Youtube ajoute un bouton Vuvuzela pour une ambiance Coupe du Monde

Pour fêter à sa manière la Coupe du Monde de foot/soccer, Youtube a ajouté hier soir un bouton Vuvuzela sur certaines vidéos. En forme de ballon rond, ce bouton Vuvuzela vous ramène illico dans l’ambiance de la Coupe de Monde. Personnellement, je l’ai découvert sur la dernière vidéo de Anik Jean – tournée avec une caméra Flip – partagée par l’ami Carl Charest. Le Vuvuzela restera incontestablement l’icône de la Coupe du Monde d’Afrique du Sud.

Pour preuve que le Vuvuzela n’est pas un buzz créé uniquement pour l’événement sportif, je vous propose cette vidéo du Vuvuzela Orchestra dans le cadre du Chalenge Mandela de 2007. Qui est partant pour monter une équipe de Vuvuzela au Québec ? Je peux en parler à Ken Nagano 😉


http://www.youtube.com/watch?v=XabaQBX3eUM

Comment vivre à fond la Coupe du Monde en direct sur Internet

Avant même de savoir sur quelle chaîne est diffusée la Coupe du Monde de soccer/foot 2010, comme pour les Jeux Olympiques de Vancouver, je me suis demandé où regarder les matchs en direct sur Internet. C’est d’autant plus utile qu’en semaine au Canada, la Coupe du Monde se déroule pendant les heures de bureau. Voici donc une liste des meilleurs solutions pour suivre la compétition en direct sur la toile.

1. La Coupe du Monde en direct à la TV sur Internet

Changement des temps, les chaînes de télévision qui possèdent les droits de diffusion de la Coupe du Monde offrent dorénavant un streaming vidéo gratuit sur leur site Web. Cette année, la qualité est vraiment au rendez-vous avec des matchs qui peuvent aisément se regarder en plein écran.

Attention, la majorité chaînes de TV impose un géobloquage de leur vidéo. C’est-à-dire que si vous êtes au Canada, vous ne pouvez voir les matchs sur un site français, et vice versa. Seuls les Chinois semblent ouvrir largement les vannes. Ça devrait durer tant que la Dalai Lama ne se met pas à jouer au ballon rond 😉

En France, TF1 offre une expérience très riche grâce à un lecteur vidéo en Flash où l’on peut rejouer les actions fortes du match, tout en laissant le match en direct dans une fenêtre incrustée que l’on peut déplacé. Le rendu est impressionnant. NB: Une connexion Internet avec un VPN de la France m’a permis de tester le stream de TF1 à partir de Montréal.

Canada

France

Belgique

2. La Coupe du Monde en direct en vidéo sur Internet

S’il vous arrive de vivre ou passer vos vacances dans un des rares pays qui ne diffuse pas la Coupe du Monde, je vous conseille de vous retourner vers MyP2P. Je ne rentrerais pas dans les détails de la légalité de cette solution, mais sachez juste que vous pouvez regarder en direct des programmes TV d’un peu partout sur la planète.

MyP2P ne fait que lister les sources. Pour regarder ces vidéos en stream, vous avez besoin d’un logiciel. Spocast est un bon choix de lecteur vidéo P2P pour Windows. Vous avez Flip4Mac pour les Mac, mais ça ne fonctionne pas pour tous les flux vidéo.

3. La Coupe du Monde en direct sur les réseaux sociaux

Je trouve que Twitter profite extrêmement bien de ses atouts pour offrir une couverture «sociale» de la Coupe du Monte. Sur twitter.com/worldcup, vous avez les commentaires par pays et par match avec le programme complet des rencontres.

Facebook s’est invité d’une manière différence à cette Coupe du Monde 2010. Les sites Web d’information (L’équipe) et les chaînes de télévision (TFI et Radio Canda) ont une boîte Facebook à côté de leu vidéo ou commentaire en direct. L’avantage est que l’on peut voir si ses amis sont présents et interagir avec eux. Par contre, je ne trouve pas l’expérience concluante. Il y a un peu trop de bruit à mon goût.

4. La Coupe du Monde en direct sur son mobile

Si vous avez la chance de vivre dans un pays évolué comme la France (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Canal+), le Japon ou la Tunisie, vous pouvez regarder en vidéo la Coupe du Monde sur un téléphone cellulaire. Les grands opérateurs télécoms de ces pays ont des offres de TV mobile qui diffuse les matchs en direct.

Pour les moins fortunés, où ceux qui habite dans un pays du tiers monde digital comme le Canada, vous pouvez vous retourner vers des applications dédiées, majoritairement sur iPhone pour supporter votre équipe préférée Deux applications sortent du lot : Mondial 2010 – Radio-Canada et Coupe du Monde 2010 France.

5. La Coupe du Monde en direct sur sa console de jeu

En cherchant sur la toile des sources d’inspiration, je suis tombé sur cet article de Comment ça marche qui explique comment regarder la Coupe du Monde depuis une console de jeu. Il s’agit de la PSP de Sony qui permet de lire un flux vidéo sur WiFi. C’est donc limité à la portée d’un réseau sans fil, ça peut toujours servir de 5e écran à la maison si les 4 autres TV sont déjà prises.

6. La Coupe du Monde en direct dans un bar

Cyberpress nous apprend qu’il n’y a pas si longtemps, il était quasiment impossible de suivre la Coupe du Monde en direct. À l’époque, Radio Canada diffusait les matchs en différé plusieurs semaines après qu’il ait eu lieu. Imagineriez-vous la même chose pour le hockey?

La meilleure façon de vivre intésement la Coupe du Monde de soccer est certainement de rejoindre les passionnés dans les bars qui retransmettent l’événement sportif. C’est ce que j’avais fait en 2007 pour la Coupe du Monde de rugby et ces dernières années pour les finales du Top14 en France, dont mon équipe a enfin remporté le bouclier de Brennus en 2010.

Chaque communauté à son bar de référence à Montréal. Pour les français, c’est le Barouf et le Massilia. L’avantage des bars est que si comme moi vous n’êtes pas fan de soccer, vous pouvez tout de même boire une bonne bière tout en discutant avec les femmes qui ne s’intéressent pas à ce sport 😉

Sources complémentaires

Contenu de m… généré par l’utilisateur

De plus en plus de compagnies demandent à leurs clients/consommateurs de prendre part à leur communication, allant jusqu’à leur demander de trouver le nom du produit et de réaliser la vidéo pour le promouvoir.

Existe-t-il une limite à faire appel au contenu généré par l’utilisateur (User Generated Content – UGC)? Les médias doivent-ils emboîter le pas pour laisser les spectateurs prendre les rênes des rédactions d’information? J’ai tenté de répondre à la question lors de ma dernière chronique au Canal Argent.

UGC: Le marketing n’a rien inventé !

Premier constat, les gens détournent déjà les marques. Il n’y a qu’à prendre l’exemple de la vodka Absolut, d’Adidas ou le célébrissime vidéo de Tigers Woods qui discute d’outre-tombe avec son père.

Les internautes ont appris à devenir leur propre média, aider par la facilité d’accès des outils de publication, comme WordPress, et des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou MySpace. Ils ont souvent l’avantage d’être influents sur certaines niches de marché.

L’idée de génie des démons du marketing – dont j’assume faire partie – est de reprendre à leur compte la créativité des consommateurs au profit des marques. De là est né le contenu généré par l’utilisateur au service de la publicité. Vous pouvez demander à Loic Lemeur ce qu’il en pense.

Doritos est l’un des experts pour initier des concours UGC. La compagnie américaine l’a fait lors du Super Bowl et au Canada pour le Doritos Guru, qui offrait au consommateur de déterminer la saveur du prochain produit.

L’information coûte cher, pourquoi ne pas la faire produire par les spectateurs?

Ça a l’air si facile de faire faire le travail par les consommateurs que les médias s’y mettent. Radio Canada a par exemple invité 32 personnes à bloguer pour la Coupe du Monde de soccer 2010, chacun représentant un pays. Ils leur manquent pour l’instant le Japon et la Corée. Le CRTC vient également d’approuver la chaîne Génération V, dont le contenu sera généré entièrement par les utilisateurs.

Je pense sérieusement que nous avons atteint une limite de l’exploitation du contenu généré gratuitement par l’utilisateur. Comme pour le concours vidéo de Sorel-Tracy<>, il devient nécessaire de compenser le travail qui se fait au profit d’une marque ou d’un organisme. Sinon, j’appelle ça du bénévolat, et je préfère le faire avec Île sans fil.