion, j’ai le plaisir de diffuser en direct à 18h00 sur Ustream les réactions des experts de Deloitte.

Si je vous en parle, c’est bien évidemment pour faire la promotion de l’événement d’un de mes meilleurs clients. C’est aussi pour souligner la position (re)marquée de John Ruffolo, associé chez Deloitte, qui explique simplement le parcours du Canada de ces dernières années, qui avance à reculons en soutenant une économie du XIXe siècle basée sur les matières premières (pétrole et minerais), alors que le pays devrait miser sur les services et l’innovation.

J’avoue avoir été interpellé au moment de filmer cette entrevue avec John, car il exprime exactement mes sentiments. Au moment où la planète prend un immense virage numérique et écologique, j’ai l’impression que le Canada mise sur le mauvais cheval, peut-être celui qui court le plus vite aujourd’hui, mais qui certainement celui qui fera une crise cardiaque avant la fin du siècle.

Habituellement, je suis beaucoup plus excité par les nouveaux outils de communication que par la politique fiscale du pays. Force est de constater que les décisions prisent à Ottawa ont un impact sur mon activité. Comment pourrais-je persuader mes clients d’investir dans les médias sociaux et le marketing mobile si les consommateurs ont des accès Internet et cellulaire dignes des pays d’Afrique les moins développés?

Dire que le Canada doit investir dans l’innovation n’est pas un choix politique, mais bien un acte civique si l’on souhaite être encore compétitif dans une économie mondialisée de plus en plus concurrentielle.

Je vous donne rendez-vous ce soir à 18h00 en direct sur Ustream et TheFutureOfTax.ca pour voir si le gouvernement canadien veut enfin entrer dans le XXIe siècle.


Application iPhone RDI: La TV en direct sur votre mobile

Application iPhone RDI: La TV en direct sur votre mobile

RDI, qui a déchaîné les passions lors de l’arrêt de sa diffusion en direct sur la Web, devrait se refaire une beauté numérique avec l’arrivée de son application iPhone pour regarder le TV en direct sur son mobile. Lors du MoMoMo d’hier soir, j’ai filmé Thomas Le Jouan, Chef du développement stratégique des espaces numériques et mobiles de Radio Canada, qui nous a offert une présentation en avant-première de l’application.

J’avais eu confirmation de l’arrivée imminente de l’application iPhone de RDI par deux tenanciers de Radio Canada, lors de la table ronde iTVm et lors du lancement de Tou.TV. Si les astres se coordonnent, nous devrions profiter de ce service d’ici fin mars 2010.

Si l’application iPhone de RDI devrait être gratuite sur l’App Store, il faudra s’acquitter d’un frais de passage pour voir la diffusion en direct de la chaîne d’information radiocanadienne. Thomas Le Jouan annonce un paiement pour 24h00 et un abonnement mensuel. Pour l’instant, aucun prix n’est avancé.

Normalement, l’application avec la diffusion de RDI devrait être ouverte à l’international. Radio Canada a justement décidé de rendre de nouveau accessible sa chaîne d’information aux résidents extérieurs au pays. Pour que nous autres pauvres canadiens retrouvions le direct sur le Web, il faudra attendre que la chaîne publique finisse les négociations avec les câblodistributeurs.

Pour Radio Canada, cette première application vidéo est un test. S’il est concluant, nous pourrions voir l’arrivée d’une version iPhone de Tou.tv, le Hulu francophone lancé récemment. Par contre, je n’ai pas encore d’information sur une application iPhone Radio Canada avec diffusion en direct de ses émissions. Il semble que la négociation des droits de diffusions soit un blocage trop important pour le moment.

Si le modèle d’affaire de la vidéo mobile est encore en définition au Canada, il est beaucoup plus avancé en Europe et en Asie. Je vous en reparle dans un prochain article plus complet sur le sujet. D’ailleurs, je suis curieux: Êtes-vous prêts à payer un abonnement ou même pour une journée afin de regarder RDI en direct sur votre iPhone ?

Cadeau de Noël Apple: Qik Live officiel sur iPhone

Dans la nuit du 24 décembre, le Père Noël s’est introduit dans l’Apple Store pour offrir l’application Qik Live, qui permet enfin de diffuser en direct en vidéo de manière officielle sur son iPhone. Les premières impressions sont très positives.

Pour rappel, Qik est une application dédiée pour diffuser en direct en vidéo grâce à un appareil mobile intelligent de type iPhone, Android ou Nokia. Pour une raison que seul Steve Jobs saurait expliquer, Qik n’était pas reconnu officiellement par Apple pour le live, mais juste pour de la diffusion en différée.

Depuis un an, comme quelques amis, je diffusais malgré tout en live sur mon iPhone grâce à une version de Qik qui fonctionne sur iPhone jailbreaké (ouvert des tenailles). En offrant enfin une version officielle sur l’Apple Store, Qik s’ouvre à un plus large public, soit l’essentiel des utilisateurs d’iPhone qui ont gardé leur appareil intact.

Pour ceux comme moi qui avaient la version jailbreakée, il faut la supprimer avant d’installer Qik Live à partir de l’Apple Store. Sinon, vous aurez une belle erreur 0xE8000 boite 06C. D’ailleurs, la version du logiciel est en 4.40. Ce qui prouve que Qik reprend le logiciel précédemment diffusé.

Qik Live: Sign Up Qik Live: About Qik Live: Settings 1 Qik Live: Location Qik Live: Settings 2 Qik Live: Optimization Qik Live: My Profile Qik Live: Record Video Qik Live: Chat Message Qik Live: Edit Details 1 Qik Live: Edit Details 2 Qik Live: Play Video Qik Live: Gallery Video Qik Live: Delette Video

Les fonctionnalités sont sensiblement les mêmes. Vous pouvez choisir entre deux niveaux de qualité de diffusion : rapide ou détaillé. Vous pouvez indiquer votre position GPS de la ville jusqu’au numéro de rue. Pendant votre live, une boîte transparente permet de voir le nombre de personnes qui suivent le live et vous pouvez discuter avec eux en clavardage.

Enfin, il y a les éléments de rayonnement média social qui offre la diffusion sur Twitter, Facebook, Youtube, Brightcove ou par l’envoie de courriel directement à des amis.

La nouveauté intéressante vient de la gestion des vidéos. Il est possible de changer le titre d’une vidéo et de l’effacer une fois celle-ci diffuser. Vous avez l’option de l’enlever sur l’iPhone ou également sur les serveurs de Qik.

En conclusion, Qik Live est une application indispensable qui a vite trouver de nouveaux usages. Je pense notamment à la diffusion de reportage en direct, ou de partage d’événement par des entrevues ou des conférences. Si vous avez d’autres idées, merci des les partager.

Nouveau service de sous-titrage vidéo pour Youtube et Livestream

Nouveau service de sous-titrage vidéo pour Youtube et Livestream

Après l’annonce de Youtube d’intégrer automatiquement les textes dans ses vidéos, c’est au tour de Livestream de s’adjoindre les services des PLYmedia pour mettre en temps réel les sous-titrages en 4 langues dans ses diffusions en direct.

Youtube: Explication de texte

Depuis quelques temps, il est déjà possible de soumettre un fichier de texte pour le sous-titrage de ses vidéos sur Youtube. Une vidéo en français pourrait par exemple montrer une traduction en anglais. Ce qui peut-être très pratique au Canada.

Les fichiers de sous-titrages sont au format *.sub (SubViewer) ou *.srt (SubRip). Concrètement, ils ont cette apparence:

0:00:03.490,0:00:07.430
>> FISHER: All right. So, let’s begin.
This session is: Going Social

0:00:07.430,0:00:11.600
with the YouTube APIs. I am
Jeff Fisher,

0:00:11.600,0:00:14.009
and this is Johann Hartmann,
we’re presenting today.

0:00:14.009,0:00:15.889
[pause]

Livestream: Démultiplication de l’audience

Livestream fait appel à la compagnie PLYmedia, spécialisée en médias enrichis, pour son service payant de sous-titrage en temps réel. Réalisé par des professionnels en traduction, anglais, français, espagnol et chinois, le service SubPLY intègre automatiquement le texte d’un live vidéo.

Livestream fait payer le sous-titrage de 850 à 1 500 $ et plus. Le bénéfice principal est d’ouvrir une diffusion vidéo à une plus large audience et permettre ainsi de mieux rentabiliser son événement.

SEO: Google est l’ami de mes vidéos

En plus d’ouvrir ses vidéos à un plus large public, la création d’un fichier de transcription de ses vidéos a l’avantage de faciliter le travail des moteurs de recherche comme Google. Par conséquent, le texte de traduction devient un élément important d’optimisation du référencement (SEO) des vidéos.

Mandela Day TV : Concert live exceptionnel sur Internet

Mandela Day TV 2009

Rien n’est assez grand pour fêter le 91e anniversaire de Nelson Mandela, symbole de la fin de l’apartheid en Affirque du Sud et de la lutte contre le sida avec son ONG 46664 (numéro de détenu quand il était en prison). Le Radio City Music Hall de New York recevra ce soir, 18 juillet, un concert gigantesque qui sera retransmis en direct sur Internet. Une version gratuite sera accessible sur Livestream, tandis qu’une version premium à 4,99 $ permettra de jouer avec les 4 caméras qui couvrent l’événement musical.

Un spectacle exceptionnel pour Nelson Mandela

Comme il ne fait pas très beau cette fin de semaine, et si vous n’avez rien prévu pour ce samedi soir, je vous conseille d’aller faire un tour sur Mandela Day TV à partir de 20h00. Pendant les 3h00 de spectacles, vous retrouverez au programme des vedettes de la chanson comme Stevie Wonder, Wyclef Jean, Aretha Franklin, Will.I.Am, Jesse McCartney, Cyndi Lauper, Zucchero.

Une invitée reprendra exceptionnellement la scène pour Nelson Madela. Carla Bruni-Sarkozy, la femme de vous savez qui, fera une entorse à sa règle de renoncer à donner des concerts tant que Nicolas Sarkozy est en politique. Il faut préciser que Carla est l’ambassadrice du Fonds mondial de lutte contre le sida.

Un Webcast de grande envergure

Au niveau technique, le live du concert sera offert en mode gratuit sur Livestream avec une qualité de 400 Kbps, et en mode payant multicaméra à 950 Kbps et en haute qualité à 1 600 Kbps. L’ensemble des vidéos sera enregistré et consultable en VOD.

Sur une base de Silverlight, le Webcast premium offrira 4 chaînes indépendantes, dont un mix (spectacle mixé par la régie), les coulisses (Backstage), des entrevues et du contenu pré-enregistrés. Sur le canal interview, les internautes pourront poser des questions aux artistes présents qui leur répondront en direct.

Pour les adeptes de Twitter, vous pourrez envoyez des messages directement à partir de l’interface. Il sera possible de voir les Tweets de ses amis et de suivre ceux de l’événement grâce au hastag #mday.

Je trouve intéressant d’avoir pensé à une formule mix, gratuite sur une plateforme ouverte comme Livestream pour avoir le maximum de monde, et payant sur Silverlight pour offrir la meilleure qualité et des fonctions avancées pour moins de 5 $.

Et vous allez me dire, comment sais-tu tout ça Laurent ? L’ami Manuel Angelini, qui est derrière ce challenge technologique, m’adonné quelques informations privilégiées. J’ai une petite pensée pour lui, car je sais qu’il est en pleine préparation à New York.

PS: Quand vous aurez fini le concert de Nelson Mandela, vous pouvez aller voir celui de Playing For Change à la Nouvelle-Orléans, qui est également diffusé en direct sur le Web.

Émulsion WordPress au WordCamp Montréal 2009

WordCamp Montreal

Je m’en vais au WorCamp Montréal, la non-conférence dédiée au monde WordPress. Si vous êtes à Montréal et que la technologie des blogues vous intéresse, je vous conseille de passer à la SAT aujourd’hui ou demain (11/12 juillet 2009). Matt Mullenweg, fondateur de WordPress, sera des nôtres pour séance de question. On y parlera aussi de livestream, mais également de Budypress, le thème WordPress à la Facebook, de communication, de sécurité… Si vous n’avez pas la chance de venir, vous pourrez suivre l’événement, en texte, photo et vidéo, à partir de mon blogue live et avec l’aide de mon iPhone. Je ne doute pas que Laurent Lasalle et d’autres blogueurs publient également pendant la fin de semaine.