Es-tu assez intelligent pour utiliser Twitter?

Apparemment, envoyer 140 sur la toile ne semble pas demander des compétences surhumaines. Dans la pratique, Twitter n’est pas à la portée de tous les claviers. Chacun à leur manière, Marc H. et les Pseudo Rebels ont fait les frais d’une utilisation approximatique. Avant de se lancer dans le microblogging, il est bon de savoir si l’on possède les bonnes connaissances pour utiliser avec succès Twitter.

La taille n’est pas importante

Pseudo Rebel est un groupe de musique qui surfe sur la vague du Net pour faire la promotion de ses oeuvres. Blogue, Facebook, MysPace, Youtube et maintenant l’inévitable Twitter font partie de leur attirail pour percer dans le milieu encombré du hip hop.

Pseudo Rebels est conseillé par la FRA (Futur Rockstar of America) Agency, ce ne les a pas empêché de faire l’erreur la plus banale sur Twitter: vouloir le plus grand nombre de follower dans un minimum de temps. Pour ça il y a deux stratégie: soit vous vous appelez Oprah et vous invitez à la TV le monde à vous suivre; soit vous utilisez un service illégal pour spammer le monde et monter artificiellement le nombre de personnes qui vous suit sur Twitter.

Tombé dans le piège de la plus “grosse quéquette de tweet”, Pseudo Rebel s’est vu suspendre son compte par les responsable de Twitter. L’histoire se termine quand même bien, puisque les rebelles du hip hop partage en toute transparence leur expérience, qui devrait servir à plus d’un.

Un tweet qui pue

Pas besoin d’avoir des milliers de follower pour faire des erreurs sur Twitter. Marc Hugon en a moins de 100, mais ça lui a suffit pour faire parler de lui auprès de centaines de milliers de Français et que le sujet fasse la une d’un journal et une chronique sur une grande radio de la métropole.

Après une rencontre d’affaires au siège de la société Michelin à Clermont-Ferrand, Marc décide de profiter de son temps perdu pour partager ses impressions de la ville sur Twitter. Quelques photos et commentaires désagréables plus tard, du style “Clermont: quand on sort de la gare, ça pue aussi”, l’intrus se retrouve en première page Web du journal La Montagne.

L’affaire a fait tant de bruit que La Montagne a retiré son article et que Marc H. a effacé tous ces tweets incriminants. Heureusement, l’ami Cyberbougnat garde toutes les traces de cette drôle d’histoire. Plusieurs groupes Facebook ont fait leur apparition. Vous pouvez notamment rejoindre le groupe “Du houblon pour Marc Hugon” ou le “Comité de Défense du Marc Hugon Voyageur”.

Le gros bon sens des médias sociaux

En tant qu’Auvergnat, dont Clermont-Fd est la capitale, je me sens bien évidemment touché par cette dernière anecdote. Mais ce que je retiens dans ces deux exemples, c’est la légèreté avec laquelle Twitter a été utilisé, que ce soit au niveau personnel ou professionnel.

Le Web n’est pas la 4e dimension, il répond aux mêmes règles d’intelligence et de bonne conduite que l’on peut avoir dans la rue ou sur un média traditionnel. Je ne pense pas que Pseudo Rebel aurait mis des mannequins pour faire semblant de remplir une salle de concert, comme Marc H. n’aurait jamais tenu ces propos à la télévision.

Je donnerai le mot de la fin à une belle rencontre Twitter que j’ai fait lors de mon dernier passage à Clermont-Fd. Éric, Vice Président chez Michelin au marketing consommateur, a résumé exactement ce que je pense:

“C’est sûr que je ne risque pas de faire confiance dans le domaine du web à quelqu’un comme cela qui a montré qu’il était capable de faire des boulettes assez énormes: juste du bon sens!”.

N.B: Les Pseudo Rebels ont réalisé un Flash Mob avec Nicholifavs, le roi du squating chantant dans les Apple Store. Le résultat est original et coûte moins cher que la production traditionnelle d’un clip 😉

Auvergne: Un volcan s’éteint, une communauté Web s’éveille

Selon les points de vue, l’Auvergne est une région de France au milieu de nulle part ou au coeur du pays. Un séjour de quelques semaines auprès de ma famille me permet de (re)découvrir la communauté Web auvergnate. Derrière les volcans éteints se cachent des êtres dynamiques qui m’ont acceuilli chaleureusement pour un apéro revigorant aussi bien le corps que l’esprit.

Par ces quelques lignes, je tiens tout d’abord à remercier Alexandra et Bertrand qui m’ont gentiment invité à donner une conférence sur le marketing de la vidéo Internet lors du dernier apéro Web à Clermont-Fd. Ça m’a fait particulièrement plaisir de rencontrer la quarantaine de professionnel et amateur du Web local.

Juste avant mon intervention, Jean-David Olekhnovitch a présenté un projet pour fédérer les acteurs du Web indépendant en Auvergne (WAI). En 30 min, JD a présenté les meilleures pratiques du secteur : espace de coworking, organisation de BarCamp… qui n’auraient pas déplu à Patrick Tanguay (StationC) et Sylvain Carle (aka guru du Camp/communauté techno).

Je suis heureux de voir se fédérer cette communauté qui n’a pas à rougir de ses compétences. Je pourrais vous parler de ses étoiles montantes ou filantes du Web qui font biller la région: Mik Bry, le guru du mobile qui a vécu l’aventure Seesmi; Yoan De Macedo et sa gang qui ont développé une solution de commerce électronique entièrement en logiciel libre; Julien, Guillaume et Laurent à la tête d’exoTIC Systems, qui permettent aux machines de parler au Web; Kartoo, le moteur de recherche cartographique; et Prizee, le site de jeux Flash en ligne que je rêve voir passer enfin au Web social.

Si vous avez l’occasion de passer en Auvergne. Vous découvrirez que l’Auvergne ne fait pas que des présidents (Giscard/Pompidou) et du fromage, quoiqu’il soit le meilleur au monde. Saviez-vous par exemple que le président de Mozilla Europe est Auvergnat? Le pays regorge également de belles plumes du Web, qui sévissent autant en France qu’à l’étranger.

Vous l’aurez compris, j’aime l’Auvergne et ses habitants. J’y retrouve la même chaleur que j’ai ressentie en arrivant au Québec.

Que vous soyez à Clermont-Fd, Aurillac, au Puy-en-Velay, à Montréal ou ailleurs, j’en profite pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année. Prenez du bon temps aux côtés de vos proches. Je vais en faire de même, ce qui explique que ce blogue prendra un repos bien mérité pour les deux prochaines semaines.

Mes Voeux les plus sincères à mes chers lecteurs.

L’Auvergne s’offre un buzz à base de bouse !

AuwwwergneJe dois saluer l’initiative de la Région Auvergne, mon pays d’origine, qui lance le premier réseau social à vocation de promotion territoriale. Vous mettez WordPress MU + Budypress + Twitter + Facebook + série Web vidéo = AuWWWergne.com

Pour soutenir le lancement/buzz du site AuWWWergne, l’équipe de communication a mis en place une opération de street marketing à base d’autocollants posés aux quatre coins de la capitale auvergnate et lors du dernier Twestival de Clermont-Ferrand. Les WWW annoncés l’arrivée d’un mystérieux site.

«L’Auwwwergne est un nouveau pays virtuel, humoristique et décalé, dont les citoyens digitaux sont les contributeurs actifs». J’aime la démarche, assez osée pour une institution régionale. Par contre, je me désespère, de voir l’image de bouseux coller à cette merveilleuse région, qui est davantage qu’une grande étendue verte pour faire brouter les vaches.

Comme toute campagne communautaire, c’est le temps qui nous dira si le succès est au rendez-vous. C’est un travail de longue haleine que de faire vivre un tel site. Pour aller jusqu’au bout de l’idée, j’aurais vu une série vidéo davantage tournée vers la population de la région, dans un esprit plus réaliste et communautaire. Pourquoi ne pas mettre en valeur la blogosphère locale, qui ne démérite pas par rapport aux autres régions.

Le fait que Bertrand Soulier, aka Cyberbougnat, fasse partie de l’équipe Web du Conseil Régional Auvergne, me rassure sur l’avenir de ce site. Bertrand possède assez d’expérience pour bien orienter les développements. J’avais justement discuté avec lui il y a quelque mois de WordPress MU et du thème à la Facebook Budypress. Je vois qu’il a fait le bon choix.

envoyé par WWWideos

En passant, j’adore le président de la région (salut René), qui autoproclame l’Auvergne comme «1ère région 100% haut débit». Il faut dire que selon la définition de l’opérateur (pré)historique France Telecom/Orange, le haut débit débute à 128 kbits en bout de ligne 😉

Bonne Année du Cyberbougnat

Merci à Bertrand Soulier et à Cyberbougnat de me permettre d’envoyer mes vœux en vidéo aux Clermontoises et Clermontois. Pour saluer mes compatriotes pour la nouvelle année, j’ai l’honneur de me retrouver au milieu d’une belle brochette de vedettes de la politique, de la culture, du sport et de l’économie avec notamment Serge Godard, Maire de Clermot-Ferrand, René Souchon, Président de la Région Auvergne, Aurélien Rougerie, joueur champion de l’ASM, etc.


Bonne année aux clermontoises et clermontois

Définition de “Bougnat” : À Paris, il désignait au siècle dernier le marchand de charbon qui tenait souvent un café et qui était originaire d’Auvergne.