Youtube branche séries TV et films pour contrer Hulu

Youtube

Voir des séries TV et des films sur Youtube n’est pas nouveau. Le gargantua de la vidéo de Google regorge de contenu produit par Holywood. La plus part du temps sans l’autorisation des producteurs. Maintenant, il y a deux adresses à retenir, youtube.com/shows pour les séries et youtube.com/movies pour les films. Grâce à un accord passé avec Sony, MGM, Lions Gate, Discovery Communications et National Geographic, Youtube peut concurrencer plus sérieusement l’offre de Hulu.

Alors que tout le monde tire à boulet rouge sur Google, pour souligner les millions de dollars dépenser en bande passante pour sa plateforme vidéo fétiche et l’absence de revenus significatifs, Youtube semble vouloir faire taire ses contradicteurs avec une annonce de poids.

On retrouve des films comme Casino Royal (1967), Cliffhanger et les séries américaines qui ont bercé notre enfance avec Starsky et Hutch, Married ou encore La Famille Addams.

À regarder de plus près les nouveaux canaux de Youtube, la formule choisie ressemble trait pour trait à celle de Hulu. Pour des questions de droits, les contenus sont géolocalisés. C’est-à-dire qu’en dehors des États-Unis, personne ne peut visionner ces vidéos, mis à part avec un petit logiciel spécial (Hotspot Shield).

Enfin, le mode de revenu est aussi celui de Hulu, avec des espaces publicitaires introduits en pre-roll, end-roll et à espace régulier dans chaque épisode et film diffusé. Pour l’instant, je n’ai pu voir que des annonces de très mauvaise qualité pour ITT Technical Insttitute. J’espère qu’ils arriveront à vendre mieux que ça. Car la qualité des publicités fait aussi partie de la qualité des programmes.

Flickr Video: Partager ses vidéos aussi simplement que ses photos

L’annonce de la plateforme de partage de vidéo de Flickr traîné depuis un mois, précisément depuis la soirée anniversaire organisée par Yahoo à San-Francisco. Aujourd’hui, le service ouvre officiellement ses portes avec l’ambition d’attirer ceux qui ne vont par encore sur Youtube.

Flickr Video Beta arrive en avrilPrimeur mondiale pour mon amie Michelle Blanc qui annonce le nouveau service vidéo de Flickr en même temps que TechnCrunch. Il faut dire que Michelle et moi avons la même charmante source, qui m’avait soufflé la chose lundi, lors du salon des technologies de HEC Montréal. Comme mon agenda est bien rempli en ce moment, je n’ai pu courir après le scoop 😉

Quelle place pour Flickr Video ?

Flickr Video: Partager ses vidéos aussi simplement que ses photosPour revenir à Flickr Video, le service m’avait paru obscur quand j’en avais parlé sur VideoPresse 15 jours auparavant. Face à Youtube et Dailymotion, les deux leaders sur le marché occidental, il me paraissait difficile de trouver une place sur Flickr sur ce marché. D’autant plus que Yahoo possède déjà sa plateforme de partage vidéo.

Une fois les détails du service de Flickr Video entre les mains, j’ai compris l’énorme potentiel auquel il s’attaquait. Imaginez toutes ces vidéos qui restent dormantes sur les ordinateurs personnels et les téléphones mobiles. C’est précisément à ce marché que Yahoo s’adresse. Pour ce faire, il a mis en place un outil aussi simple que pour le partage de photo.

Tout dire en 90 secondes

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Flickr Video est limité à 90 secondes par séquence. Le poids maximum de 150 Mo fait un peu rire, car il faudrait de la Super HD pour faire 1,30 min de vidéo pour atteindre cette limite. L’intégration de vidéos sur Flickr repose sur l’idée de “longue photo”. Comme une respiration, ces 90 secondes permettent de partager des instants volés que l’on a pris avec son appareil photo numérique ou son téléphone cellulaire.

Voici un bon exemple de ce qu’il est possible de faire en 90 secondes avec cette vue du Mont Fuji à partir du Shinkansen, le train le plus rapide au monde. Pour avoir eu la chance de vivre la même expérience au Japon, ces quelques images sont pour moi très fortes de sens.

Bravo Flickr !

Je reçois régulièrement des communiqués de presse ou des informations concernant le lancement de nouveaux produits techno/Web. Mis à part pour ma veille personnelle, je ne prends pas vraiment le temps d’en parler sur ce blogue, à moins qu’il soit vraiment hors-norme. Même si je connais bien l’équipe de Yahoo/Flickr à Montréal, c’est en toute honnêteté que je trouve ce service vidéo bien pensé. Pour en avoir discuté avec lui tout à l’heure, ce n’est pas mon très enthousiaste associé Christian qui dira le contraire.

Alors que je me demande encore à quoi va bien pouvoir servir Seesmic, la dernière start-up de Loic Lemeur, je perçois concrètement quelle sera mon utilisation de Flickr Video au jour le jour.

Flickr Video: Partager ses vidéos aussi simplement que ses photosEn tant qu’utilisateur professionnel de plateforme de partage de vidéos sur le Web, je dois avouer que l’option de Flickr pour choisir directement la taille de la vidéo est vraiment bien trouvée. Même si j’aime parfois taper dans le code, ça fait du bien de gagner du temps en éliminant des manipulations fastidieuses. Le blogueur que je suis vous remercie !

P.S : Je vous conseille d’aller faire un tour sur la FAQ de Flickr Video. Vous y trouverez toutes les réponses aux questions que vous pourriez vous poser.

Le Vrai Prix de la Pub sur la Web Video : de 10 $ à 124 800 $

Vous voulez connaître le prix pour annoncer sur une Web vidéo ? Attention, l’écart est incroyablement élevé selon les plateformes et les productions. De Blip.TV à CNN, en passant par Revision3, TV Guide et CBS, voici le coût de la publicité sur une vidéo en ligne.

Le Vrai Prix de la Pub sur la Web Video : de 10 $ à 124 800 $Le marché de la Web vidéo est en plein boom. De nouvelles productions apparaissent tous les jours. Il suffit de jeter un coup d’oeil au blogue de Dominic Arpin pour voir que le marché local est également en ébullition. Il apparaît quasiment une nouvelle production toutes les semaines au Québec.

Même si elle est pour le Web, la production de vidéo demande beaucoup de moyens, bien plus que pour animer un simple blogue “texte”. Comment rentabiliser cet investissement ?

Pour certain, le Web est un tremplin pour atteindre la TV ou même le cinéma. La qualité et la forme de ces productions donnent souvent un indice sur l’objectif avoué ou pas. Avant d’atteindre le Saint-Gral et faire de l’argent, le modèle publicitaire reste finalement le plus accessible.

Actuellement, 3 formules coexistent pour annoncer sur de la Web vidéo

  • CPM : coût pour mille impressions de pages où est présentée la vidéo. Cette formule vieillotte est la plus courante, car elle est actuellement utilisée sur la majorité des sites Web.
  • Commandite : l’ensemble de la vidéo est commandité par une entreprise.
  • Placement de produit : un classique en télévision qui marche également très bien sur le Web. C’est le type de pub qui paye le mieux.

La publicité peut prendre la forme d’une annonce dans le titre, le texte, un logo en surimpression, le générique, en pre-roll / mid-roll / end-roll (coupure publicitaire en début, milieu et fin de vidéo). Les formats publicitaires réellement adaptés à la Web vidéo restent encore à inventer. L’overlay fait certainement partie des plus prometteurs.

Avec l’aimable recherche de Web Video Report et de plusieurs ressources en ligne, voici les chiffres de la pub pour la Web Video (mis à jour régulièrement) :

Groupes de médias

  • CNN : CPM à partir de 25 $
  • CondéNet (Wired) : ne souhaite pas partager ses information publicitaires 😉
  • NBC : CPM de 40 $ à 75 $
  • Revision3 : CPM de 60 $ à 80 $, commandite

Sites de Web vidéo

  • Blip.tv : CPM de 10 $ à 30 $, commandite de 30 $ à 100 $
  • Revver : CPM de 10 $ à 20 $
  • Youtube : Overlay à 15$ le CPM et commandite à partir de 50 000 $

Réseaux sociaux

Séries Web vidéo

Tarif actuel :

  • Professional long form video: $40 CPM
  • Professional short-form: $30 CPM
  • User-generated video: $15 CPM

Projection pour 2013 :

  • Format long : CPM de $46
  • Form court : CPM de $34
  • Généré par l’utilisateur (UGC) : CPM de $17

M.A.J 03/04/2008 : D’après une étude personnelle de Kevin Nalts (WillVideoForFood), le prix du CPM de la Web vidéo serait de 25 $. C’est finalement dans la moyenne des chiffres présentés ci-dessus.

M.A.J 22/07/2008 : Rapport de Diffusion Group sur les tarifs du CPM de la vidéo en ligne.

M.A.J 10/08/2008 : Prix du CPM pour Google Video Ads (Silicon Alley Insider) et Tubemogul.