Peut-on investir dans une startup en Europe ?

La question semble polémique, mais pour Jeff Clavier — fondateur de SoftTech VC, que j’ai rencontré à la conférence LeWeb à Paris avec Benoit Descary, les États-Unis serait beaucoup plus propice à l’investissement de capital-risque.

La difficulté vient moins de la qualité des startups en Europe que de l’éclatement du marché — 25 pays/cultures — et des complexités administratives inhérentes. Il n’est pas étonnant d’apprendre que la Silicon Valley représente 40% de l’investissement mondial en capital-risque.

Rassurez-vous, si vous avez un projet avec un fort potentiel, je suis sûr que Jeff vous écoutera, même si vous vivez en France. Si vous êtes à Montréal cette semaine, vous pourrez justement lui en parler au Festival International du Startup (#startupfest). Il participe jeudi à 16h40 au panel “What VCs are after?”.

Comment Needium révèle les opportunités locales du Net

Pour moi, interviewer le cofondateur de Needium, c’est comme déjeuner avec un cousin germain. J’ai la chance de connaître Sylvain Carle depuis 4 ans, depuis le jour où je suis rentré dans la grande communauté Web de Montréal: Île sans fil, BarCamp, 5@7…

Aujourd’hui, il n’est pas question de parler famille, mais bien de Needium produit de Praized Media, la compagnie de Sylvain qui fait partie des 16 sélectionnées qui ont participé au concours de startups de la conférence LeWeb’10. Entre outres, Needium est le seul représentant du Canada/Amérique du Nord.

À quel besoin répond Needium ? Je vous laisse écouter la réponse de Sylvain qui s’est prêté avec sourire à l’émission que Benoit Descary et moi avons animé en direct de LeWeb’10.