Peut-on vraiment remplacer un journaliste par un iPhone?

CNN iPhone App iReport

CNN remet le journalisme citoyen au-devant de la scène avec une nouvelle application iPhone pour envoyer photos et vidéos directement sur iReport, la plateforme d’information citoyenne du géant américain.

CNN n’a rien inventé

En janvier de cette année, j’écrivais déjà un article CitizenSide, le site français de journalisme citoyen qui offrait déjà une application iPhone pour publier directement ses nouvelles en échange d’une possible rémunération.

En mai 2009, c’est au tour de Branchez-Vous d’offrir un logiciel sur l’appareil d’Apple pour consulter les informations du portail québécois, et surtout pour publier directement les photos prisent par les lecteurs/acteurs de nouvelles.

Le fruit est-il dans la pomme du journalisme?

Quand on voit que CNN à son iReport et Le Monde à Le Post, les journalistes auraient peut-être raison de s’inquiéter. À l’ère du Web et de l’information en temps réelle, les médias ont-il d’autres choix que de s’ouvrir au journalisme citoyen, ou plutôt aux témoignages citoyens?

Pour relativiser l’impact de cette nouvelle vague d’information, je préfère retenir le terme de témoignage citoyen. Finalement, je ne vois rien de nouveau sur la planète média par rapport aux photographies de lever de soleil envoyé à Louis Lemieux en fin de semaine sur RDI Matin.

À quand une économie du contenu citoyen?

Si CNN et Le Monde surfent allégrement sur le contenu généré par les utilisateurs, l’initiative de CitizenSide pourra-t-elle faire école?

Pour ceux qui le font gratuitement, leur motivation tournent autour de la fierté de se retrouver sur un média célèbre. Pour d’autres, ça peut-être un réel envie de transmettre une information citoyenne. Les événements en Iran sont dans cet état d’esprit.

Comme certains blogueurs arrivent à gagner un revenu de leurs publications Web, nous pourrions imaginer que des journalistes en herbe monnaient leur information avec l’aide de leur iPhone.

Comme pour les blogues, j’entends déjà la même musique pour nous dire que le marché n’est pas assez important au Québec. Personnellement, je préfère rester dans mon rôle de blogeur, loin des plates bandes des journalistes.

Je me demande quand même si des médias au pays seraient prêts payer des citoyens pour leur publication. Peut-être que ça existe déjà. En connaissez-vous?

Ze Laurent Welcome president Obama @ Montreal – Join the wave!

La vague pour Obama a commencé et elle est partie de Montréal. Suite à mon “scoop live” de jeudi, le site Join the Wave vient d’être lancé officiellement.  Une vidéo de Barack Obama, frais président élu, vous accueille sur un site qui présente la carte du monde. Des photos et des points rouge indiquent les lieux où des témoignages vidéo ont été tournés. En allant sur Montréal, vous trouverez déjà 9 vidéos, dont celle de votre serviteur.

Branchez-Vous et Radio Canada ont repris ma vidéo live pour illustrer leur article sur Join the Wave. À noter également l’article de Kim sur le sujet. Comme me l’a si bien souligné Carl Charest, “Tu as eu une sacrée chance de tomber sur eux !”. Oui, c’est une rencontre incroyable, mais sans une retransmission en direct sur mon iPhone, je pense que mon histoire aurait eu beaucoup moins d’intérêt.

Pour porter un jugement rapide sur le site, j’aime l’ambiance graphique très proche de la campagne d’Obama. Le rythme de la musique est dynamique et entrainant. Ça donne vraiment envie de faire la vague. J’aime moins l’interface en Flash qui rend parfois les déplacements difficiles. Enfin, je regrette l’absence de code “embed” pour partager sa vidéo sur son blogue. Heureusement que je sais comment récupérer les fichiers Flash.  Philipe, je sais que tu ne m’en voudras pas de faire la promotion de ton projet 😉

Pour répondre à la question d’Alexis, vous pouvez suivre les dernières nouvelles de Join the Wave sur le compte Twitter créé à cet effet.


Zelaurent Welcome president Obama @ Montreal – Join the wave!