Blogueur connecté à l’influence de Montréal

Aujourd’hui, j’ai le goût de faire un article en forme de revue de presse et d’histoires décousue.

J’écoute 42

Nadia Seraiocco et Patrick Dion m’ont invité pour la première de leur émission de radio “42” sur les ondes de CIBL le vendredi à 13h. Je jouais la doublure cascade de Laurent LaSalle qui participe à ce triplex radiophonique.

Pat a lancé le débat sur l’influence des blogueurs. J’avais l’impression de rejouer un Yulbog de 2007 #vintage. Il semble qu’en 4 ans, les pratiques des relationnistes ont finalement peu évolué. Une liste de blogueurs «vedettes» circule et sert à lancer des invitations pour vendre des télévisions, des voitures, voire un kit de karaoké.

Influencé par Montréal

Interviewé par Marie-Pierre Bouchard pour le blogue du Quartier des Spectacles, j’ai dû me questionner sur Montréal, l’art, la technologie et j’en ai profité pour avouer mon fantasme pour les objets connectés.

Nous avons aussi parlé d’influence, mais d’un tout autre genre: le Musée Guggenheim à Bilbao qui a transformé le visage de la ville; des personnes comme Sylvain Carle qui influe positivement sur la technologique et entrepreneuriale de Montréal.

Bonjour la police

Abonné au rôle de doublure, j’ai remplacé au pied levé Carl Charest pour une entrevue au journal de TVA. Ce pourrait être un sujet d’examen: «Lors des émeutes de Vancouver, la technologie et les médias sociaux ont-ils joué un rôle pour aider la police à arrêter les délinquants?». Les médias se posent la question de savoir si la police utilise Internet… en 2011, je ne doute pas que les forces de l’ordre maîtrisent également très bien l’art de traquer les bandits sur Facebook.

Petite histoire marrante pour terminer mon récit. En route sur un Bixi pour m’en aller travailler, un cycliste me double, s’arrête et m’interpelle: «Êtes-vous Laurent DE Maisonnave?». Wow! Tout de suite, je pense à mon influence de blogueur, à ma brillante entrevue à TVA la veille au soir et je me dis que Michelle n’a qu’à bien se tenir 😉

La vérité est plus ordinaire. Mon interlocuteur se fait souvent interpeller lors de conférences à Montréal, car (a priori) il me ressemble — brun, yeux bleus… bel homme! J’avoue garder le même avatar Twitter depuis 4 ans, car j’ai l’air plus jeune et moins gros. J’imagine que les gens doivent être déçus quand ils me rencontrent.

Une nouvelle génération d’entrepreneurs

Pour terminer, j’ai le plaisir de vous annoncer que la Fondation du Maire de Montréal m’a remis officiellement une bourse pour soutenir le développement de ma startup, Seevibes. J’étais particulièrement bien accompagné pour cette promotion printemps 2011, puisque les amis Katheline Jean-Pierre et Louis Cléroux étaient des nôtres.

Mon nouveau rang de jeune entrepreneur arrive officiellement à son terme aujourd’hui, car la limite d’âge (administrative) est de moins de 36 ans. Il est vraiment temps que je change mon avatar Twitter, sinon je risque de me faire poursuivre pour possession frauduleuse d’identité.

Published by

Laurent Maisonnave

CEO @ Seevibes — leading Provider of Performance Marketing for Social Media Advertising. I'm a geek entrepreneur who lives his passion.