En direct d’Ottawa, le budget fédéral du Canada nous renvoie au XIXe siècle

Le gouvernement fédéral du Canada annonce aujourd’hui la teneur de son budget 2010. Pour l’occasion, j’ai le plaisir de diffuser en direct à 18h00 sur Ustream les réactions des experts de Deloitte.

Si je vous en parle, c’est bien évidemment pour faire la promotion de l’événement d’un de mes meilleurs clients. C’est aussi pour souligner la position (re)marquée de John Ruffolo, associé chez Deloitte, qui explique simplement le parcours du Canada de ces dernières années, qui avance à reculons en soutenant une économie du XIXe siècle basée sur les matières premières (pétrole et minerais), alors que le pays devrait miser sur les services et l’innovation.

J’avoue avoir été interpellé au moment de filmer cette entrevue avec John, car il exprime exactement mes sentiments. Au moment où la planète prend un immense virage numérique et écologique, j’ai l’impression que le Canada mise sur le mauvais cheval, peut-être celui qui court le plus vite aujourd’hui, mais qui certainement celui qui fera une crise cardiaque avant la fin du siècle.

Habituellement, je suis beaucoup plus excité par les nouveaux outils de communication que par la politique fiscale du pays. Force est de constater que les décisions prisent à Ottawa ont un impact sur mon activité. Comment pourrais-je persuader mes clients d’investir dans les médias sociaux et le marketing mobile si les consommateurs ont des accès Internet et cellulaire dignes des pays d’Afrique les moins développés?

Dire que le Canada doit investir dans l’innovation n’est pas un choix politique, mais bien un acte civique si l’on souhaite être encore compétitif dans une économie mondialisée de plus en plus concurrentielle.

Je vous donne rendez-vous ce soir à 18h00 en direct sur Ustream et TheFutureOfTax.ca pour voir si le gouvernement canadien veut enfin entrer dans le XXIe siècle.


Youtube n’est plus qu’un hébergeur de vidéo

En un an, Hulu s’est imposé comme le premier concurrent sérieux de Youtube aux États-Unis. Avec des séries TV de premier plan et des films hollywoodiens à la carte, Hulu amène la vidéo Internet à un niveau supérieur. À la recherche d’un modèle d’affaires, Youtube essaye d’attirer du contenu de qualité à partir de partenariats et de solutions innovantes. L’entente signée avec groupe ESPN est un changement radical qui risque de transformer Youtube en un simple hébergeur de vidéo.

ESPN

À partir du 15 juillet, ESPN va diffuser ses émissions sur Youtube en utilisant son propre lecteur vidéo. En conséquence, ESPN pourra gérer directement ses publicités, sans passer par la case Youtube et sans payer 20 000 $. Il faut dire que ESPN a reçu plus de 1,5 Md $ de revenu publicitaire en 2008.

Youtube est donc prêt à sacrifier des revenus publicitaires pour s’assurer le leadership sur la vidéo en ligne. Est-ce une folie ou tout simplement du pragmatisme ?

Je vous rassure, Youtube est bien plus qu’un hébergeur vidéo, même s’il restera certainement le premier au monde. Youtube est rentré avec Hulu dans la course aux ententes de diffusion exclusive de contenu TV et cinéma. L’objectif est de rester le diffuseur incontournable de vidéo Internet.

Dans son accord avec ESPN, Youtube précise que la chaîne ne pourra pas bénéficier des solutions statistiques de Google (Youtube Insight / Google Analytics). Comme pour la vente de mots clés, c’est justement par ses outils que Google a fait sa richesse en donnant de la valeur aux publicités faites sur le Net.

Je ne prends pas de risque en prédisant que Youtube offrira gratuitement l’hébergement en ligne de vidéo avec une diffusion en marque blanche. L’intérêt sera d’offrir un moyen de rentabiliser ses vidéos en proposant une plateforme de gestion publicitaire intégrée. Un des atouts de Youtube est d’offrir la diffusion multisupport : Web, mobile et la télévision, qui est le nouvel eldorado de la vidéo Internet.

Je suis vendu à mon avocat : Brouillette & Associés

En clin d’oeil au dernier podcast de Sylvain Grand’Maison, je vous annonce être vendu à mon avocat, Thomas Geissmann, du cabinet Brouillette & Associés. Pour en savoir davantage, il suffit de regarder les 90 secondes de vidéo.


Je suis vendu à mon avocat : Brouillette & Associés

Pourquoi une telle absence de Vidéo dans la Communication Web ?

Camera video Sony Z1Toutes les études montrent que la vidéo est l’élément qui attire le plus sur le Web. Dans une stratégie de référencement Web efficace, la vidéo est un véritable propulseur à réaction.

Dans ces conditions, pourquoi les compagnies n’utilisent-elles pas davantage la vidéo en ligne ? Je vois trois raisons à la faiblesse de l’utilisation de la vidéo dans les stratégies de communication et marketing sur le Web :

1. Les grandes agences ne le recommandent pas, car ça ne coûte pas assez cher. Étant donné qu’elles prennent une côte (%) sur toutes les productions, elles ont plus de bénéfices à vendre une publicité à la TV, qu’une campagne de promotion vidéo sur le Web. CQFD !

2. Les plus petites agences ne le recommandent pas, car ça coute trop cher. Elles doivent se battre pour imposer leurs prestations, et ont peur que la vidéo sur le Web grève leur budget.

3. Finalement, c’est avant tout une méconnaissance du sujet et du potentiel de marché qui fait encore aujourd’hui hésiter les agences à avoir recours à de telles stratégies.

Si je travaille à résoudre quotidiennement le point numéro 3, j’avoue que pour les deux premiers points, les agences devront se prendre en main, de gré ou de force, car leur clients n’attendrons pas 107 ans.

Par contre, pour les plus novateurs, je serais heureux de les conseiller pour tirer le meilleur parti de la vidéo en ligne dans une stratégie de marketing Web efficace (pub!).

Comment être connecté en live vidéo avec un médecin ?

Pour être connecté en live vidéo avec un médecin, il n’y a pas de secret, il faut habiter dans la belle province. L’Association Médicale du Québec (AMQ) organise aujourd’hui une diffusion en vidéo live du Colloque Médical des Étudiants du Québec (CMEQ) 2009. Vous aurez bien sûr deviné que c’est un projet que j’ai le plaisir de conduire pour le compte de l’AMQ.

CMEQ 2009Organisé pour la seconde année consécutive, le CMEQ est une journée de conférences, de rencontre et surtout d’échange entre étudiants et professionnels de santé.

La programmation 2009 est particulièrement riche, avec des thèmes comme la santé mentale des résidents et des étudiants en médecine, la médecine sociale et humanitaire, le don d’organes et les systèmes privé et public en santé.

En plus de suivre les conférences en direct, vous pourrez poser vos questions par l’intermédiaire de Twitter. Même si vous n’êtes pas un spécialiste de la médecine, il est intéressant de connaître les réflexions des professionnels du secteur, et de voir comment ils comptent résoudre les nombreux problèmes qu’ils leur sont posés.

Duncan Stewart et les incroyables Prédictions TMT Deloitte

Quand un homme de 164 ans vous prédit l’avenir, vous l’écoutez avec attention. C’est exactement ce que fait le cabinet Deloitte, fondé en 1845, avec ses prédictions en technologies, médias et télécommunications (TMT). Cette année, j’ai l’immense plaisir de participer aux présentations officielles de ses fameuses prédictions.

En toute transparence, je dois avouer que j’interviens comme conseiller et producteur pour Deloitte Canada. L’amie Katheline Jean-Pierre m’a ouvert la porte d’un des plus grands cabinets d’audit et de conseil au monde. Je travaille notamment sur la stratégie sociale (multi)media des Deloitte TMT Predictions 2009.

Mardi et mercredi prochain, vous pourrez suivre en direct vidéo sur Ustream les 30 prédictions en technologies, médias et technologies que va dévoiler Duncan Stewart, Directeur de recherche et analyse pour Deloitte et conseiller auprès du Financial Post et de CBC. Je vous invite à écouter ce comptable à la valise, comme l’aime à le décrire notre Michelle adorée.

D’ici là, vous pouvez commencer à poser vos questions à Duncan et à son équipe par l’intermédiaire du compte Twitter de Deloitte Canada. Pourquoi ne pas en profiter pour faire vos propres prédictions ?



How Deloitte Predictions were created?