joe dassin Si La Presse nexistait pas... il faudrait la chanter ?

Le Syndicat des travailleurs de l’information de La Presse (STIP) vient de me faire parvenir une vidéo où les journalistes de La Presse chantent sur un air mélancolique de Joe Dassin pour présenter un monde privé de leur journal. Il faut rappeler que Guy Crevier, président et éditeur de La Presse, qui appartient au Groupe Gesca, a menacé de fermer l’impression papier et numérique (Cyberpresse) du journal le 1er décembre 2009.

En attendant, les négociations ne semblent toujours pas avancer entre la direction et les syndicats. Verra-t-on réellement la fermeture d’un journal montréalais créé il y a 125 ans? Il va falloir attendre la fin de la chanson pour en savoir plus.

?


Vidéo du Dimanche : United Breaks Guitars

dimanche 12 juillet 2009 à 11:18buzz

Dave Caroll United Breaks Guitars 150x110 Vidéo du Dimanche : United Breaks Guitars

En moins d’une semaine, la guitare Taylor de Dave Caroll est devenue une vedette internationale, allant jusqu’à détrôner Michael Jackson dans les vidéos les plus vues sur le Web. La négligence de la compagnie aérienne United Airlines a permis de développer la notoriété d’un artiste avec sa chanson satirique «United Breaks Guitars».

United Airlines a également appris à ses dépens qu’en 2009 une entreprise ne pouvait se permettre de négliger le service client. Les consommateurs ont un droit de réponse démultiplié grâce à Internet. Les plus brillants, comme le Canadien Dave Caroll, en font une arme de rire massif.

Dave Caroll avait promis à United Airlines que sa vidéo atteindrait 1 million de vues en un an. Il s’est trompé de loin, puisqu’en moins d’une semaine il est déjà à plus de 2,3 millions.

United Airlines a finalement proposé de rembourser les frais de réparation pour la guitare endommagée. Dans une souriante vidéo, Dave Caroll a gentiment refusé et incite la compagnie aérienne à verser l’argent à une oeuvre caritative. Ce qu’elle a fait par la suite, en donnant 3 000 $ à «Thelonious Monk Institute of Jazz for music education for kids».


playing for change 150x150 Playing For Change invente la vidéo mailing list

Le groupe Playing For Change, dont j’ai déjà parlé sur ce blogue, vient de publier une nouvelle vidéo sur un de ses chanteurs les plus charismatiques, Grandpa Elliot. Ce qui m’interpelle sur cette vidéo, que je vous conseille de voir, c’est le bouton “Inscrivez-vous à la lettre d’information“. Un clic au bas de la vidéo transforme la fenêtre en formulaire d’inscription. Je trouve cette idée de “call to action” à la fois simple et géniale. Encore une fois, il suffisait d’y penser.


eurovision song contest logo 150x58 Vidéo du Dimanche : La Fairytale de la Norvège gagne lEurovision 2009

Depuis plus de 50 ans, le concours Eurovision de la chanson est une véritable institution en Europe. C’est une sorte de Jeux Olympiques musicale qui oppose les chanteurs vedettes de 25 pays du vieux continent. L’Eurovision est aussi l’événement le plus kitch de l’année, où les costumes et la chorégraphie semblent être restés coincés dans les années 70.

Pour l’édition 2009 de l’Eurovision, l’organisation a investi massivement Internet, avec notamment une boutique en ligne et une chaîne YouTube. On peut dire que cette stratégie réussit à l’Eurovision, puisque la chanson Fairytale, du norvégien Alexandre Rybak, fait le tour de la planète depuis sa victoire d’hier soir à Moscou.

Sans la puissance de YouTube, il est clair que l’Eurovision n’aurait pas une telle visibilité. Finalement, grâce à une jeune plateforme vidéo de 5 ans, un poussiéreux concours de 50 ans revient à la vie.


t mobile 150x65 T Mobile organise un Karaoké géant avec Pink sur Trafalgar Square

L’Angleterre est devenue le berceau de la vidéo viral avec la détonante Susan Boyle qui fait le tour de la terre. Les anglais se font aussi connaître pour des flash-mob qui buzz un max. T-Mobile fait partie des abonnés avec un flahs-mob organisé en début d’année à Liverpool Street Station à Londres. Aujourd’hui, T-Mobile fait chanter 13 000 personnes sur Trafalgar Square avec Pink comme invité-surprise.

C’est encore une fois l’agence Satchi & Statchi qui est derrière l’organisation de ce regroupement géant d’adeptes du karaoké. Ce qui est encore plus phénoménal, ce sont les 2 000 microphones distribués à la foule. À chaque fois qu’une caméra filmait une personne en train de chanter, elle pouvait récupérer le son grâce au micro sans fil. Je n’imagine pas l’organisation et la gestion technique que ce tournage a dû demander.

L’organisation de cet événement a dû se faire sur des semaines, si ce n’est des mois. J’aime le teaser diffusé par T-Mobile 4 jours avant l’événement, qui rappelle le flash-mob de Liverpool Street Station et invite à se rendre à Trafalgar Square le jeudi 30 avril entre 18h00 et 19h00. Cette vidéo pique vraiment la curiosité.

Au Canada, Mentos essaye aussi de faire lever les foules avec une opération ballon dans les rues de Toronto. Mon amie Sophie Labelle a la chance de travailler sur le dossier pour la “petite” agence Cossette. Si vous avez l’occasion de vous promener à Montréal demain, je vous conseille de vous rendre au coin des rues Square-Victoria et Saint-Antoine vers 13h00. Vous risqueriez d’être rondement surpris.


Vidéo du Dimanche : Auto-Tune the News

dimanche 26 avril 2009 à 10:07buzz

Créé par Antares Audio Technologies, l’auto-tune est un logiciel magique qui sert à corriger la voix d’un chanteur pour qu’elle colle automatiquement à la musique. Les frères Michael et Andrew Gregory ont détourné des discours de politiques et animateurs / journalistes TV pour créer la série politiquement incorrecte “Auto-tune the News“.

C’est lors des dernières élections américaines que les frères Gregory ont fait leurs premières armes dans le détournement d’image d’actualité. Il faut dire que les propos de Sarah Palin et d’autres acteurs de la campagne se prêtaient bien à cet exercice. Le site Barely Political, l’un des experts de ce sport audiovisuel à l’origine de l’Obama Girl, devrait être leur nouveau terrain de jeu.

Je ressens dans ces vidéos une critique justifiée de l’auto-tune, qui est en train de tuer la création artistique. Les vedettes de la musique usent et abusent de ce subterfuge, jusqu’au ridicule. Au banc des accusés, nous retrouvons Britney Spears, Lady Gaga, Kanye West, T-Pain, Avril Lavinge, Chris Brown et les Black Eyed Peas. Ces  chansons auraient le même effet si elles étaient interprétées par des robots. C’est peut-être ce qui nous attend avec la Robot Academy.