Bonne nouvelle, le blogue est mort !

En rentrant de PodMtl hier soir, je vois ma femme attristée qui me sort «Ton Wired me dit que le blogue est mort. Que vais-je faire du mien. Wired n’est pas le premier à annoncer le dépassement du blogue, qui ne serait plus la saveur de l’année. C’est finalement une excellente nouvelle.

Un peu d’histoire

Pour reprendre un exercice cher à mon ami Christian Aubry, je vais faire un peu d’histoire. Au début, il y avait la presse. Chacun pouvait imprimer et distribuer son journal pour raconter sa vie, ses passions et les dernières nouvelles du quartier. Un siècle auparavant, il pouvait fleurir des centaines de feuilles de chou dans les grandes villes.

La sélection naturelle et économique faisant le reste, nous ne trouvons aujourd’hui plus qu’une dizaine de journaux, tenus en majorité par de grands groupes de médias.

La radio libre a vécu le même phénomène. Les pirates des ondes s’exprimait sur tout et n’importe quoi, souvent a l’origine de révolution culturelle et politique. Puis, les radios sont rentrées dans le rang à coût de rachats successifs.

Le blogue n’est plus tendance

Dans son article pour Wired, Paul Boutin annonce fièrement la fin du blogue, le disant remplacé par Flickr, Twitter et Facebook (pourtant en déclin). Il constate qu’un blogue n’assure plus la première page dans Google. Les Washington Post, Fox News et compagnie monopolisent les premiers résultats pour renvoyer les blogues personnels dans les oubliettes du Web.

Pourquoi doit-on se réjouir ? Depuis le temps qu’on entendait dire que le blogue n’était que pour des adolescents boutonneux, ça fait du bien de le voir récupérer par de grands groupes. Le blogue rentre finalement dans la normalité, et accède au rang de média traditionnel.

Je suis heureux

Je pourrais poursuivre avec la vidéo sur le Web. Avec l’arrivée de Youtube en 2005, les entreprises voyaient la vidéo en ligne comme une suite de bébé qui rit et de chats qui jouent du piano. Les stratégent en communication n’imaginaient pas un jour utiliser cet outil pour faite la promotion de leur compagnie. Aujourd’hui, tout le monde veut sa chaîne Youtube. Même la conformiste Radio Canada s’y est mise.

C’est donc une excellente chose que ces outils de communication Web ne soient plus réservés à une élite de uber geek, pour rentrer enfin dans la normalité de l’entreprise lambda. Je peux vous assurer que ça facilite mes affaires.

PS: En complément de ce sujet Taking the Linkbait about Blogging” de Hugh McGuire.

Published by

Laurent Maisonnave

CEO @ Seevibes — leading Provider of Performance Marketing for Social Media Advertising. I'm a geek entrepreneur who lives his passion.

12 thoughts on “Bonne nouvelle, le blogue est mort !”

  1. Je ne pense pas que le blogue est mort. Une récente chicane chez Manuri avec un journaliste http://www.espresso-interactif.com/blog/2008/10/21/bye-bye-les-tetes-a-claques/ montre un bel exemple de la pertinence de cet plate-forme. Yannick y va d’une leçon à un journaliste qui manque de rigueur.

    Effectivement, le blogue n’est plus la saveur du jour. Cependant, il a désormais prouvé qu’il est une tendance comme plate-forme de communication.

    Certe les Facebook, Youtube, Myspace on battus en volume de visibilité le blogue . Les requêtes de Google le montre. http://www.google.fr/trends?q=blog%2Cfacebook%2Cmyspace%2Cyoutube&ctab=0&geo=all&date=all&sort=0

    Mais regardez attentivement vous verrez une tendance à long terme pour le blogue. Le blogue n’est pas mort. La mode de blogger seulement. Ce qui est bien car la crème des blogueurs va ressortir.

  2. L’article ”Kill your blog” de Paul Boutin dans Wired est très prétentieux! Il n’aurait pas pu écrire son article en 140 caratères ;o)

  3. Dans les commentaires, bcp se sont plaints du fait que cet article ne voulait qu’être sensationaliste.

    Mais il n’a pas tort, et je supporte ton opinion. La forme du blogue ne fait que changer, évoluer, et je crois s’améliorer en qualité.

    Je me fous de savoir que la voisine bat son mari, mais “comment en 5 étapes faciles elle bat son mari”, ah ça je veux le savoir. 😉

  4. Je crois que c’est plus SON blog qui est mort ! Cependant, je constate que la durée de vie d’un blog perso ou//et sans soutien de pub ou d’une média varie entre 3- 4 ans. Mais un blog meurt et 10 autres naissent !

    L’internet a permis la démocratisation de la liberté de parole, qui était à un certain moment donnée atribuée seulement à la classe élitiste (Car oui, pour ceux qui ne le savaient pas, le journaliste était considéré tout comme un avocat ou un médecin, il y a une certaine époque.)

    Tout ça pour dire qu’à moins que le réseau internet ne disparaissent entièrement du jour au lendemain, il y aura toujours une forme de “blogging” sur la sphère virtuelle. La définition s’élargit juste avec les années et d’autres vocabulaires s’y développent.

    On a vu apparaître les blogs d’états d’âmes, puis les blogs informatifs se sont appropriés le format. Il y a eu les blogs textes, maintenant les blogs photos, vidéos et même de BD.

    Mon hypothèse: Le gars a vu ses stats baissés et il en a déduit que si lui était mort, tout le monde l’était…. ce n’est qu’une hypothèse…

    Sur ce, je vais retourner blogger….. pour ne pas que tout soir MORT !

Comments are closed.